in ,

Des scouts musulmans vont réhabiliter une chapelle en péril

L’union fait la force et quand elle est consolidée par les valeurs universelles du scoutisme, et de surcroît transcendée par l’enthousiasme de la jeunesse, cela aboutit à une formidable collaboration islamo-chrétienne scellée sur la passion commune des belles pierres et le respect des lieux de culte, héritage patrimonial du passé, au chevet d’une chapelle tombant en ruines.

Musulmans ou chrétiens, filles comme garçons, les scouts sont toujours prêts à se retrousser les manches pour la bonne cause, et à l’issue du colloque qui a eu lieu samedi, dans les Côtes d’Armor, en Bretagne, dans le cadre des rencontres inter-religieuses consacrées au « Dialogue des cultures : l’apport du scoutisme »,  c’est aux pionniers du scoutisme musulman, âgés entre 14 et 17 ans, qu’a été confiée la belle et noble mission de réhabiliter la chapelle Saint-Fiacre en péril.

Avec le sens du devoir et l’esprit d’entraide qui les caractérisent, les scouts marins musulmans de Vannes auront à cœur de porter haut les couleurs de leur mouvement, en s’attelant avec énergie au chantier de déblaiement des décombres qui obstruent le site, par ailleurs envahi par la nature qui y a repris ses droits.

Hocine Sadouki, commissaire général adjoint des scouts musulmans de France, a détaillé le déroulement de l’opération dans les colonnes du quotidien Ouest France  : "Une équipe de cinq pionniers viendra travailler ici en moyenne un week-end tous les deux mois. Avec l’espoir que pour la prochaine fête des Sept-Saints, le site soit accessible au public."

Redonner vie et visibilité à la chapelle abandonnée, menacée d’être ensevelie sous les ronces et les arbustes qui y prolifèrent, et pire encore de s’effacer des mémoires, la B.A. des scouts musulmans ne manque ni de panache ni de charge symbolique dont on apprécie l’augure dans une République rongée par la banalisation des préjugés anti-musulmans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une douzaine de prisonniers graciés par l’Emir du Koweït

Les non-musulmans de Dubaï invités à jeûner au cours d’une journée exceptionnelle