in

Le Maroc criminalise officiellement la violence contre les femmes

En 2012, le destin tragique d’Amina al-Fidali, une jeune fille de 16 ans qui échappa à jamais à une union contre nature avec son violeur, contractée pour sauver « l’honneur de la famille », en mettant fin à ses jours, fut l’un des événements déclencheurs d’une prise de conscience nationale au Maroc : la nécessité impérieuse d’éradiquer les violences faites aux femmes, que ce soit dans la sphère privée ou publique.

Véritable électrochoc dans un royaume projeté sous la lumière crue des projecteurs, le geste fatal commis par cette adolescente (elle avala de la mort aux rats ) pour s’extirper de sa terrible impasse avait abouti deux ans plus tard, en 2014, à l’abrogation de la loi moyenâgeuse autorisant les violeurs à épouser leurs victimes et, par conséquent, à la fin d’une culture de l’impunité masculine.

Dans le cadre de sa politique volontariste en faveur de l’égalité entre les sexes, le Parlement marocain vient de criminaliser officiellement la violence exercée contre les femmes, en adoptant, mercredi 12 septembre, une nouvelle loi qui consolide la législation en vigueur. Une législation qui, en février dernier, s’était considérablement durcie contre les auteurs de viols et de harcèlements sexuels, qu’ils sévissent dans l’intimité des foyers ou dans la rue, à travers tout un éventail de sanctions, allant des amendes à des peines de prison.

Ce rempart fortifié contre les abus de pouvoir au masculin et leurs formes de violences extrêmes est considéré par Bassima Hakkaoui, la ministre de la Famille et de la Solidarité, comme « l’un des textes les plus importants renforçant l’arsenal juridique national dans le domaine de l’égalité des sexes ».

Cette législation a introduit une nuance à la définition du harcèlement sexuel pour y inclure « les actes, déclarations ou signaux à caractère sexuel non sollicités, délivrés en personne, en ligne ou par téléphone ». Elle interdit également les mariages forcés, bien que les mariages d’enfants soient proscrits au Maroc depuis 2004.

Toutefois, certaines voix s’élèvent parmi les militantes des droits des femmes pour exprimer leur déception devant la lettre de la loi qui, selon elles, ne criminalise pas le viol conjugal en des termes suffisamment explicites.

« La loi qui a été adoptée hier nous a énormément déçues », s’est exclamée Nouzha Skalli, ex-ministre de la Famille, dans un entretien au Washington Post. « Elle ne modifie que certains articles du code pénal et ne peut être perçue comme une grande avancée dans la lutte contre la violence à l’égard des femmes », déplore-t-elle vivement.

Du côté de l’ONG Human Rights Watch, c’est une satisfaction en demi-teinte qui prime. Si ses responsables estiment que le texte entériné par le Parlement marocain « offre des protections supplémentaires », ils lui reprochent cependant de « contenir des lacunes qui ne sauraient être passées sous silence ».

24 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Salam, question notamment aux Marocains, enfin à ceux qui sont au courant, où en est l’affaire Jacques Lang? Je ne sais pas vraiment ce qui s’est produit, ça remonte à plusieurs années, Jacques Lang a eu au Maroc une relation hommossexuelle, mais c’est pas tout. Avec un père de famille, contre de l’argent ou pas, j’ignore. Mais donc un père de famille, enfin il avait une fille, et j’ai cru comprendre que la gamine s’étant aperçue de ce qui se passait a commencé à poser des questions. Et comme il n’est pas possible d’imposer silence total à une gamine naturellement bavarde, il semble bien qu’elle ait disparu. Comment se nomme-t-elle, que lui est-il arrivé? Moyennant toutes ses frasques assez portées visiblement sur les Maghrébins par anti-racisme sans doute, Jacques Lang en eut mauvaise réputation en France et a réussi à se ramasser une veste aux législatives de 2012 malgré la vague rose. Pas de problème, on l’a récompensé apparemment par une cinécure, il fut nommé directeur de l’Institut du Monde Arabe, vrai paradis pour lui.

    Bon, est-ce que la loi Marocaine nouvelle prévoit de poursuivre Jacques Lang avec l’acharnement voulu, ou bien la loi n’est pas la même pour tout le monde? Et DSK réside souvent à Marakech où il a acheté une belle maison dans la Médina, je doute qu’il n’ait avec les femmes du royaume des rapports courtois puisque visiblement, sans violence il n’a pas de désir.

