in ,

Nouvelle-Zélande: l’Adhan a retenti lors de l’hommage national aux victimes musulmanes de Christchurch

Une semaine, jour pour jour, après l’onde de choc cataclysmique provoquée par le bain de sang commis dans les mosquées Al Noor et Linwood, à Christchurch, la Nouvelle-Zélande, fortement commotionnée mais plus que jamais soudée, a rendu un vibrant hommage national aux 50 victimes musulmanes abattues froidement.

Huit jours après cette tuerie atroce, qui « a brisé le coeur de millions de personnes à travers le monde », comme l’a déclaré avec émotion l’imam Gamal Fouda, à qui il incombait de diriger une prière exceptionnelle diffusée aux quatre coins du pays, l’Adhan a retenti avec une puissance bouleversante.

« Aujourd’hui, au même endroit, je regarde autour de moi et je vois l’amour et la compassion. La Nouvelle-Zélande ne peut être brisée », a clamé l’imam, chargé de trouver les mots justes et porteurs d’espoir, en ce vendredi placé sous le signe du recueillement après la tragédie, pour qu’ils fassent écho auprès du plus grand nombre.

Au cours de cette cérémonie d’hommage poignante qui a rassemblé une foule meurtrie et silencieuse dans le parc situé en face de la mosquée Al Noor, deux minutes de silence ont été observées, les modulations de l’Adhan se sont élevées dans le ciel, en ayant une forte résonance dans tous les cœurs, et des hijabs ont coiffé nombre de têtes en signe de solidarité, mais aussi d’unité.

Inspirées par l’exemple de leur Première ministre Jacinda Ardern, qui était apparue revêtue d’un voile noir à Christchurch, lorsqu’elle est venue témoigner son soutien aux familles des victimes, de nombreuses Néo-Zélandaises, jeunes et moins jeunes, ont choisi de publier des photos d’elles voilées sur les réseaux sociaux, sous le hashtag #HeadScarfforHarmony (« Foulard pour l’harmonie »).

Publicité

Fait notable, des policières leur ont emboîté le pas en arborant, elles aussi, un hijab, en témoignage de leur profond respect envers une communauté musulmane douloureusement éprouvée.

Publicité

2 commentaires

Laissez un commentaire
  1. abandonnons les religions modernes (islam ou mahométisme , judaïsme et christianisme) qui sont les causes des tueries au monde. les religions traditionnelles (animisme , taoïsme et chamanisme) n’ont pas de problèmes. je les adore

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

La direction du Centre socio-culturel musulman demande à Tariq Ramadan de quitter les locaux du centre Tawhid à Saint-Denis

Algérie: les manifestants parviendront-ils à faire chuter le pouvoir?