in

Une fatwa des imams canadiens désigne les membres de l’Etat islamique comme non-musulmans

Un groupe d’imams canadiens réunis au sein du Conseil suprême islamique du Canada ont condamné fermement ce mercredi 11 mars les membres et sympathisants du groupe armé État islamique, émettant contre eux un édit religieux et allant jusqu’à les désigner carrément comme des non-musulmans. Le Conseil islamique suprême du Canada est une organisation musulmane canadienne basée à Calgary, en Alberta. Elle a été fondée en 2000 par l’imam Syed Soharwardy avec pour objectif, notamment, la promotion de la compréhension de l’Islam au Canada rapporte le site 45 e Nord CA.
L’imam Soharwardy, et ses collègues soutiennent que l’État islamique ne respecte pas la loi musulmane. En conséquence, ajoute-t-il, cette organisation et quiconque l’appuie, ne devraient plus être considérés comme des musulmans.
Une écrasante majorité des savants musulmans à travers le monde ont déjà déclaré individuellement non islamiques le groupe armé État islamique, rappelle le groupe dans son communiqué expliquant l’édit islamique, la « fatwa ».
Mais, selon le Conseil suprême islamique du Canada, il s’agirait cette fois de la première fatwa formelle dans le monde visant le groupe djihadiste ultra-radical et ses activités de recrutement. Cette fatwa a été émise, explique le Conseil, afin d’aider les musulmans, en particulier les jeunes à comprendre ce que les lois et l’éthique islamiques représentent et « comment le groupe armé État islamique viole ces lois et l’éthique », ajoutant que « La mauvaise interprétation et la mauvaise utilisation des versets du Coran et des Hadiths pour contrôler les terres et les peuples musulmans doivent être exposées et condamnées ».
« Nous espérons que cette fatwa aidera musulmans et non-musulmans à comprendre ce que l’Islam exige de ses adeptes. Nous espérons également que cette fatwa aidera le gouvernement canadien, les ministres et les médias à ne pas lier l’Islam, les musulmans et les terminologies islamiques, par exemple le djihad, avec la violence et l’extrémisme des organisations terroristes le groupe armé ultra-radical État islamique », a-t-il déclaré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vers une reconnaissance d’Israël par l’Arabie saoudite?

Le Zaytuna College entre dans la cour des grands aux Etats-Unis