in

Attaque américaine contre une base aérienne en Syrie : la base presque entièrement détruite

En tout, 59 missiles Tomahawk auront été tirés la nuit dernière depuis des navires américains contre la base aérienne de al-Chaayrate, dans la ville de Homs. Pour la première fois en six ans de conflit en Syrie, les Etats-Unis ont mené une opération massive visant directement l’armée syrienne.

D’après le Pentagone, c’est depuis cette base qu’avait été menée l’attaque chimique de mardi contre la ville de Khan Cheikhoun. Les avions et les infrastructures de la base auraient été presque entièrement détruits et quatre militaires auraient été tués.

17 commentaires

Laissez un commentaire
  1. l’amerique disait ns interviendrons pas en syrie meme si ce bachar el assad est un criminel quand ils l auront tuer ce sera comme la lybie et l iraq et a qui profite le crime a Israel tiens tiens ?

    C est vraiment la fin qu allah ns guident …

  2. Le résultat de la frappe sur les avions est incertain car selon les accords USA-Russie, les USA ont prévenu les Russes quelques heures avant les frappes pour ne pas que les Russes se sentent visés ou que du personnel russe soit sur la base syrienne. Evidemment, les Russes ont prévenu les Syriens qui auraient eu le temps de déplacer quelques avions.
    D’où aussi le très faible nombre de morts sur la base syrienne.

    Cette attaque chimique reste quand même très incompréhensible : pourquoi Assad aurait-il utilisé cette arme à la forte portée horriblement symbolique alors qu’il avait réussi à stabiliser ses fronts et ses soutiens politiques internationaux (Russie, Iran, Hezbollah, Chine,..) pour la survie de son régime?
    L’arme chimique reste un tabou international , même en Iran et cela met Poutine en porte-à faux !
    Alors que les morts d’enfants, de femmes, de civils par ses bombes et sa torture étaient de plus en plus “tolérées/banalisées” par les opinions internationales…

    Voulait-il rappeler aux vrais maîtres de la Syrie “utile”,(l’Iran et la Russie: qui n’a toujours pas autorisé Bachar à aller parader à Alep), qu’il avait encore les moyens d’agir seul? A-t-il été débordé par des officiers plus revanchard que lui?

  3. Foutu abruti de merde!! ce Trump il est en contradiction total par rapport au faite qu’il voulait plus faire le gendarme du monde
    Il a sûrement du être submergé par la pression neoconservateur militaro-industriel et des pro israélien Je suis absolument pas fan de lui mais j’espérais sa victoire à la présidence car je me disais que lui au moin ne fera pas les mêmes erreurs que les précédents …. Imbécile !! …. Maintenant c’est repartit pour un tour de déstabilisation

  4. Trump prévient Poutine , et l’Iran que la Syrie n’est pas leur champ de bataille privé.Les US veulent aussi y jouer un rôle et défendre ses alliés Arabes

  5. Pour aller jusqu’au bout de sa logique, Trump aurait dû faire éliminer physiquement le dictateur syrien. Il est incompréhensible que l’on transige encore avec al-Assad, que l’on puisse même imaginer qu’il ait sa place à la table des négociations sur l’avenir de la Syrie. Ce serait comme inviter Hitler, en mai 1945, pour reconstruire l’Allemagne. De qui se moque-t-on? Ce sinistre individu, véritable jouet des Iraniens, est responsable de centaines de milliers de morts de son -propre- peuple, d’abus des droits humains inimaginables, du plus grand déplacement de population en pourcentage (22% des Syriens ont été poussés hors de leur pays) depuis la seconde guerre mondiale, … Et quand al-Assad utilise des armes chimiques contre des civils, il y a en encore qui lui trouvent des circonstances atténuantes, qui se perdent dans des théories du complot complètement ridicules et insultantes pour la mémoire des victimes.

  6. Beaucoup de réactions prématurées (les plus prudentes au conditionnel…) à propos de cette attaque. Je conçois qu’on s’indigne, mais pas qu’on désigne si vite un responsable avant toute preuve ; d’ailleurs, l’indignation du maniaque anti-syrien Hollande est déjà suspecte : lui et ses pareils se sont-ils indignés des 500 00 enfants morts par la faute du blocus américain de 1989-2003, celui-là reconnu… et justifié par Madeleine Albright (qui, maintenant, est prête à se déclarer musulmane pour nuire à Trump) ?

