in

Les islamistes radicaux de plus en plus influents au sein du CNT

Dans un entretien accordé à la Radio Suisse Romande, Mohammed-Mahmoud Ould Mohamedou,politologue de renom, ancien ministre des Affaires étrangères de Mauritanie, expert au Centre de Politique de Sécurité de Genève, a évoqué quelques motifs d’inquiétude quant à la transition en Libye. Selon cet éminent spécialiste du monde arabe, les islamistes radicaux, composés notamment d’anciens membres du Groupe islamique de combat libyen, voir leur influence grandir au sein du du Conseil national de transition libyen (CNT), qui est divisé en quatre grands courants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Provocation, réaction, victimisation : le tiercé gagnant de Charlie Hebdo

Le top model Vanessa Hessler limogée pour ses confidences sur sa liaison avec Mouatassim Kadhafi