in

« Les terroristes sont généralement musulmans », assène le PDG de Ryanair

Avec le triste sire Michael O’Leary aux commandes, Ryanair, la compagnie aérienne irlandaise à bas coût, n’a pas trouvé son meilleur VRP dans les airs…

Sauf à vouloir entacher de racisme l’image de l’entreprise, lourdement et irrémédiablement, et entraîner son boycott des plus légitimes par ses boucs émissaires tout désignés, on se demande bien s’il y a encore un pilote dans l’avion ! Et quelle est sa feuille de route ?!

Précédé par ses suggestions ignominieuses, indignes du PDG qu’il est – il a proposé de faire voyager les passagers debout, de faire payer pour utiliser les toilettes ou de faire casquer davantage les passagers obèses – Michael O’Leary, dont on pensait qu’il avait touché le fond depuis longtemps, s’est enfoncé un peu plus samedi, dans les colonnes du journal britannique The Times.

Publicité
Publicité
Publicité

« Les terroristes sont généralement des hommes de confession musulmane  », a-t-il asséné, au détour d’une question portant sur la sécurité dans les aéroports, avant d’enfoncer le clou : « Qui sont les terroristes ? Ce seront des hommes célibataires voyageant seuls ». Bizarre, il n’a pas dit « barbus » pour achever de faire frémir dans les chaumières…

Et pourtant, le moins que l’on puisse dire est que Michael O’Leary n’a cure d’être taxé de racisme anti-musulmans ! « On ne peut pas dire certaines choses, parce que c’est du racisme, mais ce sont généralement des hommes de confession musulmane », a-t-il lancé, ajoutant de manière péremptoire : « Si c’est de là que vient la menace, traitez-la ».

Scandalisés, un porte-parole du Conseil des musulmans du Royaume-Uni s’est aussitôt insurgé contre son « islamophobie » à peine voilée toujours dans le Times, tandis que le député travailliste Khalid Mahmood fustigeait ce PDG irresponsable qui « encourage le racisme » en toute décomplexion.

Publicité
Publicité
Publicité

« En Allemagne cette semaine, un Blanc a tué neuf personnes. Devrions-nous faire du profilage des gens blancs pour voir s’ils sont fascistes ? », a fait justement observer ce dernier, en référence à l’attentat meurtrier de Hanau, perpétré dans des bars à chicha.

Ryanair qui, pour l’heure, ne s’est pas désolidarisée de Michael O’Leary, peut être assurée d’une chose : avec un tel PDG pour raviver l’islamo-paranoïa, le brasier de la haine sera incandescent à bord de ses appareils. Reste à savoir si la stratégie d’entreprise poursuit réellement ce sombre dessein, hautement inflammable…

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. A Kalim

    Vous faites une erreur sur Israël, complète…

    A son origine,Israël n’est pas un projet fondé « sur la Bible »…Ce sont des juifs non religieux, souvent athées, socialistes, qui ont entendu fonder un Etat pour une nation juive qu’ils concevaient sur le modèle européen d’Etat nation…Il y en avait même qui rêvaient de voir Staline débarquer pour venir visiter le premier pays communiste du monde !! Le sionisme n’est pas un mouvement religieux…Le Bund non plus ! C’est un peu comme si vous affirmiez que l’OLP était islamiste en 1964 !

    Israël est directement issu de l’aspiration des nations européennes à se donner un Etat. L’intégration des Juifs s’étant avérée impossible (antisémitisme), les sionistes ont promu l’idée de fonder un Etat pour les Juifs ailleurs, là où se trouvait le berceau du peuple juif, en Palestine (à une époque où il n’y a avait aucune conscience « nationale » palestinienne, il faut le souligner : l’identité palestinienne est un clone, un produit de l’identité israélienne).

    Israël a accroché le wagon « restaurant » religieux à son projet politique (car le nouvel Etat a repris un certain nombre de prescriptions religieuses et aussi l’organisation issue de l’empire ottoman pour gérer notamment les mariages).

    Les juifs religieux les plus stricts étaient contre un projet d’Etat.

    C’est bien après qu’ont émergé les partis religieux qui pensent pouvoir légitimer l’occupation des territoires palestiniens par la Bible (puisque la Judée-Samarie est le coeur de l’antique Israël).

    Dons vous faites une erreur historique et un anachronisme.

    Les guerres israélo-palestiniennes ne sont pas des guerres de religion mais des conflits résultant du fait qu’on a partagé une terre convoitée par deux populations : une population juive et une population arabe. Si la religion s’est greffée sur le conflit, c’est en raison de l’impossibilité des forces politiques non religieuses de parvenir à une solution. Le religieux s’est engouffré dans l’impuissance du politique, mais ça n’a abouti qu’à l’impuissance redoublée du politico-religieux à faire émerger une solution…Les islamistes du Hamas sont tout autant dans l’impasse que l’OLP….

    • Ben si ce projet n’est pas fondé sur la Bible, alors les sionistes pourront partir vivre dans leur patrie que leur ami athée et socialiste (Staline) leur a créé : le Birobidjan. Il s’agit finalement d’un malentendu.

        • Non ce n’est pas pareil. Il faut être abîmé de la cervelle pour prétendre cela. Les musulmans sont européens depuis plus de 13 siècles. En plus de ça, ceux qui sont en occident en général sont venus travailler en paix, pas avec des soldats faire la guerre et créer un apartheid pour coloniser en volant les terres et les maisons des autres. Je sais que cela fait mal d’être un colon menteur mais c’est comme ça. Nous ne sommes et ne serons jamais pareil. L’histoire est là pour le confirmer. Quand les musulmans étaient forts, ils ont protégé et sauvé les juifs à plusieurs reprises contre leur extermination. Et maintenant, vous êtes alliés à vos bourreaux historiques (extrême droite et droite extrême), c’est-à-dire sur des siècles crétins, pour détruire vos protecteurs sur des siècles. Des ânes vous êtes et des ânes vous resterez. Les sionistes se foutent bien de votre gueule, les suivistes aveugles.

        • Vous semblez oublier le droit de réciprocité, faut-il donc vous rappeler le temps (souvent très longtemps) que les pays occidentaux ont passé dans ceux des musulmans auxquels vous faites allusion, et ou ils ont imposé leurs mode de vie avec des chars et des canons.

          • Nourredine BELMOUHOUB : Avancez donc, au lieu de toujours pleurer en regardant derrière §
            Et vous, vous imposez bien le couteau et la bonbonne de gaz !

          • Cela n’a pas changé ! Certains essayent toujours d’imposer leur mode de vie mais ils n’y arrivent jamais parce que ce sont les arabomusulmans qui leur ont donné le leur. Du coup, ils n’arrivent plus à se dire supérieurs. Nous leur avons quand même inculqué les sciences modernes (maths, histoire, sociologie, chimie, algorithmique, etc etc), les chiffres, l’écriture, une religion. Depuis que l’islam a été instauré par Muhammed sws, ils ne comprennent pas comment on arrive à allier Foi et Raison. Ils sont frustrés qu’on vive libre et que l’islam soit confirmé par la science pendant que l’UNESCO reconnaît qu’il n’y a aucune trace archéologique juive à al aqsa. L’UNESCO confirme que l’esplanade des mosquées est historiquement arabomusulmane et uniquement arabomusulmane. Pas même une trace de l’hébreu. Du coup ils ont chialé et ont quitté l’UNESCO (USA et le sionistan).

  2. Je voudrais à présent en venir à un commentaire plus constructif.

    1° qu’est-ce qui est important dans le message de l’islam aujourd’hui ? C’est à mon avis le rappel des « droits de Dieu ». L’ homme ne s’est pas créé lui-même, l’homme n’est pas un dieu, l’homme est une créature et sa grandeur est d’accomplir sa vocation de créature. Dans notre occident matérialiste, les musulmans affirment : Dieu est Dieu, …non de Dieu (comme le disait Maurice Clavel…). Rendons à Dieu ce qui lui revient…

    Là où il y a divergence, notamment entre islam et christianisme, c’est ce qu’il faut entendre par nature humaine, vocation de l’homme. Cette vocation ne peut pas être imposée par « rappel au règlement ». Cette vocation doit résulter d’une éducation, et d »abord d’une éducation éthique, celle de la conscience. Car le respect des droits de Dieu passe d’abord par le respect des droits et de la dignité de toute personne humaine.

