in

Suisse : un moratoire sur les circoncisions religieuses dans les hôpitaux

Va-t-on assister à une union sacrée européenne contre la circoncision, au risque de porter atteinte à la liberté religieuse et de jeter un froid tous azimuts, même s’il apparaît de plus en plus clairement que seuls les musulmans sont dans l’œil du cyclone ?

La justice allemande, à travers la récente décision du tribunal de Cologne, a ouvert la brèche de la pénalisation de la circoncision, dans laquelle s’engouffrent à leur tour les hôpitaux suisses. Ainsi, l’hôpital pédiatrique de Zurich a décidé de suspendre les circoncisions d'ordre religieux dans le cadre d’un moratoire, «afin d’évaluer l’aspect juridique et éthique de cette pratique».

Alors que la tentation d’établir un amalgame délétère entre la circoncision et l’excision est dans tous les esprits, certains ne craignant pas de faire l’analogie haut et fort, et que l’islam est pointé du doigt, nos proches voisins helvètes emboîtent le pas à l’Allemagne : "Nous sommes en train d’évaluer la situation juridique en Suisse, mais aussi l’aspect éthique. Il y a par exemple des situations compliquées où la mère d’un enfant veut une circoncision alors que le père y est opposé", a indiqué le porte-parole du Kinderspital Zürich à l’agence de presse helvétique ATS. 

Ce moratoire sélectif ne touchera pas la communauté juive de suisse, ainsi que l’a précisé le porte-parole de l’hôpital zurichois : "La majorité des patients de confession juive se rendent chez des spécialistes médicaux reconnus par leur communauté ", ajoutant "Nous effectuons seulement une à deux circoncisions d’origine religieuse par mois, alors nous pouvons très bien prendre le temps pour évaluer la situation et prendre la décision" d’interdire ou d’autoriser sous certaines conditions ce geste chirurgical, a ajouté ce dernier.

La justice allemande a fait jurisprudence, et déjà des émules, en considérant que la circoncision  est une "blessure corporelle passible d'une condamnation en justice". Cette ingérence sans précédent dans la sphère religieuse, notamment relative à l’islam, fera-t-elle boule de neige ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quelques réflexions sur la deux-cent-trente-septième affaire du voile

Alain Touraine : «Je suis le plus fort partisan de l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne»