in

Canada : une fatwa pour éradiquer les crimes d’honneur

Comment éradiquer les crimes d’honneur, ce châtiment issu des ténèbres du temps qui, ponctuellement, ressurgit avec la violence d’un fléau tragique, en annihilant les valeurs islamiques ?

Après le terrible électrochoc de l’assassinat de quatre femmes au sein d’une même famille, commis par un couple,  Mohammad Shafi et son épouse, avec l’aide de leur fils, trente-quatre imams nord-américains ainsi que des leaders islamiques associés au Conseil suprême islamique du Canada (CSIC) ont décidé de réagir énergiquement, à travers une fatwa qui dénonce des crimes contraires aux principes mêmes de l’islam.

Espérant ainsi interpeller toutes les consciences musulmanes, le décret, qui a été également publié sur le site internet du CSIC, rappelle l’esprit du Coran et la quintessence de son message : « les crimes d'honneur, la violence familiale et la misogynie sont des actes non musulmans, ils sont considérés par l'Islam comme des crimes » peut-on lire. Une série de six préceptes, accompagnés d'extraits de versets du Coran et de leur signification, viennent rafraîchir les mémoires en mettant en lumière certains fondamentaux sur les comportements entre époux : « la relation entre le mari et la femme est fondée sur l'amour mutuel et la bonté » est-il précisé, quand un autre réitère à bon escient : « le Coran reconnaît l'égalité des sexes ».

Déterminé à enrayer le mal, le Conseil suprême islamique du Canada a pris les grands moyens, en lançant le projet "Réseau des familles CSIC", une grande chaîne de la résolution des conflits familiaux, qui fédérera les villes d’Amérique du Nord où se trouvent des mosquées et organisations affiliées au CSIC. Prévention, pédagogie, psychologie seront les maîtres mots de cette initiative qui aura vocation à intervenir auprès des enfants et des parents, tout en scellant des partenariats avec les forces de police, les écoles et les organismes impliqués dans la lutte contre la discrimination, l'intimidation, la violence domestique et le racisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’appel de Mourad Boucif, réalisateur de « Larmes d’argent », pour soutenir la liberté de création

Hollande et BHL déjeunent autour d’une salade à 140€