in

Les parlementaires européens envisagent d’interdire l’utilisation d’additifs alimentaires dans la viande de kebab

Les parlementaires européens envisagent d’interdire l’utilisation d’additifs alimentaires dans la viande de kebab, en particulier les phosphates qui permettent de conserver la saveur de la viande et son côté moelleux. De quoi créer la polémique en Allemagne, le plus gros producteur et consommateur de “döner kebab” en Europe.  Les députés de la commission de la santé du parlement européen se sont prononcés cette semaine contre l’emploi de ces substances dans la viande surgelée. Ils se basent sur une étude scientifique de 2012 qui démontre le lien potentiel entre les additifs phosphatés dans les aliments et l’augmentation du risque cardiovasculaire.

Publicité

2 commentaires

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Le 1er décembre 1955, Rosa Parks refusait de céder sa place à un passager blanc 

Les différentes méthodes contraceptives