    2° Ce qui ne va pas avec l’islamisme, et a fortiori les formes violentes de l’islamisme radical (y compris lorsqu’il prend le pouvoir comme avec DAECH), c’est qu’il entend imposer par la force les droits de Dieu. Ca donne une dictature humaine se parant faussement d’une légitimité théocratique. Donc c’est monstrueux. C’est ni plus ni moins un totalitarisme à justification religieuse.

    3° On ne peut pas imposer la loi de Dieu par la force. Peut-être a-t-on pu croire qu’on le pouvait autrefois (y compris dans l’occident chrétien). Mais c’est faire une violence intolérable à la personne humaine. Et c’est sur ce point que doit porter l’effort de chacun, dans l’islam : l’ijtihad. Faire justice à la loi de Dieu passe d’abord en chacun d’entre nous. Et c’est par une libre coopération entre les hommes que cette justice divine doit irriguer la justice humaine.

    Ce sont en fait les saints de Dieu qui sont les meilleurs artisans du règne de Dieu parmi les hommes et certainement pas les monstres qui tuent dans nos villes ici en Europe ou qui tuent au Proche-Orient. Seule cette sainteté, bien présente aussi parmi les musulmans, peut rendre notre monde plus humain et donc mieux configuré au dessein de Dieu. Et non les polices religieuse, les gardiens de la révolution islamique, le pouvoir taliban ou Daech…

    4° C’est pourquoi il est si important en France qu’on appréhende en priorité la coopération inter-personnelle et donc la coopération musulmans/non-musulmans dans la liberté de religion et de conscience de chacun pour le bien des enfants, du quartier, de la cité, du pays etc… sur le fondement d’une sagesse ou d’une raison qui sont communes à tous les hommes parce qu’elle vient de Dieu. Cette rencontre et ce respect inter-personnel avant même que d’être inter-religieux peuvent seuls permettre de se connaître, de se reconnaitre, de se comprendre comme des partenaires en humanité appelés à oeuvrer ensemble pour le bien commun d’une cité.

    C’est pour ça qu’il est tragique que des histoires de voile, de nourriture, de pratiques qui sont en fait culturelles viennent parfois entraver une telle coopération. On est alors pris dans un dialogue de sourds.

    A partir de là, tout devient possible. Et laissons ensuite Dieu seul juge de l’intériorité de chacun…

    • La différence est que l’islam a accouché des sciences modernes, des universités et du multiculturalisme alors que le christianisme a accouché du nazisme, du communisme et du colonialisme.
      C’est aussi simple que ça en résumé.

      • On se demande alors pourquoi tant de pauvres gens de confession musulmane tentent de rentrer en Europe pour fuir leur pays à la religion d’état qui aurait accouché « des sciences modernes, des universités et du multiculturalisme »…

        • Parce que 95% des guerres sont le fruit du judéo-christianisme qui maintient le néo-colonialisme et qu’il n’y a pas assez de compétences en Europe. Par exemple, les gouvernants de l’ouest préfèrent les musulmans en général aux Européens de l’Est et aux américains du sud car plus efficaces et travailleurs alors que les autres sont réputés traficants (Colombie, Serbie etc). Un autre exemple veut que la Libye et la Syrie réussissaient très bien et étaient très bien chez eux. Du coup, le judéo-christianisme barbare et guerrier s’en est allé massacrer et piller, TOUT piller, même les ressources humaines.

          • La Lybie réussissait très bien ? Avec la famille Kadhafi qui s’est approprié toutes les richesses d’un pays, d’un peuple qu’ils ont laissé sans structure d’état ? C’est eux votre modèle ?

          • Les libyens étaient chez eux et avaient des droits et des aides sociales (gaz et électricité gratuits, prestations sociales d’aide au logement et à la famille etc etc). Toute l’Afrique allait travailler là-bas et il n’émigraient que pour leurs études éventuellement. C’était la première économie d’Afrique et la très grande majorité des pays d’Afrique la plébiscitaient et étaient prêts à s’unir avec la Libye en tête de file et en tant que locomotive de l’Afrique.
            Mais vu votre délabrement mental, je suppose que vous allez expliquer que la situation est de nos jours préférable depuis l’intervention judéo-chrétienne : chaos, pillage, traite humaine et terrorisme.

          • Kalim : Vous vivez dans des chimères, vous prenez vos rêves pour des réalités !
            En faites, ça sert à quoi, de vouloir avoir la primauté de toutes les inventions et des trouvailles scientifiques, que voulez-vous prouver, que les musulmans sont les plus intelligents de l’univers, mais à quoi ça a servi, d’avoir eu des ancêtres aussi intelligents, et de ne pas avoir su suivre leur chemin, car si tel avait été le cas, vous auriez a votre actif, moult inventions comme l’ informatique, la chirurgie, même, la conquête de l’ espace, ça aurait été facile, avec des ancêtres plein de génie, qui vous avaient ouvert la voie . Alors, que dans les pays musulmans, soit pour les plus riches, on jouis abusivement des richesses de la terre, sans se préoccuper d’autres chose, on vient dans les capitales occidentales, pour jouir de l’alcool, des femmes, et de tout ce que l’argent peut offrir, honnêtement, c’est pas chrétien, comme dirait quelqu’ un que je connais, lol
            Ou alors, les pays moins bien dotés, vivent avec 600 ans de retard sur un monde qui avance.
            Si vous aviez autant de génies, le monde serait surement différents, peut être meilleurs, pourquoi pas, mais ce n’est pas le cas, il faut regarder les choses en face, et si ça vous exaltent, d’avoir été, nous, ça nous exaltent d’être. Il faut comprendre une chose, c’est que si vous avancez, en regardant toujours derrière, il ne faut pas être étonné, si vous trébuchez, ce que logique, c’est une loi de physique, bien connue, que vous n’avez pas retenus de vos ancêtres !
            Alors, Kalim, il faut arrêter de pleurer, prendre votre destin en mains, et faire que les lumières de l’islam de nouveau se remettent a briller, parce que pour l’ instant, ceux qui essayent de rallumer la flamme, sont plutôt du côté obscur de la force !

          • @kalim l’universaliste, qui défend le régime kadafiste…Une dictature bien pourrie, dont le peuple s’est soulevé pour la dénoncé (même s’il est vrai que notre sarko a bien foutu la mer…de là bas). peut être aurions nous du les laisser se massacrer entre eux sans intervenir? Si des personne aller là bas, s’est pour une raison simple : gagner de l’argent. C’est exactement la même chose avec les pays du golf, personne n’y va avec plaisir, même si vous n’arrivez pas à le comprendre

        • Ou alors pourquoi certains y restent comme votre interlocuteur ? Sans doute parce qu’ils sont occidentalisés et qu’ils seraient incapables de vivre dans un pays musulman. Que voulez vous la schizophrenie continue de faire des ravages de nos jours ! C’est comme ça que des « déséquilibrés » se retrouvent cités dans les journaux.