    Croissant de lune.

    • J’aime votre utopie, croissant de lune, toujours dans l’ exageration. Vos commentaires sont toujours savoureux d’ extremisme.
      Pour vos propos sur Jack Lang, bien, que le personnage, soit loin d’ etre ma tasse de ” chai “,
      1: Il a eu une relation homosexuell, avec un pere de famille, donc une personne adulte et consentante, ou est le probleme ?
      2: Si la fille a disparue, ne serait ce pas plutot que ce bon pere de famille, n’ aimerait pas que ses penchants homo, ne soit devoilés, dans un royaume retrogade ?
      Donc, je ne vois pas la responsabilité de Mr Jack, dans cette histoire !
      Quand a DSK, des tonnes d’ étrangers, profitent de l’ hypocrisie d’ un pays, qui, pour gagner de l’ argent, ouvre ses frontieres a un tourisme sexuel averé, chose mondialement connue.
      Alors, je ne sais pas ou vous habitez, mais ouvrez les yeux, et replacez les resosabilités, sur les vrais coupables, sinon, vous perdez le peu de credibilité que vous pouvez avoir !
      Sur ce, belle nuit étoilée, croissant de lune !

      • Ah, je ne savais pas que Cheyenne12 est satisfaite de mes commentaires, utopie debelle exagération, extrémisme savoureux, j’ai pas eu droit à tous les ismes, limites du vocabulaire?… Alors Cheyenne12, tu suggères en subtance que c’est le père qui a fait disparaître sa fille, normal, c’est un muslim selon ce qui se devines de tes schémas répétitifs, de tes à-prioris, tes oeillairs et préjugés. Eh bien non, la première fois qu’on m’en a parlé, c’étai une patiente qui m’assurait que le père était déterminé à faire la lumière quoi qu’il arrive. Et je ne sais où habite cette famille, mais au Maroc, tu sais Cheyenne12, le voudrait-on on ne pourrait pas faire disparaître ses enfants comme ça. Ils vont à l’école, il y a les voisins, les gens se visitent plus qu’en France je dirais, un crime se ddissimulerait mal. D’autant que le père lui-même s’étant exprimé sur réseaux sociaux m’a-t-on dit ou sur YouTube, il reconnaissait implicitement au moins avoir eu rapport avec Jacques Lang, donc il s’est reconnu de tendance gay ou au moins d’opportunisme, bref, le mobile que tu allègues de cacher ces tendances ne tient pas. Pourrais-tu laisser répondre meilleur informé, au lieu de répondre quand on ne te sonne pas?

        Croissant de lune.

      • Rien à dire, C’est très bien de défendre les siens même si ce sont des obsédés, des pédophiles, des détraqués sexuels.
        Bravo! beau réflexe communautaire.

  2. Leroy raciste en plus de ça islamophobe ,pros_sionistes ,malgré leur iniquités Enver les palestiniens ,tu n’a aucune leçon à donné aux musulmans ,surtout l’Occident ne leur arrive pas à la cheville ,bien entendu je ne généralise pas . au niveau humain ,bonne actions,comportement, ex personne ne leur arrive à la hauteur ,à bonne entendeur !!!

  3. Vu à cette heure le nombre de partages (98) et le nombre de commentaires (un seul), on peut déjà supposer que le sujet ne mobilise pas les oummanautes fervents musulmans.
    Et qu’il existe une petite gêne face à la réalité gênante.
    Les sociétés musulmanes patriarcales, machistes, sont à la traîne…
    Va y avoir du boulot pour remettre vos sociétés dans la marche du monde.
    A moins que vous ne choisissiez le retour en arrière : l’âge d’or..!

    • Attention Ba Aisha ça sent l’étiquette d’homophobie !! prenez garde. Etiennedolet va se fâcher et il demande précision. laissez-moi lui en donner quelques unes:

      Entant que marocain et parlant du maroc, criminaliser l’homosexualité; rien de plus normale pour nous. Les circoncisions mal faites peuvent se reprendre dans certains cas mais après un traitement psy.
      D’ailleurs, la nouvelle loi aurait dû envisager une circoncision à la racine concernant les violeurs et les pédophiles venant du nord chercher le soleil…
      Qu’en france vous décidez autrement, nous respectons et ce sont vos oignons mais ne vous mêlez pas de nos échalotes car nous savoir fâcher aussi.

