in ,

«Free Palestine» : découvrez le clip de campagne de l’UDMF en lice pour les Européennes 2024

« Free Palestine » : unis sous le même mot d’ordre,
l’UDMF et ses partenaires à la conquête des suffrages européens,
dimanche 9 juin

Nagib Azergui entouré de Haluk Yildiz, président du parti allemand Big Partei et conseiller municipal de Francfort, du sociologue Jeroem Schlider et de Sydney Ankers, membre du parti suédois Nyans

A la veille d’un scrutin européen aux forts enjeux, et aux conséquences singulièrement nationales dans la France sous l’ère Macron, dont on peut craindre qu’il ne redessine un paysage politique à droite toute, l’UDMF (Union des démocrates musulmans français), mue par son éthique musulmane et son attachement à la cause palestinienne, monte au front sous un seul mot d’ordre : Free Palestine ! 

L’union fait la force, aussi est-ce au sein de la coalition européenne inédite formée par des partis indépendants d’essence musulmane et foncièrement pro-palestiniens, en Allemagne, en Belgique, en Espagne, aux Pays-Bas et en Suède, que le micro-parti fondé en France par Nagib Azergui exhorte plus que jamais à « Agir pour ne plus subir » derrière les rideaux des isoloirs, dimanche 9 juin.

Publicité
Publicité
Publicité

« L’Union européenne, fondée sur l’idée de la paix, ne doit plus tolérer l’injustice et la souffrance infligées au peuple palestinien. C’est pourquoi il est fondamental d’envoyer au Parlement européen des députés qui porteront cette voix », plaide de manière vibrante le fer de lance de l’UDMF depuis 2012, qui part à la conquête des suffrages sous les couleurs de la terre martyre de Palestine, non sans avoir enfourché son grand cheval de bataille : la lutte contre l’islamophobie sur un Vieux continent où gronde l’orage du nationalisme revanchard.

Nous vous invitons à découvrir le clip officiel de campagne de l’UDMF

Publicité
Publicité
Publicité

Un commentaire

Laissez un commentaire
  1. “Agir pour ne plus subir” ?
    Faut-il donc subir l’islamisme et les divers trafics dont le principal est le trafic de drogue ? Faut-il se soumettre dans nos banlieues islamisées aux caïds, aux malfrats ?
    Ce qui se passe dans nos territoires “perdus de la République” ne serait toléré dans aucun pays arabe.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

L’importance de l’’îmân (foi) en islam

Ma réponse à Netanyahou