  3. @saidb. C’est vous qui clivez le monde, l’homme. On parle de musulmans parce que certains d’entre eux se distinguent à présent en tant que tels, par nature ou par culture. Ils s’islamisent et ainsi nourrissent la discrimination, la leur et aussi celle des autres. La preuve, des musulmans qui vivent en Occident ne se définissent pas comme occidentaux et ils se revendiquent comme français. Mais ils ne sont pas français. Ils sont français pour revendiquer des droits pas pour assumer pleinement une identité nationale. Est-ce que les catholiques, les juifs ou les bouddhistes français mettent leur religion avant leur nationalité à ce niveau d’hypocrisie ou de schizophrénie au choix ?
    Quant au capitalisme, c’est un système auquel chacun participe y compris ceux qui prétendent s’y opposer. Pour ne pas y participer il faudrait le renverser en proposant mieux comme d’habitude et en produisant pire la plupart du temps. Ce n’est pas le capitalisme le problème. C’est la dictature qu’elle soit laïque ou religieuse le problème. Car une démocratie permet le changement : un jour riche, un jour pauvre. Mais plus encore, une certaine forme de sagesse vous permet d’être libre, affranchi plutôt qu’obnubilé par le matériel. C’est aussi en cela que péche l’islam dès lors qu’il parle de butin par exemple, de ce dont on peut jouir en ce monde parce qu’on est musulman. Le message de l’islam est parfaitement compatible avec le capitalisme comme l’a montré son expansion qui a été impérialiste. Le message du christianisme ne l’est absolument pas en revanche. Le christianisme primitif ne s’est absolument pas répandu par la conquête armée. Mahomet était un chef de guerre et un homme politique qui a joui de la vie et a fini empoissonné. Jesus était un révolutionnaire qui a vécu dans le dénuement et a accepté un sacrifice ultime.

    • Oui Z, vous avez triplement raison :
      Les musulmans ne sont pas de bon français, ils sont trop revendicatifs et omnibulés par leurs origines, j’irai même plus loin ils ne sont pas intégrables (soit dit en passant une étude, Trajectoire et Origine, montre que la Religion chez les Musulmans et les Juifs est une marqueur identitaire de même niveau)

      Le capitalisme ne pose pas de problème dans le monde dans lequel on vit, la prédation, l’accumulation, la jouissance matérielle sans retenue n’a rien à voir avec le capitalisme, ça a plutôt à voir avec l’Islam. Continuons ainsi et luttons uniquement contre les Républiques bananières et les petits potentats, laissons tranquille une bonne fois pour toute l’Europe et les Etats Unis qui ont inventé des systèmes démocratiques parfaits.

      Le christianisme est à l’origine plus vertueux que l’Islam, Jésus étant un révolutionnaire, romantique, Mohamed était un homme politique (sous entendu calculateur, sournois…) et Belliciste.
      Ainsi tout va pour le mieux dans vos certitudes, le débat peut se terminer.

      Désormais en tant que Musulman, je ferai profil bas et m’astreindrai, autant que faire se peut, à ne plus remettre en cause la France dans sa tout puissance et sa bonté, ni le christianisme (qui a donné naissance au capitalisme si je m’en réfère à Weber) dans sa supériorité originelle à l’Islam, ni même l’occident, Croix de bois, croix de fer, si je mens je retourne en Musulmanie.
      Le Z de Zemmour vous va à ravir.

      • Effectivement si vous caricaturez mes propos quand je les délimite en parlant de certains musulmans, ce n’est pas comme ça qu’on avancera.

        Quant au capitalisme il pose des problèmes. La perfection n’est pas de ce monde. Mais je ne suis pas millénariste et ne crois pas que la fin du monde est pour bientôt. Et comme le montre cette histoire de coronavirus, la menace qui provoquera un impact majeur à l’échelle du monde sera peut-être microscopique et n’aura rien à voir le capitalisme.

        Quant aux points de vue sur les religions, personnellement qu’on critique mon athéisme, mon agnosticisme, mes convictions bouddhistes ou taoïstes y compris dans des termes virulents je m’en balance. Alors si dire que les figures de Mahomet et de Jésus n’ont rien à voir c’est trop pour vous franchement ça me laisse de marbre. J’ai aussi parlé de christianisme primitif et pas de catholicisme. Désolé mais le christianisme et l’islam n’ont pas eu le même démarrage. C’est comme ça.

        C’est à mon tour de vous donner raison. Je suis un horrible sioniste capitaliste islamophobe et surtout zemmourien !

        • Sioniste je ne sais pas, capitaliste, vous avez l’air de vous accommoder de ce système, Islamophobe sans doute même si vous essayez de vous persuader du contraire en rationnalisant votre islamophobie, d’ailleurs votre passage « de certains » (musulmans) à « DES »(musulmans) à la comparaison à « LES catholiques…(Vs LES musulmans) est intéressant sur le plan sémantique et du raisonnement.
          Votre comparaison expéditive des figures d’un Jésus (proche de la figure décrite par le récit Chrétien) et d’un Mohamet (Voltairien) en est une autre illustration.
          Zemmourien sans doute pas, je me suis laissé emporté, vous semblez malgré tout plus mesuré que ce prédicateur de malheur.

          • @Saidb.

            Vous voilà redevenu raisonnable et courtois. On peut donc à nouveau dialoguer.

            Alors comme j’ai de la considération pour vous en dépit de ce vous pensez, voici quelques explications supplémentaires que vous prendrez en compte ou pas pour me ranger ou pas dans l’une de vos cases.

            1) Je ne suis pas sioniste. Je suis contre toutes les formes de colonisation bien qu’il me faille admettre que certaines réussissent dans le long terme, à travers l’égalité des élites puis des peuples qui finissent par fusionner. Peut être est-ce cela le destin des israéliens et des palestiniens. Sinon avez vous vu cette série israélienne, Our boys, qui a été vilipendée par Netanyahu et a semé la controverse plus largement en Israël ? Voici ce qu’en dit le Courier international : https://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/israel-que-raconte-our-boys-la-serie-boycottee-par-netanyahou
            Comment ne pas compatir à la douleur des parents de Mohammed Abou Khdeir ? Mais comment aussi ne pas prendre en compte l’assassinat par le Hamas de trois adolescents juifs, Naftali Fraenkel, Gilad Shaar et Eyal Yifrah qui précède les événements relatés et plus encore les actes de guerre qui ont suivi ? Il y a bien des choses à dire sur cette série : l’instrumentalisation des morts, les différences de traitement entre israéliens et palestiniens, … Il y a aussi pour moi ce préjugé répété comme un leitmotiv durant l’enquête qui dérange et rassure à la fois : les juifs ne peuvent pas avoir commis ce meurtre atroce, les juifs ne font pas ca, ce ne sont pas des juifs qui ont brûlé vif un gamin. Ça dérange parce qu’on retrouve cette idée que le mal est nécessairement chez l’autre. Mais si, un juif comme un musulman peuvent commettre des atrocités et n’en restent pas moins juif ou musulman. On tue bien au nom de la religion, en tout lieu et en tout temps. Ça rassure parce que la majorité des hommes au final rejette le mal et ne s’y identifie pas. Mais la meilleure façon de l’aborder c’est de le voir en soi mais pas comme une fatalité. N’est ce pas le sens du jihad majeur ? Un effort tourné en premier lieu vers soi plutôt que vers l’autre pour lui imposer des valeurs sans les respecter soi même.

            Je ne suis pas anti sioniste. Je ne trouve aucune justification simple ni satisfaisante au conflit israélo palestinien. D’un côté, la naissance du sionisme et la Shoah en Europe. De l’autre, la création d’Israel, ou plus précisément le plan de partage de la Palestine suite à la résolution 181 avec 33 votes pour, impliquant des pays européens mais aussi américains (pas seulement les États Unis mais aussi le Canada et des pays sud-américains) ainsi que l’URSS puis l’invention de la cause palestinienne avec notamment Nasser pour promouvoir le nationalisme arabe. Vae victis ! Mais aussi l’antisémitisme de al-Husseini et plus loin encore dans l’histoire de l’islam les batailles de Mahomet contre des tribus juives. La encore : Vae victis ! Mais moi je suis français et je constate que l’anti sionisme a viré à des meurtres antisémites. Et même si on ne peut que déplorer tout conflit, toute guerre, compatir pour les victimes, je ne vais pas non plus me focaliser sur un territoire qui a la taille d’un timbre poste sur un planisphère en imaginant que le sort de l’humanité s’y jouerait, la bataille ultime du Bien contre le Mal.

            2) Je ne suis pas capitaliste. Le profit n’a jamais été mon principal moteur dans la vie, encore moins au détriment des autres. Je suis comme tout le monde. Je vis dans un pays où le capitalisme est relativement tempéré. Je participe à un système en tant que citoyen, salarié et consommateur. Je subis un système en tant que citoyen, salarié et consommateur. Je ne suis ni une victime ni un bourreau.

