in

L’inauguration solennelle et festive de la mosquée turque de Châteaudun

De nombreuses personnalités de Châteaudun ont pris part, dimanche 22 juin, à la traditionnelle cérémonie de la coupe du ruban qui a marqué l’ouverture officielle de la mosquée turque flambant neuve, la deuxième à émerger dans la capitale du Dunois, à proximité de la mosquée qui l’a précédée un an auparavant, sous l’impulsion de la communauté d’origine maghrébine.

Alors qu’un air de fête régnait sur cette inauguration solennelle et non moins festive, où les chants se mêlaient aux prières, tandis qu’un groupe de musiciens turcs tout droit débarqué de Strasbourg lançait les festivités, Ali Yurt, le très entreprenant responsable de la communauté islamique du Milli Gorus, mesurait tout le chemin parcouru depuis 2007, date des premiers coups de pelle du futur édifice cultuel, jusqu’à ce jour tant espéré de sa matérialisation, qu’il désespérait parfois de voir arriver tant la route fut longue et sinueuse.

"Nous avons commencé les travaux en 2007. On avait estimé leur durée à deux ans et depuis, chaque année, on espérait être prêts pour le Ramadan. Cela fait sept ans mais cette fois, ça y est", a déclaré, heureux et soulagé, Ali Yurt, à l'Echo Républicain, en pensant à la joie éprouvée par la centaine de familles qui composent la communauté turque locale à la vue de ce lieu de culte financé en interne, grâce à des dons et des collectes de fonds, qui leur est dédié.

"On ne veut pas seulement en faire un lieu de prière, mais avant tout un lieu d'accueil et de rencontre avec toutes les autres communautés. On pourra y faire des portes ouvertes et des repas. Maintenant d'ailleurs vont commencer les choses sérieuses : on a un outil, il va falloir le faire vivre", a insisté le maître d'oeuvre, fourmillant d'idées, du projet architectural, tandis que les fidèles franchissaient le seuil d’une mosquée vaste et claire, ornée d'un magnifique carrelage fabriqué en Turquie, dont l’une des vocations essentielles sera de parfaire l’éducation des plus jeunes. A peine sortie de terre, la mosquée turque de Châteaudun, résolument ouverte sur la société qui l’entoure, prévoit déjà d’organiser une grande opération portes ouvertes et une kermesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Selon deux chercheurs musulmans, le lait de chamelle permettrait de lutter contre le cancer

Detroit combat les pyromanes de la haine et leurs incendies criminels