in

Banalisation de l’islamophobie en France

Ces dernières semaines en France ont été marquées par une multiplication de profanations de mosquées ( Crépy-en-Valois, Castres, Béziers, Saint Etienne…), sans que cela n’émeuve outre mesure une classe politique trop occupée à palabrer sur le foulard de la candidat NPA dans le Vaucluse Ilham Moussaïd.

Le recteur de la mosquée de Lyon Kamel Kabtane perçoit dans ces actes islamophobes une conséquence du pseudo débat sur l’identité nationale : “On a ouvert la boîte de Pandore avec des dérapages lors des débats sur l’identité nationale et le port de la burqua, qui aboutissent à la mise à l’index de l’ensemble de la communauté musulmane”.

Force est de constater que l’islamophobie en France se banalise. Rares sont les voix qui dénoncent et condamnent avec fermeté ce fléau. Bien au contraire, il y a toujours un olibrius bénéficiant d’une tribune médiatique pour affirmer que ce racisme est une invention des islamistes pour empêcher toute critique de l’islam.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Algérie : Sonatrach, un leader de l’énergie affaibli par un scandale

Le fond de pensée des américains sur l’islam

in

Banalisation de l’islamophobie en France

Ces dernières semaines en France ont été marquées par une multiplication de profanations de mosquées ( Crépy-en-Valois, Castres, Béziers, Saint Etiene…), sans que cela n’émeuve outre mesure une classe politique trop occupée par le foulard de la candidat NPA dans le Vaucluse Ilham Moussaïd.

Le recteur de la mosquée de Lyon Kamel Kabtane perçoit dans ces actes islamophobes une conséquence du pseudo débat sur l’identité nationale : "On a ouvert la boîte de Pandore avec des dérapages lors des débats sur l’identité nationale et le port de la burqua, qui aboutissent à la mise à l’index de l’ensemble de la communauté musulmane".

Force est de constater que l’islamophobie en France se banalise. Rares sont les voix qui dénoncent et condamnent avec fermeté ce fléau. Bien au contraire, il y a toujours un olibrius bénéficiant d’une tribune médiatique pour affirmer que ce racisme est une invention des islamistes pour empêcher toute critique de l’islam.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Algérie : Sonatrach, un leader de l’énergie affaibli par un scandale

Banalisation de l’islamophobie en France