      • @marocain
        entre les débilités de @alikan et les vôtres, oumma.com va bientôt devenir un pensionnat pour ados attardés .
        donc inutile de perdre du temps
        cordialement

  4. Il est grand temps que des pays d’Afrique se réforme en ce qui concerne les violences faites aux femmes car le nombre de crimes non punis par ces pays d’Afrique a poussé des femmes à mettre fin à leurs jours comme cette jeune adolescente. Ou ces pays choisissent d’être des pays d’apparat et hypocrites ou ils se réforment positivement en faveur des femmes et des enfants sinon ces pays signent leur faillite sociale et sociétale et aussi leur faillite économique.

  5. Rien n’est logique dans ces coins perdus.
    La femme est opprimée, ce n’est pas parce qu’elle est une femme.
    Tout être faible est opprimé par le dicta humain.
    Femme, enfant, personne âgée, sdf, homme libre, homme désarmé, animal.

    C’est la loi du plus fort qu’il faut revoir,
    Veni , vidi , vici

    Les gouvernements sont la pour gérer et non posséder l’homme.
    Il n y a qu’Allah seul et unique qui a le pouvoir sur l’homme et possède l’homme.

    • J’aime bien le “enfin”. On vient de découvrir, à l’issue d’une étude de près de deux siècles, qu’un bougnoule puisse avoir un neurone qui est capable de pendre une loi de ce genre. Waw.
      La loi est la bienvenue mais que l’occident s’abstienne de tout commentaire vue que son histoire et ses rapport avec le sud ne lui en laisse pas la légitimité.

      • S’il n’y avait pas cet Occident comme moyen de comparaison, jamais les pays musulmans n’essaieraient de se réformer. Ils seraient restés esclavagistes, polygames, connaîtraient toujours les mariages “arrangés” et les mutilations sexuelles, que l’islam n’a toujours pas éradiqués en Egypte ou en Afrique subsaharienne.

        • – Là je tombe des nues. C’est une première. Ce serait les pays colonisateurs qui ont aboli l’esclavagisme. Il faut décidément avoir de la merde dans la tête pour pouvoir affirmer une connerie pareille. je pense que celle là je vais l’encadrer. Pauvre débile pose toi la question de savoir ce qu’est la colonisation.
          – Parlez vous de la polygamie déclarée et légale (peu pratiquée) donnant droits et obligations aux pères vis à vis des femmes et enfants ou de la polygamie de fait pratiquée de manière généralisée en occident ne donnant aucun droit aux enfant et aux femmes. Cette polygamie qui déstructure la société, renvoie la charge aux femmes et abandonne les enfants à leur sort de “batards” sans soutien paternel ni familial. Cette polygamie pratiquée par vos présidents hypocrites et la majeure partie des hommes soit disant libérés et se déclarant féministes.
          – Parlez vous des mariages arrangés de la classe bourgeoise courant les rallyes pour marier leur progéniture refusant toute relégation sociale, résultat d’un mariage avec un individu issu d’une classe sociale inférieure.
          – Pour les mutilations sexuelles, j’ai l’impression que dans votre rage vous avez raté une marche. Il faudra nous citer, texte à l’appui, celles préconisées par l’Islam.
          Les pays cités ont tous été colonisés. On peut être étonné que ces puissants royaumes et républiques n’aient pas éradiqué ces pratiques barbares. Cela ne faisait pas partie de leurs objectifs visiblement.
          “Avant de monter à l’arbre il faut avoir le cul propre”.

          • @Le Sultan – Tu dois etre un tres bon photographe, par ce que bonjour les clichés.
            Enfin. Tu as au moins le mérite de nous faire marrer :):):)
            Continue.

          • # Pat
            Les seuls clichés sont dus à la mauvaise diarrhée de Leroy. Celui-ci avec l’âge a tendance à se lâcher un peu n’importe où.
            Pauvre couillon au lieu d’affirmer que ce sont des clichés évertue toi à les démonter si tu le peux. Cela devrait être simple à te lire.
            Je t’en prie ne te gêne pas.

    • @cheyenne12 – Effectivement, il convient de saluer cette grande avancée. On peut toujours regretter, partout dans le monde, que certaines lois visant a encadrer certaines dérives mettent trop longtemps a etre mises en place.
      Mais ne dit-on pas ”Mieux vaut tard que jamais”?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les ruines de l’aéroport de Gaza

Mauritanie : 1400 kilomètres incroyables sur le “train du désert”