            Je ne suis pas anti capitaliste car la croissance démographique et l’élévation du niveau de vie partout sur la planète avec ses inégalités aussi sont inséparables des progrès technologiques et de leur diffusion via le vecteur du capitalisme. Par dessus tout je ne souscris à aucune utopie humaniste qui conduit à des désastres pires que le mal qu’elle supposait combattre. Le monde est vaste. Libre à chacun de quitter notre démocratie imparfaite mais pas figée pour des régimes plus autoritaires, voire dictatoriaux imprégnés ou pas d’égalitarisme marxiste.

            3) Je ne suis pas islamophobe. Je n’insulte ni ne fait du mal à des gens au nom de leur religion. Ca ne fait juste pas partie de mon éducation. Je débats et me place donc sur un terrain idéologique. Je suis bien dans un camp mais je n’ai pas besoin de penser qu’il s’agit du camp du Bien. Par ailleurs, dans ce camp, il y également des musulmans qui se sentent avant tout républicains. Ils dénoncent aussi des réalités et pas des fantasmes en lien avec une vision conquérante et agressive de l’islam. Qu’on se sente offensé par mes propos, je le conçois plus ou moins. Inversement, je serai alors en droit de me sentir offensé qu’on considère l’Occident comme la source de tous les maux de la planète. Ce n’est pas le cas me concernant et c’est faux concernant l’Occident. C’est de l’idéologie qui utilise bien des réalités mais pour propager une vision manichéenne du monde. S’y mêle l’affect qui n’apporte rien en la matière et brouille juste l’esprit.

            4) Je ne suis pas zemmourien. J’aime la provocation quand elle bouscule ce que l’on tient comme une évidence et remet ainsi en branle une pensée qui finit par se scléroser. Mais je ne souscris pas à la provocation qui sera reçue de manière simpliste pour attiser la violence.

            Je ne suis pas anti zemmourien. Je souscris absolument à son projet de de dénonciation du dénigrement de la France et plus généralement de l’Occident à travers une idéologie de la repentance à géométrie variable. Je souscris aussi absolument à son approche qui consiste à revenir à l’histoire, aux faits avec leur interprétation qui peut être variable. Qu’on lui réponde alors sur ce terrain si on n’est pas d’accord mais surtout si on en est capable.

      • Depuis ma naissance j’attend que ça, donc les mentalités non jamais changé ,en France on est des peuples les plus arriérés parmi les pays les plus avancés. Donc si les musulmans sont tous des criminelles et terroriste l’Amérique, Israël, la France qui a commis des génocide de partout et j’en passe, sont quoi ? des Anges ? La Chine, la Birmanie, l’Inde sont quoi ? Je sais moi sont quoi ,, ils sont vos complices, entrain de tué chaque musulmans qui bougent. Arrêtés de vendre vos armes au pays du golf pour tué et massacré des peuples entiers au Yémen, en Irak, en Syrie a Gaza en Afrique. Dites c’est qui les terroristes ? C’est Vous

        • Camel Keddah : Votre analyse, n’ est pas réaliste, pour une bonne et simple raison, c’est que quand vous vous mettez une épine dans le pied, vous la retirez, sans même penser au fait, que dix ans auparavant, vous en aviez déjà une !
          Imaginez une petite seconde, que cette épine vous fasse énormément souffrir, et, qu’au lieu de la retirer, le médecin perde son temps, a rechercher le dossier de celle que vous avez eu il y a dix ans, vous le prendriez pour un fou, et vous auriez raison !
          Alors, votre comportement, suit le même chemin. Quand vos parents, ou vos arrières grand parents, sont venus ici, c’ était avec l’ amour de la France, il n’ y avait aucuns problèmes, Ils ont fais leurs vie, comme beaucoup de Français, du bas de l’ échelle, et c’ est idiot, de croire qu’ils étaient défavorisés, du fait d’ être musulman, c’est faux. Vous utilisez cet argument, pour vous imposer par une certaine forme de violence, mais, vous dans le néant !

  4. Décidemment le mâle occidental est toujours aussi sûr de lui-même, dominateur et ethno centré sur son nombril qu’il trouve si beau.
    Ces gens là comme ce brave PDG inculte, sont persuadés d’être dans le camp du bien, pendant qu’en face de vilains musulmans seraient les méchants, ceux par qui tous les problèmes du monde arrivent.
    Cette propagande en arrive à faire oublier toutes les terribles, immondes guerres ou massacres menés par l’occident capitaliste (liste interminable) ou encore par les nationalistes athéistes (chine, union soviétique, viet nam, Cambodge).
    Aussi quand ce PDG inculte s’exprime, il ne se rend même pas compte que c’est la poêle qui se moque du chaudron. On pourrait aussi rappeler au PDG Irlandais cette phrase de Jésus: ‘ Avant de chercher la paille dans l’œil de ton voisin regarde la poutre qui est dans le tien’.
    Toute violence est certes une ignominie. Mais, les leçons de morale venant de ceux qui mettent le monde à feux et à sang ne sont pas crédibles, ni entendables.

    • Historiquement, c’est même pire car les Irlandais ont été les esclaves des Anglais. Et entendre parler de terrorisme dans la bouche d’un Irlandais est plutôt inadéquat, surtout à l’heure du réarmement du camps indépendantiste de l’Irlande du nord suite au brexit.
      Bref

    • Mais quasiment tous les pays de la planète sont capitalistes mon bon monsieur. L’Arabie saoudite, le berceau et le cœur de l’islam, qui fait la guerre au Yémen, est communiste et athée à votre avis ? Votre anti capitalisme est d’une grande niaiserie comme tous les commentaires qui en font état ici d’ailleurs. Vous voyez. Rien de personnel de ma part. Par contre le nombre de morts commis au nom de la religion est incommensurable par rapport à l’athéisme, vu que ce dernier est récent. Vivement que l’athéisme progresse partout. Les monothéismes en particulier font régulièrement la paire avec les impérialismes en prétendant chacun détenir la seule vérité, se revendiquant ainsi supérieurs et en s’autorisant à tuer en son nom. Sinon oui l’athéisme risque bien de prendre les choses en main et de les interdire. Bon débarras ! La religion continue d’être l’opium du peuple et d’imposer la soumission par crainte ou haine de la liberté.

  5. je devais voyage avec rayanair le moi prochain c décidé j annule.

    cheyenne12 pourquoi l affaire emile louis, amidlisa et outreau ou encore dutroux ,Directeur d’école pédophile Romain Farina etc… ces ds musulmans. prend sa en pleine face.
    lol

  6. les parents du terrorismes qui s’en servent pour s’ingérer ensuite pour piller après les resources sont connus et je ne dirai pas les chrétiens car ce n’est pas vrai et, aussi, pour ne pas répondre à la manière de cet idiot de Rayanair.
    Par contre , la seule réponse est:

    DIGNITE – PLUS JAMAIS CETTE COMPAGNIE – VA TE FAIRE VOIR

  7. On peut se réfugier dans le déni ou les prétextes comme Reedouane et Tarek mais la réalité est bien là : il y a un problème de violence dans l’islam (plus précisément de légitimation du recours à la violence au nom de l’islam)que les musulmans ne sont pas encore parvenus à résoudre en trouvant les moyens culturels et théologiques de disqualifier l’islamisme radical et guerrier.

    Le plus tragique c’est que, finalement, ce sont surtout les musulmans qui en sont principalement les victimes (notamment sous le « règne » mortifère de DAECH). Les tueurs islamistes ont juste réussi à discréditer un peu plus l’islam dont ils se réclament. De ce point de vue, le bilan de DAECH c’est un peu l’équivalent pour l’Islam du Goulag pour le communisme…

    Je me permets d’insister sur le mot important : DENI. Trop souvent les musulmans sont dans le déni. Mais les faits sont là et ils sont têtus…Et si les musulmans s’obstinent à ne pas vouloir les prendre en compte, les non-musulmans, eux, les constatent…

    Bref, il ne suffit pas de proclamer « pas en mon nom » alors que l’on tue au nom du Dieu de l’Islam ou de se dédouaner en invoquant des horreurs commises par des non musulmans. Désolé : mais on ne tue pas au nom de Bouddha, de Moïse ou de Jésus (sauf quelques cinglés en sont capables car en réalité c’est un contresens pour les différentes religions qui se réclament de ces derniers).

