in

Mourad Ghazli : “Je quitte la LDJM. Certaines lignes rouges ont été franchies”

Intervenant régulier du talk-show de Beur FM "Les Zinformés" présenté par Abdelkrim Branine, Mourad Ghazli a annoncé dans l’émission de ce lundi 3 février 2014 son départ de la LDJM (Ligue de Défense Judiciaire des Musulmans), dans laquelle il était jusqu’ici conseiller politique auprès de Karim Achoui, président de l’organisation. 

Le syndicaliste (SAT-RATP), également chef de file UDI à Thiais (94) pour les prochaines municipales, s’est expliqué longuement sur sa décision : "Je suis depuis des années sur ce combat sur l'islamophobie où je n'ai jamais été dans la compromission. J'ai cru à la LDJM sur cet aspect là, j'avais fixé des lignes rouges à ne pas franchir à mon arrivée. Force est de constater qu'il y a un site internet sur lequel j'avais averti depuis longtemps le président Karim Achoui, lui disant d'enlever les affaires professionnelles, les permis de conduire, l'immobilier qui n'ont rien à faire dessus. À partir du moment où le site est devenu une plate-forme juridique généraliste, la LDJM est sorti de l'objet pour lequel je m'étais engagé. J'avais eu des promesses mais elles n'ont pas été tenues. Aujourd'hui, je vois encore circuler des choses sur le net. J'avais dit au président qu'une fois à la tête d'un tel combat, on n'est plus libre. On ne peut pas s'afficher sur une photo aux côtés de Zemmour qui est un islamophobe, Boutin qui ne veut pas reconnaître la Palestine, et encore un autre sionnard à côté. Pour m'épargner, je préfère arrêter ma démarche tout en espérant que les combats juridiques menés aboutiront. Je souhaite bonne chance à la LDJM, aujourd'hui c'est sans moi, je ne peux pas m'inscrire dans cette démarche".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une collégienne de Floride, tête de turc de son école, à cause de son hijab

La LDJ menace d’agir violement