in

Ma réponse à Netanyahou

Ce jeudi 30 mai, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou s’est exprimé dans un média français pour la première fois depuis le début de la guerre à Gaza. Interrogé sur les bombardements meurtriers incessants de Tsahal, il a vanté les méthodes de son armée qui aurait, d’après lui, employé les moyens nécessaires pour minimiser les pertes civiles. Quant au mandat d’arrêt pour crimes de guerre dont il fait l’objet, le Premier ministre israélien a accusé le procureur général de la Cour pénale internationale de chercher à attiser les flammes de l’antisémitisme. Mais les faits sont têtus : depuis octobre 2023, Israël mène, en réponse aux attaques du Hamas, une guerre dévastatrice dans la bande de Gaza qui a fait plusieurs dizaines de milliers de victimes, à laquelle s’ajoute une situation humanitaire déplorable, Israël restreignant l’accès de l’aide humanitaire, provoquant une pénurie de nourriture, d’eau, de médicaments et de carburant et créant une situation de famine.

Publicité
Publicité
Publicité

Laisser un commentaire

Chargement…

0

«Free Palestine» : découvrez le clip de campagne de l’UDMF en lice pour les Européennes 2024

“Civilisation judéo-chrétienne” : B. Netanyahou s’est placé dans le camp de la barbarie et ne peut se prévaloir d’aucune religion ni d’aucune civilisation