Nouveau

  • in

    Une critique philosophique et scientifique de la doctrine athéiste de Stephen Hawking (2/2)

    L’athéisme de Stephen Hawking, un engagement personnel précipité Une critique philosophique et scientifique Deuxième partie Après avoir abordé la critique de l’hypothèse Hawking sur l’unification de la physique, nous nous attaquerons cette fois à sa deuxième hypothèse sur les lois de la physique qui est un pilier de sa doctrine athéiste. Critique de la doctrine […] En savoir plus

  • in

    L’athéisme de Stephen Hawking, un engagement personnel précipité. Une critique philosophique et scientifique (1/2)

    Introduction Le but de cet article est de critiquer l’athéisme de Stephen Hawking, le physicien britannique aujourd’hui décédé qui a affiché clairement ses idées en réfutant l’existence de Dieu d’abord progressivement dans son premier essai, Une brève histoire du temps puis définitivement dans son dernier livre, Courtes réponses aux grandes questions. L’athéisme de Stephen Hawking […] En savoir plus

  • in ,

    Le rôle d’Al-Ghazâlî dans l’émergence de la science moderne (2/2)

    Al-Ghazâlî est le rejet de l’aristotélisme, un point nodal de la révolution copernicienne et scientifique C’est un philosophe musulman du haut moyen âge, Abû Hâmid Al-Ghazâlî, qui a jeté les germes d’un bouleversement de la théorie péripatéticienne du lieu unique naturel en rejetant les idées professées par les philosophes musulmans qui reprenaient les systèmes d’Aristote […] En savoir plus

  • in ,

    Le rôle d’Al-Ghazâlî dans l’émergence de la science moderne (1/2)

    Introduction L’objet de cet article est de prouver qu’Al-Ghazâlî1, le philosophe et le théologien musulman qui a vécut au Moyen Âge a joué un rôle non négligeable dans l’émergence de la révolution scientifique en Occident et plus particulièrement de la théorie copernicienne. Cette théorie n’aurait jamais pu voir le jour si la pensée d’Al-Ghazâlî n’avait […] En savoir plus

  • Publicité
  • in ,

    La science et la religion : pour un nouveau débat (4/4)

    La discontinuité des théories physiques et la fragmentation des concepts théoriques On va examiner plusieurs exemples qui montrent que les théories scientifiques sont faillibles, c’est-à-dire qu’elles font l’objet d’une discontinuité dans leur évolution à un point où on n’est pas certain que les théories actuelles qui sont le résultat de la réfutation de théories anciennes […] En savoir plus

  • in

    La science et la religion : pour un nouveau débat (3/4)

    Les difficultés de représenter ontologiquement les entités de la physique La question de l’ontologie en physique se situe durant la période récente au cœur des débats sur la philosophie des sciences contemporaine. Elle est étroitement liée à la métaphysique des sciences. Il existe aujourd’hui de réelles incertitudes inhérentes aux concepts de particule et de champ […] En savoir plus

  • in

    La science et la religion : pour un nouveau débat (2/4)

    Les difficultés épistémologiques et métaphysiques de la science moderne : monotonie de la science et le problème du réel Selon une vision traditionnelle en science, les théories scientifiques décrivent la réalité physique qui serait plus « réelle » en quelque sorte que ce que nous observons. Selon un point de vue assez général, le réalisme scientifique […] En savoir plus

  • in ,

    La science et la religion : pour un nouveau débat (1/4)

    La complexité de l’interaction entre la science et la religion et la nécessité d’un nouveau débat basé sur les limites de la science La relation entre la science et la religion est très complexe et ne peut se limiter à une quelconque généralisation, du moins sur le plan historique. Il est très difficile de réduire cette […] En savoir plus

  • Publicité
  • in

    Big-bang, début ou “éternel recommencement” : entre la science et l’idéologie “éternaliste”

    Les approches éternalistes actuelles Il semble aujourd’hui que la théorie du Big-bang ne fait plus l’unanimité chez les scientifiques. L’idée que toute la matière de l’univers était concentrée dans un point de densité infinie repose sur la théorie de la relativité générale, alors que la mécanique quantique ne joue aucun rôle. C’est une situation inconfortable […] En savoir plus