  7. Devinette : quel est le connaisseur qui a été “le premier”, selon le journal “Le Monde”, à féliciter Trump pour le bombardement (illégal) en Syrie ?

  8. Ah si Obama avait fait son travail,surement moins de morts qu’aujourd’hui….tout le monde s’est
    degonfle a la premiere attaque chimique qui a fait plus de 1400 morts,en fin de compte ce ne sont
    que des arabes

  9. Et pourquoi aurait-il dû mourir et au nom de quoi Abou Tahar? Je m’étonne qu’un musulman puisse dire et souhaiter ces choses là.

    • Décidément R. Zani, après toutes ces années vous ne savez toujours pas lire! La réponse est dans mon message initial. Mais bon, puisque vous voulez y ajouter la question de l’islam: la peine pour le crime d’innocents est la mort. Combien d’autres milliers de morts (d’enfants torturés!) vous faut-il pour comprendre que al-Assad est un criminel, et de la pire espèce: un lâche. S’il voulait vraiment jouer les matamores avec sa soldatesque pourquoi n’attaque-t-il pas Israël pour lui reprendre le Golan qui est syrien? A-t-il peur de prendre une raclée comme jadis son tyran de père? Ou bien est-ce moins risquer de larguer des bombes sur des hôpitaux dans son propre pays?

      De grâce, cessez de vous cacher derrière ce réflexe tribal: “parce que al-Assad est arabe, nous devrions nous taire ou, pire, le soutenir”. Le Prophète (saw) lui-même a dit que si sa fille chérie entre toutes, Fatima (ra), était une voleuse, il la ferait condammnée à avoir la main tranchée. Désolé de répéter des évidences, la justice, surtout en islam, n’est point la seule question de lois, d’équité, mais de morale. Où est la vôtre face à la souffrance de vos frères et soeurs syriens aux mains de leur chef?

  10. Après toutes ces années vous êtes toujours aussi bouffi d’orgueil. Lâchez nous les “babouches” de vos sempiternelles leçons à l’américaine et essayer de comprendre ce que je dis en filigrane!

    “Celui qui tue un homme non coupable d’un meurtre c’est comme si il avait tué l’humanité” nous enseigne le Livre. Avez vous la preuve qu’il a tué un homme ou un groupe d’homme de sang-froid?

    Comment sais-tu(on se tutoie veux-tu, ça dépassionnera le débat) ce qui se passe vraiment en Syrie, y vis tu? Y a tu des amis syriens, de la famille, qui ont subi le joug d’un dictateur présumé ou qui ont perdus la vie ou des membres de leur famille, assassinés ou exécutés par le quidam que tu juges coupable et que tu désires qu’ils disparaissent(on croirait entendre Laurent Fabius quand il disait que Assad ne mérite pas d’exister) ? Que sais tu au final sinon ces leçons apprises par cœur qui te caractérisent et qui donnent à croire que tu a été bon élève, t-ont elles seulement donné d’être réfléchi et impartial?

    Alors plutôt que jeter des phrases à l’emporte-pièce et désagréables à la face de celui ou celle qui t’interpelle pour que tu reprennes tes esprits, de grâce relis déjà tes propres mots avant, et tu comprendras qu’en dehors de ton existence, il en est d’autres, pas forcément arabes, quelle idée, qui peuvent être choquées de cet appel au meurtre!

    • R. Zani. Encore une fois ne vous cachez pas derrière des attaques ad nominen aussi immatures que fausses. Restez-en aux faits; oui c’est difficile quand, comme vous année après année, on ne sait pas de quoi on parle, et qu’on a failli à faire son éducation sur les principes élémentaires de notre religion. Mais admettons.

