in

« La Ligue de Défense Judiciaire des Musulmans » est née, sous l’impulsion de Karim Achoui

Le fléau de l’islamophobie n’est pas une fatalité irrémédiable que rien ne peut juguler. C’est animé de cette forte et intime conviction que l’avocat de renom, Karim Achoui, revient sur le devant de la scène publique, sur un terrain qui lui est familier, la justice, pour se dresser face un racisme anti-musulmans à son paroxysme.

Il a fait le choix des armes, et quel meilleur système de défense que la création d’une association, reposant sur de solides fondations, des compétences et de grands noms, pour couper le mal à la racine et enrayer des agressions violentes et lâches qui piétinent les êtres et foulent aux pieds la loi.

"La Ligue de Défense Judiciaire des Musulmans" (LDJM) vient d’émerger dans le paysage national, sous l’impulsion de son fondateur, Karim Achoui, résolu à éclaircir un horizon assombri par la haine, l’inertie des pouvoirs publics, et la connivence certaine des médias, à la lumière de la justice, du respect de la loi de 1905 et de la liberté de conscience qu’elle est censée garantir.

Publicité
Publicité
Publicité

"Face à la montée islamophobe alarmante de ces dernières semaines, face aussi au sentiment de panique générale qui, dans le même temps, s’est emparé de nos compatriotes français de confession musulmane et d’un nombre de musulmans vivant sur le territoire français, j’ai fondé avec le concours d’avocats, de juristes, et professionnels du droit la Ligue de Défense Judicaire des Musulmans (LDJM)", peut-on lire sur la page Facebook de l’avocat qui a troqué sa robe contre le costume de président du Conseil d’Administration de son association.

Karim Achoui a su bien s’entourer, fédérant des avocats et juristes de qualité, mais aussi des musulmans et non-musulmans autour d’un combat qui devrait être érigé en cause nationale et faire taire tous les clivages, pour constituer une équipe de choc qui est déjà sur le pied de guerre depuis les émeutes de Trappes.

L’islamophobie galopante, ses pyromanes et ses brutes épaisses ne pourront plus imposer le règne de la terreur en toute impunité, à l’heure où "La Ligue de Défense Judiciaire des Musulmans" vient renforcer un maillage associatif déterminé à criminaliser les actes islamophobes et à traîner leurs auteurs devant les tribunaux.

Publicité
Publicité
Publicité

La liste des membres de l'association parmi lesquels figure l'ancien ministre et avocat, Roland Dumas

Commentaires

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Les non-musulmans de Dubaï invités à jeûner au cours d’une journée exceptionnelle

« Slim Peace », le programme minceur qui crée des liens entre musulmanes et juives