    Cela nécessite de repenser complètement la théologie politique de l’islam. Cet effort n’a pas encore été réellement entrepris.

    • On peut se réfugier dans le déni ou les prétextes comme Italico mais la réalité est bien là : il y a un problème de violence en Occident (plus précisément de légitimation du recours à la violence au nom du Capitalisme radical) que les Occidentaux ne sont pas encore parvenus à résoudre en trouvant les moyens culturels et idéologiques de disqualifier le capitalisme radical et guerrier et ses rejetons (colonialisme, impérialisme…)

      Le plus tragique c’est que, finalement, ce sont surtout les pays du sud qui en sont principalement les victimes . Les tueurs occidentaux ont juste réussi à disséminer la violence et la cupidité à travers le monde. De ce point de vue, le bilan du capitalisme radical c’est bien pire que la goulag Communiste

      Je me permets d’insister sur le mot important : DENI. Trop souvent les occidentaux sont dans le déni. Mais les faits sont là et ils sont têtus (guerres mondiales, guerres coloniales, guerres commerciales, guerre pour la maitrise des matières premières, bientôt guerre pour l’eau ou pour l’espace…) Et si les occidentaux s’obstinent à ne pas vouloir les prendre en compte, les non occidentaux (et des occidentaux éclairés), eux, les constatent…

      Bref, il ne suffit pas de proclamer “pas en mon nom” ou de se dédouaner en invoquant des horreurs commises par des musulmans. Désolé : mais on ne tue pas au nom de l’Islam (sauf quelques cinglés en sont capables car en réalité c’est un contresens pour les différents courants religieux qui se réclament de l’Islam).

      Cela nécessite de repenser complètement la pensée capitaliste . Cet effort n’a pas encore été réellement entrepris.

      Je conclurai par : A force de vouloir simplifier le monde et son fonctionnement, on en devient simplet.

      PS : Evidemment l’Occident n’est pas que guerre et désolation, c’est aussi la science, des formes intéressantes democratie et de liberté…

        • Oui la plupart des musulmans sont capitalistes, notamment les monarchies du Golf, On peut être musulman et capitaliste, musulman et anticapitaliste. Le capitalisme peut s’avérer séduisant à court terme (société de consommation) à long terme c’est une catastrophe.

          • Saidb, où est la catastrophe ? Les musulmans veulent vivre mieux et, que ce soit l’Algérie ou le Maroc etc, les pays d’origine ne peuvent leur offrir que dictature et pauvreté. Et là, il y a certainement un lien avec l’islam qui dès l’enfance façonne les esprits et étouffe le sens critique. Islam, ça veut bien dire soumission ? A Dieu, donc à son représentant, au chef…

      • Erreur les occidentaux ont tué en moins dans les guerres que le reste des pays. Et les conquêtes musulmanes ont montré que le colonialisme et l’impérialisme ne sont pas l’apanage des occidentaux. Vous croyez que c’est quoi un califat à votre avis ? Et l’état islamique c’est quoi ? Bien sûr la pratique de l’esclavagisme accompagne systématiquement ces impérialismes actuels et anciens alors que ça ne se pratique plus en Occident. L’Occident est bien moins violent que d’autres pays. Quant à lui imputer les guerres au moyen orient et en Afrique il faut être simpliste. Enfin et pour conclure rappelons que lorsqu’on dénonce la violence présumée des occidentaux et quand on vit en Occident on y participe de mille manières car on fait partie d’un système et qu’on l’alimente. C’est pour ça que ça me fait bien marrer toutes ces prétendues analyses au fond de son fauteuil dans le confort et les libertés offerts par l’Occident. Qu’attendez-vous pour renverser notre « démocrature » et installer une vraie « république » égalitariste et pacifique (croyez moi d’autres s’y sont essayé avec le succès que l’on connaît) ou quitter l’Occident ? En fait vous ne croyez pas le moine du monde à ce que vous dites. Ça vous donne peut être l’illusion de contribuer à la vérité et au bien. Mais ce n’est jamais qu’une illusion.

        • Oui Z les occidentaux sont gentils et pacifiques, les musulmans sont méchants et bellicistes, on connait votre petite musique. Les Indiens d’Amérique, les Océaniens, les peuples Africains, les peuples d’Asie du Sud Est, ou d’Inde doivent tous être d’accord avec vous.

          Au cas où vous n’auriez pas compris le texte ci-dessus est une « figure de style ».

          Quant à quitter l’Occident, j’y suis né et je ne saurais vivre ailleurs, j’admets alimenter le système tout en m’employant à changer les choses, nous sommes des êtres complexes, pas à une contradiction prés. Ce n’est pas parce qu’on est pris dans un système qu’il faut l’accepter, si ça avait été le cas : point de révolution, point d’évolution des moeurs et point de progrès.

          • Mais qui a été que dit que tous les occidentaux étaient gentils et pacifistes ?! Ils sont comme les musulmans, des êtres humains ni pires ni meilleurs. C’est vous qui les essentialisez. En France en revanche, les problèmes que certains posent sont de plus en visibles ne vous en déplaise. Radicalisation et terrorisme, islam politique, séparatisme islamiste. Ce n’est pas moi qui le dis. C’est Macron même si je critiquais les discours sans actes. J’espère que le discours de Mulhouse marque un réel tournant. On en a marre de toutes ces histoires avec l’islamisation dont le signe le plus évident est que des français se définissent et s’affichent comme musulmans. Qu’attendez-vous pour le dénoncer au lieu de le nier ou de le minimiser. On s’en fout de savoir qui croit en quoi en France.

          • @Z C’est vrai vous ne l’avez jamais dit, vous sous entendez juste qui le sont plus que les musulmans, ce par culture ou par nature, en fonction de vos posts. Vous classez et hiérachisés de manière très subjective. Comme vous le faites dans ce post en ne ciblant que les Musulmans et en oubliant tous ceux qui se revendiquent Cathos, Juifs, Français de souche…
            La question identitaire n’est pas propre aux musulmans c’est une question sociale majeure, notamment en temps de crise, lorsque les individus voient leurs repères changer, leurs places discutées, nous sommes dans l’un de ces moments.
            Vous avez un problème avec l’Islam et les musulmans de manière générale, tous vos posts visent à prouver que les Musulmans sont pires que les Occidentaux.
            Or la réalité est tout autre, nous en avons déjà débattus, si l’histoire de l’expansion de l’Islam n’est pas toujours glorieuse loin s’en faut, l’expansion de l’Occident Chrétien / capitaliste puis Capitaliste/ rationnaliste n’est guère plus reluisante, sachant que cette expansion est la plus actuelle et la plus documentée.
            Quant à votre refus de mettre au travail la question du Capitalisme comme système d’organisation mortifère, je le trouve incompréhensible, au vue des limites qu’il montre actuellement, vous pouvez toujours traiter les gens qui en parlent de Niais, refuser d’en parler confine à l’aveuglement et au dogme.
            Quant à Macron, ce n’est pas une référence intellectuelle de mon point de vue, si c’est une référence pour vous, ce qui n’est guère étonnant, grand bien vous fasse.

      • Droit de réponse.

        Saidb, ne soyez pas dans le DENI de ce que signifie DAECH…Vous illustrez exactement ce que je critique : merci de vous être prêté à la démonstration à l’insu de votre plein gré…

        Votre petite inversion amusante est entièrement discréditée par votre refus d’affronter cette réalité-là de l’Islam. DAECH. Il y a un avant et un après DAECH.

        Vous croyez vous en tirer par une pirouette qui ne trompe personne sur le « capitalisme radical », ce qui ne veut pas dire grand chose…D’ailleurs on ne compte plus les jeunes musulmans qui rêveraient d’avoir un visa pour le capitalisme radical américain…afin de fuir le marasme des sociétés islamiques…dans le monde arabe ou en Iran.

