in

Quand Weinstein recrutait d’ex-agents du Mossad pour étouffer le scandale sur ses frasques sexuelles…

La réalité dépasse la fiction, même si plus rien ne nous surprend sur les turpitudes et intrigues qui se dissimulent et se nouent dans des coulisses hollywoodiennes peu reluisantes, voire même proprement terrifiantes…

Pas un jour ne se passe sans qu’une nouvelle révélation ne vienne augmenter notre profond dégoût, et la dernière en date dont le New Yorker se fait des gorges chaudes, documents et témoignages à l’appui, est du genre détonante !

En effet, Harvey Weinstein aurait levé une « armée d’espions », tous issus des rangs du Mossad, afin d’empêcher que ses frasques sexuelles ne l’éclaboussent et de réduire au silence ses victimes présumées. Un vrai film d’espionnage, sueurs froides garanties !

Ce nid d’espions où fourmillaient d’ex-agents secrets israéliens, enquêtant sous de fausses identités pour le compte de l’ancien patron de Miramax, aujourd’hui emporté par la bourrasque du scandale, s’était niché à Hollywood et oeuvrait dans l’ombre, notamment depuis octobre 2016, pour préserver son image à tout prix.

D’après le New Yorker, une ex-agent israélienne, employée de la société Black Cube et grassement payée (au moins 200.000 dollars d’honoraires), avait pour mission de contacter l’actrice Rose McGowan, l’une des principales accusatrices, pour mieux l’intimider par la suite, en se faisant passer pour une militante féministe. Elle a enregistré secrètement des heures de conversations avec la comédienne, laquelle est sur le point de publier ses mémoires dans un ouvrage intitulé “The Brave”. Une perspective qui donnerait quelques palpitations à Weinstein…

Ce dernier suivait d’ailleurs de très près les avancées des investigations menées par ses fins limiers israéliens, en liaison étroite avec ses avocats américains.

Il y a fort à parier que les grands manitous de la machine à fabriquer des blockbusters, dont on se souvient des dîners de gala, tout en strass, paillettes et cynisme, soutenant, avec faste et ferveur, la nouvelle offensive meurtrière d’Israël à Gaza, en août 2014, ne se hasarderont pas à mettre en scène l’affaire Weinstein dans toute la crudité de sa vérité, hideuse et explosive…

 

 

5 commentaires

    • Je crois qu’i a payé outre mesure vous ne croyez pas ? Par contre ses assassins la France de Sarkozy est ben protégée par nos médias et nos politiques Il faut lire à ce propos l’enquête menée par Fabrice Arfi et Karl Laske menée depuis 6 ans malgré tous les bâtons dans les roues ” Avec les compliments du guide ” ! EDIFIANT !!!

  1. En France, ,on aime la vérité mais pas n importe laquelle.les dossiers de Certaines personnalités arrivent juste a point nomme pour cacher les petits protégés. Mettez le projecteur sur une personne, un endroit et vous ne voyez plus ce qu il y a autour. Vous voyez ce que l on veut bien vous montrez. À bon entendeur….

Islam: un universitaire donne une leçon de journalisme

L’ex-rédactrice en chef du site Doha News dénonce la censure du Qatar