in

Destruction du patrimoine historique de la Mecque

Le British Museum consacre une exposition au pèlerinage à la Mecque, "Hajj, voyage au cœur de l'Islam" du 26 janvier au 15 avril. Cette exposition  vise à comprendre les implications à la fois personnelles et collectives du pèlerinage  à la Mecque, à travers  la présentation de  nombreux objets à dimension historique et artistique. L'Arabie Saoudite qui se réjouit de  l'intérêt du public pour cette exposition a cependant porté atteinte  à ce même patrimoine historique de la ville sacrée par une urbanisation débridée.

A titre d'exemple,  la maison du prophète Mohamed et de sa  femme Khadija a été démolie pour faire place à des toilettes publiques!  Selon Irfan Ahmed Al-Alawi,  qui est le  Président de la Fondation du patrimoine islamique, dont l'objectif est de  sauvegarder les lieux saints,  il resterait  seulement  moins de vingt édifices historiques remontant  à l'époque du Prophète.

Parmi ces destructions, la maison  d'Abou Bakr (premier Calife de l'islam)  a été remplacée par l' Hôtel Hilton. Alors qu'un palais a été édifié sur la  mosquée historique d'Abou Qubais. Selon Ali Al-Ahmad, le directeur de l'Institut du Golfe à Washington, 95% des anciens bâtiments  de la Mecque ont été démolis au cours des vingt dernières années pour être  remplacés par des buildings de plus en plus hauts.

Ces tours témoignent  de la destruction du patrimoine islamique, dont la quasi-totalité de la ville d'origine.  En réponse à ces critiques, le prince Turki Al-Faisal a déclaré que l'Arabie Saoudite a dépensé plus de 19 milliards $ à la préservation de ce patrimoine: "Nous sommes conscients de  l'importance de la préservation de ce patrimoine, pour nous, mais aussi pour les millions  de musulmans venus du monde entier pour visiter  les deux Mosquées saintes".  Il en va tout autrement pour Sami Angawi, spécialiste de l'architecture islamique : "Ce que nous  observons sont les derniers jours de la Mecque et de Médine."

2 commentaires

Laissez un commentaire
  1. On ne pouvait s’attendre à quoi que ce soit de plus de la part d’un dictat dont la famille est allée jusqu’a imposer son nom de famille au nom du pays. Je ne poserais les pieds là bas que pour le hajj inchallah, encore heureux !

  2. -MOI JE SUIS POUR TOUT CELA,

    -NON PAS PAR MÉPRIS POUR L’ISLAM,

    -MAIS POUR LA PRÉSERVATION DE L’UNICITÉ DE DIEU( TAWHID ALLAH),

    -DU TEMPS DE OMAR IBN EL KHATTAB,

    -CE DERNIER MUNI D’UNE HACHE,

    -ALLAIT POUR COUPER L’ARBRE CITÉ DANS LE CORAN,

    -ET SOUS LEQUEL LE PROPHÈTE MOHAMED SWS,

    -A REÇU L’ ALLÉGEANCE DES MUSULMANS,

    -LORSQU’ON LUI DEMANDA STUPÉFAIT,

    -POURQUOI COUPER CET ARBRE BÉNI CITÉ DANS LE CORAN ?

    ( -Allah a très certainement agréé les croyants,

    -quand ils t’ont prêté le serment d’allégeance sous l’arbre.

    -Il a su ce qu’il y avait dans leurs cœurs,

    -et a fait descendre sur eux la quiétude,

    -et Il les a récompensés par une victoire proche.

    -Sourate 48. AL-FATH (LA VICTOIRE ÉCLATANTE).

    -Verset 18. )

    -IL RÉPONDIT :

    -JE CRAINT QU’UN JOUR,

    -CET ARBRE SERA VÉNÉRÉ PAR LES MUSULMANS,

    -A LA PLACE DE CE QUI EST DESCENDU SUR MOHAMED SWS,

    -ET DÉLAISSERONS LA VÉNÉRATION DE DIEU UNIQUE,

    -ET SANS AUCUN ASSOCIÉ.

    https://youtu.be/p6K0mHkgMsU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mossad espionne l’Algérie à partir de la Tunisie

La jubilation d’Israéliens à l’annonce d’enfants palestiniens blessés dans un accident