in

Le prédicateur égyptien Abou Islam souhaite la mort d’une actrice

Extrémiste jusqu’au bout des ongles, le prédicateur égyptien, Mahmoud Ahmad Abdallah, alias Abou Islam, ne fait pas dans la demi-mesure lorsqu’il lance l’anathème ou qu’il assène ses coups de semonce. Tout est forcément radical et jusqu’au-boutiste, à l’image de son personnage ultra-controversé.

Homme de médias, à la tête de la chaîne de télévision privée « Al-Ummah », le boutefeu misogyne du Caire refait parler de lui de manière outrancière, en franchissant une nouvelle limite dans la diabolisation de la femme aux antipodes de son idéal féminin : il a purement et simplement souhaité la mort de l’actrice Muna Zaki, cette impudente qui va arborer une tenue de danseuse du ventre dans son prochain film. Un film qui sera diffusé pendant le Ramadan.

Après avoir justifié les attouchements sexuels et viols de 25 manifestantes sur la place Tahrir, cette « condamnation au bûcher » nous fait l’effet d’un violent retour dans le passé, le plus obscurantiste…

Impertubable, Muna Zaki se dit nullement impressionnée par les malédictions des islamistes radicaux à son encontre, et encore moins par la vidéo dans laquelle Abou Islam supplie Dieu de lui ôter la vie, si jamais elle ne se repentait pas.

Muna Zaki n’est pas la seule à s’attirer les foudres du Cheikh Abou Islam, le monde du spectacle égyptien et ses vedettes sont également dans sa ligne de mire, au point que ce dernier s’abaisse à colporter des rumeurs dignes des pires tabloïds : ne clame-t-il pas qu’un humoriste égyptien Adel Imam « couche » avec sa co-star Yoursa, pour mieux affirmer que toutes les stars sont « trash » ? On a connu prêches mieux inspirés et bien moins « pipole » pour un prédicateur qui abhorre toutes les idoles, et notamment celles du show-business…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cyril Hanouna descend en flèche Frédéric Taddeï

Le Tribunal Russell sur la Palestine veut réinstaurer le Comité spécial contre l’apartheid à l’encontre d’Israël