in

Casablanca sous le choc d’un scandale de films pornographiques

Casablanca éclaboussé par un scandale de films pornographiques, voilà qui fait désordre au royaume de l’Atlas !

L’affaire scabreuse a mis en émoi le Maroc, sous le choc de l’arrestation de deux ressortissants nigérians qui ne se sont pas contentés de prendre leurs quartiers dans une demeure louée dans la médina de  Casablanca, ils y ont également planté leurs caméras obscènes pour immortaliser des scènes pornographiques, mettant en pleine lumière des jeunes filles marocaines, toutes prostituées et accros à la cocaïne.

Sous leur couverture bon teint d’étudiant pour l’un, et d’agent commercial pour l’autre, les deux Nigérians étaient « approvisionnés » en chair fraîche par deux jeunes femmes chargées de renouveler un casting venu des bas-fonds de la prostitution et de la drogue pour se vautrer dans le « hard », et même le plus hard qui soit.

Selon le site Menara, la police aurait perquisitionné le domicile, lieu de la dépravation filmique, et découvert de très importantes sommes d’argents en liquide, des téléphones portables et des préservatifs.

L’exploitation de la misère humaine et sociale pour toucher le fond de la florissante industrie pornographique, si le Maroc tendait à se voiler la face sur une réalité sombre et dérangeante, ce fait divers consternant révèle au grand jour une de ses zones d’ombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Est-il licite pour les musulmans d’utiliser un calendrier lunaire basé sur le calcul ?

Moncef Marzouki présente des excuses publiques à la jeune femme violée