        Daech, c’est le mal radical comme le système lénino-stalinien du Goulag. Mais Daech est issu de l’Islam et c’est cela qui doit interpeller les musulmans : comment une utopie fondée sur le Coran (car elle l’est) finit par déboucher sur une telle abomination ?

        Les musulmans devront faire ce travail d’élucidation comparable à celui qu’on a dû faire et qu’on doit encore faire en Occident sur le communisme (et aussi, évidemment, le nazisme).

        Bis : sortez du DENI…Le temps des pirouettes est fini.

        • Comme je l’évoquais plus haut ma réponse était une figure de style permettant de montrer que ce qu’on reproche aux Musulmans, on peut le reprocher à une grande partie des civilisations du globe et qu’il était réducteur de ne s’en prendre qu’aux musulmans. Comme vous le faites. En oubliant toutes les autres violences que traversent les peuples du monde, dont les violences liées au système Capitaliste radical, concept qui a du sens pour tous ceux dont la lecture des dynamiques sociétales n’est pas que religieuse et ethnique mais avant tout sociale et économique.

          • Vous vous réfugiez dans le sophisme et l’amalgame et vous vous détournez du sujet en répondant à côté de la plaque.

            Une fois de plus, osez affronter le phénomène DAECH. Osez voir en face le fait que le monde arabo-musulman et au-delà (l’Iran) déploie sa ceinture de sociétés bloquées et de régimes qui oscillent entre crises d’épilepsie (les « printemps arabes ») et répression pour finir en « califat » proprement monstrueux ou « au mieux » en dictatures militaires plus ou moins mégalomaniaques….

            Il faut que vous compreniez que les non-musulmans n’ont plus la patience d’attendre et que le rejet de l’islam ne fait que se renforcer dans nos sociétés face à cet autisme musulman devant la dérive islamiste de la civilisation islamique dans ses différentes variantes.

            Je ne parle pas de violence seulement. Vous pourrez à coup sûr multiplier les exemples, biaiser, finasser…Je vous parle de violence exercée au nom du Dieu du Coran.

            Cessez de toujours fuir cette réalité qui, encore une fois, renvoie à la théologie politique dans l’islam, je veux dire : la sacralisation du politique au nom de laquelle les pires horreurs sont légitimées et les libertés politiques étouffées…Quand ce n’est pas la simple liberté de s’habiller comme on le souhaite…En Iran, des femmes se battent pour être libres de ne pas porter le voile…On en est encore là en 2020…

          • italico.
            De quels sophisme et de quels amalgames parlez vous ?
            Oui le monde Arabo-musulman a des problèmes qui se nourrissent de l’histoire et de la culture de ces pays, comme partout, la religion en fait partie mais ce n’est pas la seule variable, le système social, économique, démographique jouent aussi un rôle. Oui ces difficultés peuvent avoir pour effet la violence. Je ne le nie pas et peu de musulmans le nient.
            Oui nous sommes dans un moment de révolutions et de contre révolutions comme le monde arabe n’en a jamais connu, comme la France l’a connu il y a plus de 200 ans (les révolutions et contre révolutions ont durés quasiment cent ans, avec leur lots de malheurs : guerre civile, guerre de conquête…). Dans un monde globalisé cela a forcément des impacts, hors du monde Arabe.
            Non Daech n’est pas l’enfant de ces révolutions, pour rappel c’est l’enfant de la guerre des EU en Irak, c’est une thèse admise (pas de guerre en Irak, pas de DAECH) comme El Qaida / les talibans sont les enfants de la guerre froide et des alliances Saoudo-Americaines pour vaincre l’URSS.
            Que les non-musulmans n’aient pas de patience alors qu’ils sont à peine touchés par ce qui se passe dans le monde musulman, je n’y peux rien.et 99% des musulmans n’y peuvent absolument rien, notamment ceux qui vivent en France. Nous subissons comme vous les événéments tragiques qui touchent le monde.

            Et pour finir, j’en reviens à ma réaction initiale pourquoi ne dénoncez vous pas toutes les violences : Celles commises depuis 30 par les Etats Unis au Moyen Orient pour des raisons obscures ? Celles commises par les Russes en Ukraine, en Tchétchénie, en Arménie ? Celles commises par la Chine à l’égard des minorités musulmanes, celles commises en Inde à l’égard des Sikh, des Chrétiens et des musulmans. Celles commises indirectement par la France en Afrique pour sauver des dictateurs aux abois (le Rwanda ça vous dit quelque chose?). Toutes ces violences ne sont pas liées à l’islam à ma connaissance.
            Pourquoi se focaliser sur l’Islam et ignorer toutes les autres formes de violences toutes aussi meurtrières ?

        • Vous pouvez faire l’autruche, cela ne change rien à la réalité.
          Daesh a été constitué en très grande majorité par d’anciens soldats laïques du régime laïque de Saddam. Comme par hasard, c’est suite à l’intervention des USA-OTAN en Irak et en Syrie qu’il a été constitué pour massacrer un maximum de musulmans et d’Arabes chrétiens.
          Si pour vous, daesh est pire que les bombes au plutonium appauvries des USA-OTAN sur les millions d’Irakiens massacrés, rassurez-vous, ce sont les mêmes responsables derrière. Et je ne doute pas un instant que la propagande daeshiste eut pullulée et fait des adeptes mortifères. Nous connaissons tous la capacité markteting anglo-saxonne tout autant que nous reconnaissons la marque des anciennes croisades qui consistent à envoyer, pauvres ignorants et criminels faire de sales besognes immondes.
          Heureusement que face à cela, l’islam lutte contre l’ignorance et la criminalité et les musulmans Irakiens et Syriens, unis avec leurs frères chrétiens ont fait la peau à daesh.

        • @italico
          au lieu de faire un parallèle avec le système stalinien, qui au fond n’est qu’une dictature de plus, je trouve qu’il serai plus pertinent de faire le parallèle avec la colonisation. Système qui a durer dans le temps, initier par la gauche démocratique. Et ou il existe encore un certain dénie dans notre pays (cf: le rôle positif de la colonisation), que ce soit de l’ordre du particulier ou de l’état.
          On constate le même déni avec daech, alquaida etc, avec la rengaine : « c’est pas nous qui l’avons créé, c’est les méchant oxidentaux, nous on est juste très très gentil »

          • L’islamisme politique est, comme le communisme, une utopie : pour le premier, il s’agit d’instaurer la Cité de Dieu sur terre et pour le second, instaurer la société matérialiste accomplie. Dictature de Dieu, dictature du parti. Mais la dictature prétendue de Dieu passe toujours par la dictature d’un homme ou d’un groupe d’hommes…

            Dans les deux cas, l’utopie est vite démentie par la réalité. Il faut alors la répression violente et la terreur pour obliger les gens à tenir pour vrai ce qui est faux.

            La colonisation est un phénomène historique qui a pu avoir se donner une justification idéologique (mission civilisatrice des Européens) mais qui n’a absolument pas la dimension totalitaire de l’islamisme ou du communisme lénino-stalinien.

            Ainsi, au Maghreb, le colonisateur européen n’a nullement entendu éradiquer l’islam parmi les « indigènes ». Au Maroc, Liautey a même redonné vie et consistance au sultanat moribond ….

            On peut même dire que le tragique de la république islamique iranienne, c’est qu’elle a fini par séculariser l’islam en idéologie islamiste totalitaire aujourd’hui largement rejetée par la population. Si le pouvoir tient encore en Iran, c’est que les Iraniens, qui sont un grand peuple, parmi les plus civilisés du monde, aiment profondément leur pays et que leur nationalisme aide le pouvoir à tenir tête aux USA…

            Au lieu de parler toujours de colonisation, parlez plutôt de la façon dont les pays décolonisés voient une bande au pouvoir ou un dictateur tenir toute une population en esclavage…sous couvert de la Loi de Dieu, qui a bon dos, Dieu…

    • « Désolé : mais on ne tue pas au nom de Bouddha, de Moïse ou de Jésus »
      Réveillez-vous, 95% des guerres et des génocides sont le fruit du judéo-christianisme où juifs et chrétiens croient pouvoir régner sur la monde (eschatologie économique). Ceux qui tuent le plus de musulmans et de chrétiens sont des judéo-chrétiens au moins de culture. Apartehid, shoa, nazisme, racisme, colonialisme, guerres, sanctions, pillages, raquettes de femmes et enfants africains qui meurent de faim etc etc.
      Quant au Bouddhisme et ses génocides, passons là encore mais une grande pensée quand même pour les musulmans et les chrétiens d’Asie face à l’intolérance génocidaires bouddhistes et hindouistes.
      Quant à l’apartheid et aux sionistes (chrétiens, athées ou juifs), nous ne les présentons plus.

