in

Les non-musulmans de Dubaï invités à jeûner au cours d’une journée exceptionnelle

Au pays de l’abondance immobilière cinq étoiles, la pénurie d’idées pour célébrer le Ramadan ne semble pas guetter les autorités et grands bâtisseurs de Dubaï, certaines s’avérant plus incongrues et déplacées que d’autres, à l’instar de l’ahurissante campagne contre l’obésité qui a encouragé l’appât du gain en plein mois de dévotion, de partage, de fraternité…

La source d’inspiration qui irrigue les têtes pensantes de l’émirat n’est fort heureusement pas toujours aussi antinomique avec l’esprit même du Ramadan, preuve en est, l’organisation de cette journée exceptionnelle dédiée aux non-musulmans de Dubaï afin qu’ils puissent expérimenter le jeûne en s’imprégnant de sa signification et de son rituel.

C’est dans le cadre du Festival de Dubaï et sous la tutelle du ministère du Tourisme et du Commerce que ce grand événement, couronné de succès, a eu lieu, dimanche 28 juillet, dans l’enceinte du Dubai World Trade Centre, les convives ayant répondu nombreux à l’invitation à faire abstinence toute une journée, lors du « Ramadan à Dubaï ». 

Yousuf Moubarak, Directeur des Affaires gouvernementales, en charge du Festival de Dubaï, avait bien entendu prévu, le soir même, de mettre les petits plats dans les grands pour un Iftar grandiose et appétissant en présence de personnalités musulmanes, ponctué de conférences sur le Ramadan, la culture et les coutumes islamique, qui a récompensé la journée d’efforts consentis par ses hôtes non-musulmans, tous volontaires pour une diète riche de sens, favorisant la compréhension interculturelle.

Une semaine auparavant, les autorités de Dubaï avaient lancé une campagne de sensibilisation à l’événement, largement relayée dans les médias sociaux, pour en quelque sorte mettre l’eau à la bouche des résidents, expatriés, visiteurs et autres touristes de passage cordialement invités à jeûner.

"Le jeûne d'un jour visait à éclairer nos amis et invités des communautés non-musulmanes non seulement sur la signification du Ramadan, mais aussi sur les us et coutumes islamiques, ainsi que sur la vie locale », a déclaré Yousuf Moubarak, en se félicitant du record de participation à cet événement hautement symbolique qui coïncidait avec la Journée humanitaire Zayed du 19ème jour du Ramadan. "Cela prouve qu’il existe une réelle volonté au sein de populations de différentes nationalités d’apprendre les unes des autres pour mieux se comprendre et échanger", a-t-il conclu enthousiaste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Des scouts musulmans vont réhabiliter une chapelle en péril

“La Ligue de Défense Judiciaire des Musulmans” est née, sous l’impulsion de Karim Achoui