in

Raymond Domenech en Algérie : du Bleu au Vert ?

Selon le quotidien sportif algérien Le Buteur, l’ancien patron des Bleus aurait déposé sa candidature pour prendre les rênes de la sélection algérienne, suite à la démission d’AbdelHak Bencheikha, corolaire inéluctable de la débâcle des Fennecs à Marrakech face au Maroc (4-0). Si différents noms étaient déjà évoqués ici ou là (Marcello Lippi, Paul Le Guen, Claude Leroy, Vahid Halilodzic), celui de Raymond Domenech ne laissera personne indifférent. L’homme « fort » de la déroute française en Afrique du Sud aurait fait acte de candidature par l’intermédiaire de son agent auprès de la Fédération Algérienne de Football, répondant à la première exigence de celle-ci, qui désirerait en priorité un entraîneur étranger. Il aurait déclaré être « très emballé à l’idée de prendre en main la sélection algérienne ».

D’ailleurs, à en croire ce même journal, cet intérêt mutuel ne serait pas nouveau. En 2004, l’ex-coach des Espoirs de l’Equipe de France et des A aurait été proche de rejoindre les Verts, lâchant même un "Entraîner l’Algérie m’intéresse beaucoup !" qui pourrait peser dans la balance aujourd’hui.

Accusé d’avoir mis les « arabes » de l’Equipe de France de côté lors du Mondial (Ben Arfa, Benzema, Nasri et Rami ne furent pas sélectionnés malgré leur pré-convocation), Raymond Domenech devra obligatoirement changer de stratégie cette-fois-ci…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le “Gladiateur” d’Hollywood, Russel Crowe condamne la circoncision

Maroc-Algérie (2) : qui cherche sa place trouve “khalass”