      Il est urgent que la culture judéo-chrétienne se remette en question car le plongeant risque d’être très dur à voir le renouveau des partis extrêmistes en Europe. Seul l’islam résiste et ce n’est pas des fous que d’autres fous tentent de faire assimiler comme représentant l’islam pour justifier leurs horreurs qui changeront cet état de FAIT indéniable.

      • On ne peut pas laisser passer ce que vous écrivez au mépris de la vérité.

        Le 20ème siècle a été le plus mortifère de tous précisément à cause du communisme et du nazisme qui sont deux systèmes totalitaires athées anti-chrétiens l’un et l’autre, antisémites à la racine pour le second et par périodes pour le premier. Le bilan est en millions de victimes.

        Actuellement, on assiste à cause de l’islamisme à une éradication pure et simple des plus anciennes communautés chrétiennes du monde. Faut-il parler du génocide des Arméniens par les Turcs ?

        Alors que le communisme et le nazisme sont des monstres issus de l’occident chrétien, l’islamisme radical qui a connu sa forme extrême avec DAECH est un monstre issu de l’islam.

        L’occident a entrepris une critique raisonnée des origines de ces totalitarismes. Elle est loin d’être achevée mais elle ne perd rien de sa légitimité. Le communisme est une sorte de monstrueuse inversion matérialiste du christianisme. Le nazisme est un néo-paganisme racial.

        Le problème avec l’islamisme, c’est qu’il est beaucoup plus difficile d’en faire la critique depuis la civilisation islamique car il se réclame de fondations coraniques. Ce qui n’est évidemment le cas ni du communisme, ni du nazisme par rapport au christianisme. Les deux idéologies avaient d’ailleurs été condamnées par le Pape Pie XI dès avant la seconde guerre mondiale.

        Je constate que, sur ce site, de nombreux intervenants en reviennent souvent au colonialisme comme alibi autorisant les musulmans à s’exonérer de porter un regard critique sur l’islam et ses dérives. Mais en réalité, les musulmans ont mis l’Afrique en esclavage bien plus intensivement que les pays occidentaux…On ne parle jamais de cet esclavagisme islamique parce qu’il est politiquement incorrect…Encore aujourd’hui, il y a un vrai racisme arabe contre les noirs dans nombre de pays arabo-africains, le noir étant assimilé au descendant d’esclave et l’arabe étant assimilé au descendant du maître….

        Prenez les génocides : on a fait un procès en règle au génocide des juifs depuis le procès de Nuremberg ; les Américains doivent faire face au procès du génocide des peuples indiens indigènes ; les Australiens aussi pour les Aborigènes. Mais Erdogan est dans le déni des responsabilités turques sur le génocide arménien.

        Voilà bien toute la différence : et l’islamisme y est pour quelque chose.

        • À l’évidence, vous êtes un chrétien chez qui le musulman a remplacé le juif de 30-45. Assumez le nazisme et le communisme chrétiens, ils existent encore. Historiquement, vous ne pouvez absolument pas mettre toute la faute sur les athées qui sont de culture chrétienne avant tout et surtout que c’est le communisme athée qui a sacrifié le plus de morts pour combattre le nazisme et sans lui, le nazisme chrétien aurait eu beaucoup plus de chance de gagner.

          Je ne nie pas que l’athéisme fut également en partie antisémite et ceci encore de nos jours. Je ne nie pas non plus le communisme athée des goulags où musulmans, chrétiens et juifs furent martyrs. Je dis simplement qu’à l’évidence de votre commentaire, le nouvel antisémitisme concerne désormais les musulmans.

          Actuellement, encore de nos jours, 95% des guerres sont initiés par des chrétiens surtout et des juifs également. Oui, 95% des guerres ACTUELLES sont le fruit du judéo-christianisme. Pendant que la pape dit de belles paroles, ses fidèles deviennent à l’évidence de plus en plus antisémites et assassinent des peuples entiers. L’hypocrisie et le mensonge sont légendaires chez vous. Et comme vous le dites, heureusement que l’occident résiste encore grâce à un rationalisme scientifique sans quoi le retour du moyen-âge est assuré via le retour des écervelés qui situent la raison dans le coeur.

          • 1° je viens de vous expliquer que le nazisme et le communisme étaient ANTI-CHRETIENS. Dire que le nazisme est chrétien est une contre-vérité flagrante. On ne peut pas progresser dans le dialogue si vous vous cantonnez dans ce type d’erreur historique. Les chrétiens n’ont donc pas à les assumer mais à en assumer la critique : pourquoi l’occident a-t-il produit ces monstres ? Je vous signale qu’actuellement, il y a un parti en Allemagne, l’AfD, qui voudrait pouvoir en revenir, lui aussi, au déni de responsabilité.

            2° Votre affirmation ne veut rien dire : juifs et musulmans ne sont pas interchangeables et les problématiques sont complètement différentes.
            Le judaïsme via le christianisme qui en est issu irrigue la culture occidentale. N’en déplaise à Jack Lang, ce n’est absolument pas le cas de l’islam qui est exogène à l’Europe sauf dans ses marges occupées par l’empire ottoman (Balkans). L’Europe s’est d’ailleurs constituée en réaction à la menace de la conquête islamique.

            3° Vous faites une nouvelle fois une erreur d’analyse en prétendant que les conflits sont provoqués par des chrétiens et des juifs.

            La guerre froide a été un conflit systémique entre deux formes de régime politique. Ce fut aussi un conflit d’impérialismes (USA versus URSS).

            Les guerres de décolonisation ne sont pas des conflits religieux. Sauf dans e subcontinent indien où se trouve d’ailleurs impliqué l’islam (Pakistan).

            Les guerres dans lesquelles les USA ont été impliquées ne sont pas non plus des conflits menés au nom d’ une religion, même si Bush Junior était animé par de telles convictions et a pu parler de « croisade ». Il n’a JAMAIS été question de reconquérir des pays au christianisme !

            Quant à Israël, tous les conflits dans lesquels il a été impliqué procèdent d’une politique de survie dans un environnement hostile. Ce sont les Arabes qui ont commis l’erreur d’attaquer les premiers, d’ailleurs, et depuis le conflit n’a plus cessé : ils l’ont jusqu’à présent largement perdu et la logique de guerre a surtout nui aux Palestiniens. Enfin, s’il y a bien une religion qui n’est pas prosélyte et conquérante, c’est le judaïsme…

            En revanche le projet de DAECH est bien d’instaurer un nouveau califat islamique. Le projet de l’Iran des mollahs, c’est bien d’imposer un Etat théocratique.

            Votre grille d’analyse est fausse. Tant que vous vous enfermerez dans ces schémas, vous ne pourrez pas comprendre le monde et être en mesure de comprendre l’Islam dans sa dimension politique. Vous restez dans des schémas idéologiques qui ne sont que trop répandus parmi les musulmans. Mais ne voyez-vous pas qu’ils sont constamment mis en échec par la réalité ?

            Le problème avec les musulmans, récurrent, c’est qu’ils ne se situent pas dans la registre de la rationalité. Il y a un vrai problème dans l’oumma : l’interaction entre religion et raison… Et ça remontre très loin dans la genèse de l’islam, lorsque la religion s’est coupée de la philosophie et de l’exégèse critique.

