in

Seins nus à Sainte-Marie – Non, les Musulmans de France n’ont pas félicité la gendarmerie pour l’intervention de cet été (www.lindependant.fr)

L’association Musulmans de France a annoncé avoir déposé plainte suite à la diffusion d’une fausse lettre adressée au Ministère de la Culture. L’auteur de ce courrier se réjouissait notamment de l’intervention des gendarmes à Saint-Marie (66) pour faire recouvrir les seins nus de trois femmes sur la plage.

Une lettre à en-tête, le cachet du Ministère de la Culture avec une date de réception du courrier et une signature manuscrite… La lettre prétendument envoyée par l’association Musulmans de France aurait pu être vraie sur la forme. Sauf qu’à la lecture, plusieurs éléments laissaient à penser que tout ça était trop gros pour être vrai.

Selon cette lettre, l’association « saluait sans réserve » l’intervention de gendarmes sur « une plage près de Perpignan pour faire revêtir trois femmes qui s’exhibaient avec arrogance seins nus au vu et au regard de tout le monde ». La lettre faisait référence à l’intervention de réservistes de la gendarmerie sur la plage de Sainte-Marie le 20 août dernier. La gendarmerie avait d’ailleurs plaidé « une maladresse » confirmant que bronzer seins nus n’était nullement interdit sur les plages de France. Le courrier adressé à Roselyne Bachelot saluait aussi l’interdiction faite « à une jeune femme au décolleté provocant et indécent » d’entrer au Musée d’Orsay début septembre.

Publicité
Publicité
Publicité

 

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Les Syriens toujours dans l’attente de leur expulsion, près de Lyon

France : L’appel de détresse d’un malade algérien en phase terminale (www.observalgerie.com)