in

L’armée allemande nomme son premier aumônier musulman

La Bundeswehr, l’armée allemande, s’apprête à accueillir son premier aumônier musulman, démontrant ainsi que l’on peut être une grande muette et pas pour autant sourde aux requêtes pressantes, formulées dans ce sens, par ses soldats de confession musulmane en recrudescence.

Ils sont, à ce jour, plus de 1 600 à avoir rejoint ses rangs, les militaires musulmans, dont la seule présence balaie le préjugé tenace selon lequel la déloyauté et l'absence de patriotisme sont la marque de fabrique des musulmans, ne seront plus les parents pauvres de la religion, grâce à une décision officielle soucieuse de traiter équitablement des recrues dont le nombre augmente continuellement, et des fidèles qui appartiennent à une religion qui compte désormais Outre-Rhin, faisant pleinement partie du paysage.

"L'islam est devenu la troisième plus grande religion en Allemagne et nous avons compris qu’il était important que nos soldats musulmans aient leur propre aumônier", a déclaré un porte-parole de la Bundeswehr dans un entretien au journal Bild. Depuis les années 60, les églises catholiques et protestantes ont dispensé et dispensent toujours une instruction religieuse au sein de l’armée allemande, et le temps était venu pour un imam d’y officier à son tour. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Véronique Genest, pitoyable, dénature la pensée de Mélanie Georgiadès

Le nouveau cabinet ministériel israélien : un aréopage de racistes et d’extrémistes !