      C’est drôle que vous parliez de “connaître des Syriens”, parce qu’en fait (avec d’autres) je m’occupe de familles syriennes réfugiées de Daraa (la première ville martyre) et leur lente adaptation à la vie en Amérique. Ces gens sont complètement traumatisés, quel que soit leur âge, leur ancienne profession (ingénieur, maçon, dentiste. etc.), homme ou femme. Les enfans souffrent de crises psychosomatiques, ne savent plus ce que signifie aller à l’école, ou d’autres encore à l’âge de 14 ans n’ont jamais appris à monter à vélo, ni toucher un ordinateur. Toutes ces familles ont perdu des proches dans des conditions que dans votre confort de beurgeois vous ne sauriez commencer à imaginer. Le plus drôle? Jamais, absolument jamais, quand enfin ils arrivent à mettre des mots sur leur expérience de la guerre civile, ils ne parlernt de “groupes terroristes”: il n’y a qu’un seul ennemi du peuple, et c’est le dictateur que vous soutenez (plus par créténisme de base que par réelle connaissance du sujet). Il n’y avait pas de Daesh avant ce conflit, mais la dictature d’al-Assad, elle, existe depuis des décennies. Où est votre morale à géométrie variable, vos cris d’orfraie sur la justice?

      Quand au noble Quran que vous insultez de vos citations inexactes et hors sujet, pour rappel c’est le verset [6:151] qui interdit le crime d’innocents et qui punit de la mort tout assassin. Mais là encore, passons sur votre ignorance crasse. Les faits sont que al-Assad est un criminel qui mérite d’être jugé et condamné pour ces crimes contre des civils, son propre peuple qui plus est. Pas “d’appel au meurtre”: seulement la justice, celle qui vous dérange le plus.

    • Toutes les invasions et pseudo révolutions que subissent les pays arabes remontent à 1948. D’un côté il y a les chefs d’Etat qui sont prêts à s’aligner sur Tel Aviv et Washington, et d’un autre il y a ceux qui veulent rester indépendants. Si on veut comprendre pourquoi Assad est accusé de tous les crimes sans même attendre d’avoir un début de preuves …par les régimes les plus criminels au monde, on doit poser la question : qui de Damas ou de Riyad, de Téhéran ou d’Ankara, de Tripoli ou de Doha, a aidé la résistance palestinienne ? Et qui continue à l’aider ? Et qui a des contacts réguliers avec Tel Aviv et ses services secrets ?

    • Je ne suis pas fan d’Abou Tahar, bien loin de là.
      Mais je ne peux que plussoyer son commentaire et reconnaitre la logique et même la finesse de son analyse en l’occurrence.

  11. Je ne comprends toujours pas que les gens qui vivent dans les pays de “liberté” puissent défendre le plus grand criminel du monde arabe ! Même ceux qui n’ont pas vécu en Syrie savent , pourtant , que le régime syrien ne se maintient que grâce à la terreur et à la persécution des” moukhabarates “qui règnent , à tel point qu’on raconte cette blague dans toute la Syrie… Dans l’au’delà il y a une justice divine et chacun sera récompensé selon sa conduite sur terre ,mais la peur des “moukhabarates” poursuit même les morts …. “Un mort arrive devant le guichet et le préposé lui demande : Quelle est ta religion ? le défunt répond :El Ba’th . Et quel est ton Dieu lui demande le fonctionnaire au guichet ? Et le mort de répondre : El Assad …Le fonctionnaire a beau cherché sur son pc , aucune réponse valide…Alors , il dirige vers un autre guichet , puis vers d’autres , mais aucun guichetier n’arrive à trouver de solution , si bien que l’Ange de la mort téléphone au bon Dieu pour lui signaler le cas de cet individu qui n’est ni Musulman , ni Chrétien …ni d’aucune autre croyance répertoriée et qu’ils ne savent pas où le diriger…Envoyez-le moi dit le Bon Dieu…Lorsqu’il arrive on lui pose la même question : Quelle est ta religion , quel est ton Dieu ? Et le mort donne sa croyance bien répertoriée et le nom de son Dieu unique! Alors pourquoi tu te fous du monde en leur racontant que ta religion c’est le Ba’ath et ton Dieu c’est Assad? Je croyais avoir affaire à des “moukhabarates” Seigneur , répond le repenti…”C’est la Syrie des familles Assad et Makhlouf…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

François Fillon enfariné à Strasbourg

Pour la guérison du Rwanda