in

Ghana : Les musulmans appelés à utiliser Whatsapp pour l’appel à la prière

Face à la décision prise, en mars dernier, par le gouvernement du Ghana d’interdire les haut-parleurs dans les mosquées d’Accra, sa cité phare, le ministre ghanéen de l’Environnement, de la Science, de la Technologie et des Innovations, Kwabena Frimpong Boateng, a proposé à la communauté musulmane une parade jugée idéale, et forcément très High Tech, pour y remédier.

Celui-ci a invité les dirigeants musulmans du pays, majoritairement chrétien, à avoir massivement recours aux messageries téléphoniques, et plus particulièrement à whatsapp, pour que l’appel à la prière retentisse malgré tout, sans provoquer de nuisance sonore.

A ses yeux, ce serait de loin la meilleure solution, susceptible de contenter tout le monde, pour mettre fin à l’utilisation des mégaphones et autres haut-parleurs dans la capitale ghanéenne. Il a expliqué qu’il reviendrait alors à l’imam d’envoyer un message sur whatsapp, afin d’informer et convier l’ensemble des fidèles à la prière.

Cela étant, Kwabena Frimpong Boateng comprend que sa recommandation puisse susciter la controverse au sein de la communauté musulmane, mais insiste toutefois pour qu’elle soit prise en considération et soumise à délibération.

Très réticentes, les principales associations musulmanes du Ghana reprochent au gouvernement une ingérence dans le culte musulman inacceptable. Dans cette droite ligne, le Bureau national des imams a rejeté la proposition officielle venant du sommet de l’Etat, et incite les musulmans à perpétuer le grand rituel de l’Adhan, envers et contre tout.

7 commentaires

Laissez un commentaire
  1. J’ai peur que ce que vous faites subir aux Musulmans comme restrictions se retourne sur vous dans les décennies qui suivront. Autrefois, toutes ces manipulation n’existaient pas et aujourd’hui c’est devenu à la mode.
    Les pays Musulmans ont été toujours comme des ruches d’abeilles qui ne donnaient que du miel, une source du savoir et de civilisation pour l’humanité qui vivait dans les ténèbres.
    Aujourd’hui on a tendance à créer le chaos partout dans le monde, en secouant sans cesse cette ruche pour déranger ces abeilles et ce plaindre d’être piqué.
    Revenons à la normalité, acceptons l’un l’autre, promouvoir l’amour, enterrer la haine. L’humanité a besoin de paix et non pas de guerres qui ne disent pas leurs noms.

  2. Le Ghana est un Pays calme, sans histoire qui fait montre d’exemplarité dans sa bonne gouvernance. Un exemple sur ce plan. L’Adhan Musulman est loin d’être un bruit nuisible (sauf peut-etre l’utilisation de Mégaphones bruyants). L’état Ghanéen gagnerait mieux à cultiver la tolérance que la haine envers un groupe de personnes.

    • Le Ghana est un pays de lumière et d’amour que j’apprécie tout particulièrement.
      On ne peut pas en dire autant de certains autres pays pour lesquels l’islam interdit toute construction d’Eglises voire toutes pratiques religieuses, même monothéistes Judéo-Chrétiennes.
      Alors quand on parle de “gagner en tolérance”, l’islam dans son ensemble a de sérieux progrès à faire dans le Monde entier !

  3. Cher gouernement ghanéen, pourquoi chercher des pous sur un crane rasé ? Evitez les ingérences de ce genre. En plus de cela, les musulmans ne sont pas les seuls à faire du bruit. Ouvrez l’œil de la vigilance surtout le bon et à temps. Qu’Allah fasse comprendre l’islam aux ghanéens et que la paix règne au Ghana. Aamiine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

James Comey, l’ex-directeur du FBI: “D.Trump est un chef mafieux”

Liberté pour Salah Hamouri : Elsa Lefort, son épouse, doit être reçue par le président Macron !