in

Mohamed Ali : des répliques aussi puissantes que ses uppercuts

Mohamed Ali: des répliques aussi puissantes que ses uppercuts

Mohamed Ali: des répliques aussi puissantes que ses uppercuts.Mohamed Ali est passé à la postérité pour ses uppercuts et ses répliques percutantes. Voici un florilège de ses plus belles citations

Publiée par Oumma.com sur vendredi 30 mars 2018

Publicité

Il a raccroché les gants à jamais en 2016, à 74 ans, Mohamed Ali n’est plus, mais son souvenir demeure. Le boxeur de légende, converti à l’islam à 22 ans, était adulé dans le monde entier pour ses KO infligés sur et en dehors des rings, à tous ses adversaires, sportifs comme politiques…Admiré et respecté pour son exceptionnelle puissance et le courage de ses positions, son refus d’aller au Vietnam, préférant la prison à une « guerre injuste, contraire à l’islam », a marqué l’histoire. Mohamed Ali est passé à la postérité pour ses uppercuts et ses répliques percutantes. En voici un florilège :

A un journaliste qui lui demanda : « Qu’est-ce que cela fait d’avoir la même religion que Ben Laden ? Il lança : « Et vous, qu’est-ce que cela vous fait d’avoir la même religion qu’Hitler ? »

« Que vous soyez musulman, chrétien ou juif, n’a pas d’importance. Si vous croyez en Dieu, vous devriez penser que chaque être humain fait partie d’une seule et même famille. » L’âme d’un papillon, publié en 2004

« Le véritable ennemi de mon peuple est ici. Je ne vais pas déshonorer ma religion, mon peuple ou moi-même en devenant un outil pour asservir ceux qui se battent pour leur propre justice, liberté et égalité. »  Redemption Song : Muhammad Ali and the Spirit of the Sixties, 1999

Publicité

 « Je n’ai rien contre le Vietcong. Aucun Vietnamien ne m’a jamais appelé négro. »
Propos rapportés à la suite de son refus d’aller combattre au Vietnam.

« Il n’y a rien d’islamique à tuer des innocents à Paris, San Bernadino ou ailleurs. Les vrais musulmans savent que la violence des djihadistes islamistes va à l’encontre des principes mêmes de notre religion » Déclaration aux médias, suite à la décision de Trump de refouler les musulmans aux frontières.

« Nos dirigeants politiques seraient mieux avisés d’utiliser leur  pouvoir pour faciliter la compréhension de l’islam auprès du plus grand nombre », à l’adresse de Trump.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

3 commentaires

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Abû Yazîd al-Bistâmi: le sultan des sages

Le ton monte entre Ankara et Paris