in ,

Le conseiller de Trump est cash, il redoute 100 à 200 000 morts du coronavirus aux Etats-Unis

Le professeur Anthony Fauci est  l’un des plus éminents conseillers de la Maison Blanche sur la pandémie qui ravage le monde entier. Ce dernier fait un point quotidien sur l’évolution de la situation, et il ne cache pas la vérité, même si elle est difficile à entendre. Les estimations du docteur Fauci sont effectivement alarmantes :Le Covid-19 pourrait faire entre 100 000 et 200 000 morts dans le pays On en est encore loin puisque le dernier décompte officiel effectué par l’université Johns Hopkins, qui fait référence, fait état de 2 436 décès aux Etats-Unis. Mais également – et là, c’est un record mondial – de 139 000 personnes confirmées positives.

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. A quoi sert un gouvernement, s’il est nul en temps de crise.
    Il y a le non dit, chez moi confinement ne veut pas dire prévention, mais plutôt ne tombez pas malade, il n y a pas de structure pour vous soigner.

    Avec cette logique, les gens casseront le confinement volontaire parce qu’il veut dire choisissez votre mort, mourir du virus ou mourir de faim.

    En Russie, en deuxième guerre on vendait du pain contre un manteau, choisir mourir de faim ou froid.

  2. Une crise sanitaire de cette ampleur gérée par un canard, sur qu’il faut s’attendre au pire. Ceci dit, on peut leur envoyer madame Buzyn, vu qu’on n’en a plus l’usage. J’ignore si les EU ont les meilleurs médecins du monde, mais une chose est sure. A condition de banquer. Or, dans une épidémie, il faut soigner tout le monde, pauvres y compris, (ce que MLP n’a pas bien compris).
    Juste pour mémoire, un épidémiologiste britannique pronostique 500 000 morts en France. Mais on avait évoqué le même chiffre en Grande Bretagne lors de la cris de la Vache Folle. Une vengeance?
    Sinon, bonne nouvelle. Le gouvernement a commandé un milliard de masques. On en réceptionne 10 millions aujourd’hui. Tout démontre que les masques sont efficaces, en freinant la diffusion du virus, sans le stopper totalement. Une vaccination naturelle, en quelque sorte. A long terme, ça me semble plus réaliste que le confinement. Mais je peux me tromper.
    Dernier point. J’ai un peu l’impression qu’en France, on compte solutionner le problème des retraites en laissant crever les vieux. Je me sens un peu concerné. C’est tout sauf une critique envers les enfoirés qui nous dirigent, vu qu’ils ne sont plus très jeunes.
    Bref.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

0

Coronavirus: Douste-Blazy soutient Raoult sur la chloroquine

Coronavirus en France : L’impossible distanciation sociale dans les foyers de migrants