in

Droit de réponse de Jean-Paul Lefebvre, élu socialiste de Noisy-le-Sec

En commentaire d’une vidéo réalisée lors du conseil municipal du 10 mai 2012, le blogueur Duarte, éditeur du site "93sang30.com" m’accuse «  de vouloir faire fermer un lieu de culte musulman » et « en s’attaquant au culte musulman pour mieux récupérer l’électorat FN ».

Ces affirmations sont à la fois mensongères et diffamatoires.

Devant les nombreuses plaintes qui me sont parvenues des résidents du quartier du Londeau qui subissent déjà un environnement dégradé, j’ai signalé au maire lors du conseil municipal l’existence d’un lieu de culte irrégulier, d’obédience non précisée dans ma déclaration, organisé dans trois garages à véhicules ayant été illégalement aménagés pour cette utilisation, sans autorisation du propriétaire – qui serait d’ailleurs impossible à obtenir, sans déclaration préalable à la mairie et au mépris complet de toutes les règlementations en vigueur, tant en matière d’urbanisme que de sécurité du public et d’hygiène.

Alors qu’il en est parfaitement informé depuis plusieurs mois, le maire a feint de découvrir cet état de fait.

Il n’est pas et n’a jamais été dans mes intentions de stigmatiser quelque pratique religieuse que ce soit, ni dans le fond, ni dans la forme de mes propos.

Mais quelques semaines à peine après le dramatique accident de Stains survenu dans un lieu utilisé de façon inappropriée comme lieu de culte, et dans lequel plusieurs personnes ont péri, il me semble scandaleux que le maire de Noisy-le-Sec, personnellement responsable de la sécurité publique et de la surveillance des « établissements recevant du public », en application de l’article R 123-14 CCH, n’assume pas les responsabilités que la loi lui confère.

J’estime par ailleurs inadmissible que l’on considère comme normal et tolère que les fidèles d’une religion la pratiquent dans de telles conditions de risques, d’hygiène et de précarité. En effet, je rappelle que ces boxes sont dans un environnement excessivement dégradé comportant des activités de « mécanique » sauvage au milieu des dépôts d’huile et de carburant.

Le maire de Noisy-le-Sec, qui appartient à un parti de droite, estime-t-il que ces conditions d’exercice de la religion sont dignes et acceptables, au point de fermer les yeux sur les dangers encourus, car elles s’appliquent à la population pauvre d’un quartier populaire laissé à l’abandon ?

Loin de vouloir « attaquer le culte musulman », j’ai, au contraire, par ce signalement, simplement demandé au maire d’assurer la sécurité des fidèles fréquentant ce lieu.

D’autres solutions existent. Elles peuvent et doivent être proposées.

Un lieu de culte musulman existe déjà à Noisy-le-Sec depuis longtemps et offre des conditions décentes d’accueil même si les locaux sont devenus exigus.

Qu’attend le maire pour engager les discussions, dans le respect de la loi et du principe de laïcité, afin de créer les conditions modernes, pérennes, dignes et sûres de la pratique de la seconde religion, en nombre de fidèles, de notre ville et de France ?

En conclusion, il apparaît que cette publication de mon intervention au conseil est partisane, mal intentionnée et diffamatoire dans le seul but d’allumer un contre-feu pour tenter de faire oublier la responsabilité du maire dont vous le blogueur "93sang30.com" est un soutien actif sur le net.

Je vous prie de recevoir, Monsieur le directeur de la publication, l’expression de mes salutations distinguées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Apprendre à être humble

Une vidéo d’un égorgement diffusée sur le Net était une falsification