          • @Italico
            La cervelle c’est dans la tête, pas dans le coeur.
            Vous pouvez faire l’autruche, je m’en fous. Mais venir m’expliquer qu’Israël ne justifie pas son existence par la Bible est pour le moins l’assertion d’un menteur. Il faut arrêter les mythos, il n’y a plus que vous pour y croire.

  8. le brasier de la haine sera incandescent à bord de ses appareils. Reste à savoir si la stratégie d’entreprise poursuit réellement ce sombre dessein, hautement inflammable…

    Et oui, d’ailleurs moi je demande à changer de place si j’ai un islamiste à coté de moi !
    C’est encore permis ou on est dans la france de soumission et de dhimitude ?

    • @Charlequint
      Propos débiles d’un raciste ras de front
      Et comment feras tu pour détecter que c’est un islamiste?
      Ne parle pas de choses que tu n’es pas capable d’appréhender: A l’heure ou les pays européens sous le règne de l’inquisition usaient de la ‘Question’, brulaient les juifs et les »impies’ pratiquaient les pogroms, les pays musulmans eux percevaient l’impôt du sang de leurs populations juives et chrétiennes. Ces dernières étaient exemptées d’armée et payaient en contre partie un impôt. Ils avaient accès aux plus hautes fonctions de l’état comme tout un chacun sans distinction de religion. En toute justice, il aurait fallu demander aux concernés quel régime ils auraient préféré s’il en avaient eu le choix. On croit le deviner.
      Les crétins refont l’histoire à leur sauce, ils pratiquent un négativisme à la petite semaine et cerise sur le gâteau porte le nom d’un souverain dont le règne fut une période pérenne et particulièrement favorable à cette saloperie que fut l’inquisition.
      Et pour conclure, on ne peut que louer Michel Audiard pour sa lucidité: ‘Les cons, ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît.’

  9. J’ai connu une époque où les terroristes étaient issus de l’extrême gauche, avec le soutien de l’URSS, ou de l’extrême droite, avec la complicité du Vatican.
    Actuellement, on pourrait poser l’idée que les occidentaux bombardent, alors que les musulmans versent dans le terrorisme. Il convient juste de condamner les deux.
    Accessoirement, je désapprouve les bombardements, et je pense que les musulmans désapprouvent le terrorisme, qui les expose à la vindicte populaire, ou pire encore.
    Enfin, bombardements et actes terroristes répondent à une logique, celle d’un complot visant à créer des tensions dans un but intéressé. On note d’ailleurs une complicité palpable entre l’occident et les groupes terroristes, sponsorisés par les alliés de l’Amérique (Turquie, AS, Qatar, Pakistan).

    • Pas grand choses à ajouter à ce commentaire, si ce n’est que le terrorisme dit « musulman » est tout de même largement challengé par d’autres formes de terrorisme y compris aujourd’hui, extrême droite ; nationalistes/ indépendantistes de tous poils, sectes… et dans les stats c’est loin d’être anecdotique.
      Je ne parle même pas de ce qu’on appelle la violence légitime des Etats : Occidentaux mais aussi Russes, Chinois, Indiens, Birmans et ceux cités dans votre Post qu’on a tendance à exonérer de toutes responsabilités.
      Pour ce qui concerne l’aviation civile : on a pas eu d’actes terroristes, me semble-t-il, depuis 2001, il y a plus de risques de survol d’un territoire en guerre ou en tension (iran, ukraine) ou de défaillance technique liée à la voracité des capitalistes dirigeant cette industrie(boeing et Airbus), que d’attaque terroriste.
      J’ajouterai qu’on a 200X de chance de mourir d’un accident de voiture en France, que d’un acte terroriste, s’il faut condamner et agir il faut raison garder. Les budgets militaires faramineux utilisés dans la guerre contre le terrorisme, si on en réorientait ne serait ce que 10% en faveur de l’éducation, l’hopital, la prévention routière sauveraient bien plus de vies, mais bon c’est moins vendeur, c’est moins bon pour le PIB et pour l’emploi…

      • « c’est moins bon pour le PIB », et non même pas…investir dans l’éducation c’est toujours plus rentable que n’importe quoi d’autre. Et pour continué dans votre sens, je pense qu’aujourd’hui on a plus de chance de mourir (ou d’attraper un sale truc) à cause de la pollution omniprésente, dont on mesure encore mal les ravages.

      • @Saïd

        Je n’exonère pas les indiens, birmans et autres chinois, de toute responsabilité dans des actes néo terroristes. Je dis juste que les chinois et les russes sont moins agressifs hors de leurs frontières que les américains. En revanche, on a à faire à trois dictatures très violentes, qui pratiquent une sorte de terrorisme d’état.
        Enfin, il est évident que les budgets militaires pourraient être beaucoup mieux employés, avec de bien meilleurs résultats en termes d’efficacité.

    • Kader, Laisse le parler dans le vide:
      1) combien a fait de morts la 1ère et le 2è guerre mondiale?
      2) combien ont laissé de morts derrière eux ces colons et ces états coloniaux
      3) combien a laissé de morts la guerre d’Algérie? au Maroc ? en Tunisie ? et dans l’Afrique? au nom de quel droit Mr le démocrate?
      combien a laissé de morts le communisme?
      je pense que vous n’êtes pas assez documente et vous ne regardez que le bout de votre nez
      chiche ramenez moi des chiffres et nous allons comparer. Je vous dit d’avance vous êtres perdant!! donc taisez vous la prochaine fois!!

  10. Le boycott, il n’y a que cela que comprend ce genre de C…..!
    Mesdames et messieurs les musulmans, un peu de dignité et de fierté. Celles ci valent plus que quelques euros. Nombre de compagnies aériennes existent et remplaceront avantageusement la société de cette raclure.

  11. « Les terroristes sont généralement des hommes de confession musulmane  »

    Le contre argument massue du porte-parole du Conseil des musulmans du Royaume-Uni
    « islamophobie »
    est bien faible.
    Chacun sait que les statistiques sont pour lui ! 

    • Non en fait, il s’agit du père Fouettard, révisez vos classiques. Le père Fouettard qui peut prendre différents habilles en fonction des région, L’Oncle Sam, Daech, les adeptes d’Hitler ou de Camus (théoricien du grand remplacement), des moines Boudhistes en Birmanie, j’en passe et des meilleurs.
      Levez la tête, fixez l’horizon, ouvrez les oreilles, respirez un grand coup vous verrez que le terrorisme est loin d’être l’apanage d’une religion ou d’une idéologie et que les experts en terrorisme peuvent prendre bien des apparences.

  12. Suivons le dans ses propos simplistes : les délinquants sexuels et les bandits en col blanc sont généralement juifs, les fascistes sont généralement blanc, les pédophiles généralement chrétiens (prêtre ou curé de préférence),…C’est inacceptable ? Ça alors, je pensais enfoncer des portes ouvertes, énoncés des évidences, dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas m’affranchissant de la bien pensance et du politiquement correct !

      • Fallait prendre mes propos au second degré, je sais bien que les choses sont plus compliqués que ça. Je versais juste dans la simplification de la réalité comme Mr Rayanair. La vérité je n’en ai pas peur, bien au contraire, je m’efforce de la rechercher au quotidien, c’est d’ailleurs pour ça que j’ai choisi d’être musulman, parce que j’aime la vérité (c’est un des noms de Dieu : Al haq). Mais bon j’en déduit donc que vous partagez les propos de Mr Rayanair alors que Patrice est plus clairvoyant que vous : il y a terrorisme et terrorisme d’état, devinez qui excelle dans le second ? Vous voulez qu’on fasse le décompte macabre du nombre de tués dans chacun des cas ?

        • je doute qu’il (elle) sache compter au delà de quelques milliers.
          Un teste sur le Mali suffirait peut être où le terrorisme d’état a fabriqué le premier pour légitimer la présence dont tout le monde sait à qui ça profite.

          La cécité -la vraie- ne frappe pas les yeux mais les coeurs et là il n’y a qu’Allah qui peut quelque chose

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Algérie: la contestation du Hirak est-elle une révolution inachevée ?

Al-Biruni, ce grand savant musulman 600 ans avant Galilée