in ,

Sonny Bill Williams comblé par le choix de son épouse : elle a décidé librement de porter le hijab

Il est heureux et ça se voit… Sonny Bill Williams, le plus célèbre converti à l’islam de l’autre bout du monde, reconverti récemment dans la boxe après avoir fait vibrer toute une génération de Kiwis, le ballon ovale dans les mains, sous le maillot des All Blacks sur lequel il a toujours refusé que soit apposé le nom d’un sponsor contrevenant à l’éthique musulmane, est un époux comblé.

Le colosse engagé de la lointaine Nouvelle-Zélande qui, au lendemain de l’effroyable tragédie de Christchurch, s’est imposé naturellement comme le porte-parole d’une communauté musulmane endeuillée et le pilier de tout un peuple horrifié, a fendu l’armure sur Twitter, le réceptacle de son bonheur familial largement partagé.

Publicité
Publicité
Publicité

Depuis qu’il a prononcé la Shahada à Toulon, il y a plus de dix ans, Sonny Bill Williams remercie Dieu chaque jour de l’éclairer de Sa Lumière. Aussi, sa gratitude envers le Très-Haut est-elle aujourd’hui infinie, à l’annonce de la décision, longuement et librement mûrie, prise par Alana Raffie, sa tendre moitié : elle a choisi, en son âme et conscience, de revêtir le hijab.

« Ma femme est hijabi ! Alhamdullilah ma femme a décidé de porter le foulard. C’est l’un des moments de ma vie qui me rend le plus fier. Ce qui le rend si spécial, c’est de savoir qu’elle l’a fait pour Allah SWT et pour personne d’autre. Que le plus Haut vous accorde toujours une bonne santé, du contentement et du bonheur », s’est-il réjoui, non sans rendre un bel hommage dans la presse à celle dont l’influence salutaire le pousse, chaque jour que Dieu fait, à devenir « le meilleur mari qui soit ».

Publicité
Publicité
Publicité

A voir ou revoir, notre vidéo «Sonny Bill Williams, le premier joueur musulman des All Blacks»

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Dieu et l’électron

Arabie Saoudite : indignation suite à la condamnation de Salma al-Chebab à 34 ans de prison pour des tweets