in

Le Coran en quelques points clés

2 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Tout ceci ne fait que discréditer le Coran et le Prophete.
    Si le Coran a été compilé par des scribes et des commissions à partir de sources disparates non vérifiées et confirmées par après par le Prophete lui meme, alors on pourrait bien dire que le Coran, finalement c’est l’ouvre de ces scribes, commissions er califes commanditaires. Vous ne trouvez pas?

    Si le Coran n’a pas été compilé du vivant du prophète sous sa forme achevée, on pourrait finalement dire qu’il n’a pas accompli sa mission, puisqu’il etait sensé nous laisser un message sous forme de livre au dessus de tout soupçon (puisqu’on reprochait aux messages et livres précédents ce defaut). Vous ne trouvez pas? Or le Coran dit qu’il a accompli sa mission.

    Je crois que le Coran, dans sa structure et son contenu actuel a été compilé par le Prophete avant son décès.

    Si ce n’était pas le cas, le Coran n’aurait rien de supérieur aux collections de Boukhari et compagnie… ils ne seraient tous que des propos ATTRIBUÉS à Dieu et/ou à son Prophete, non La PAROLE de Dieu ou la parole du Prophete

    Ceci dit, je ne dis pas que tout ce que Boukhari et compagnie ont dit n’est pas dignes d’intérêt ; je dis seulement qu’ils ne sont pas au dessus de tous soupçons. Ce sont des oeuvres humaines avec les qualités et les défauts de toute oeuvre humaine… à lire donc avec esprit ouvert et critique. Autrement nous serions incontestablement dans le Shirk (i.e. l’AMALGAME entre La Parole de Dieu et les paroles des humains)

  2. Salam
    le coran a été mis par écrit du vivant du prophète saws qui avait 40 scribes qui écrivaient les versets a chaque révélation sur des peaux des os parchemins etc…
    les califes surtout othman avaient mis en place la vulgate , un coran sous forme de livre qui a été écrit à partir des peaux et ossement écrit du vivant du prophètes et de la mémoire des musulmans qui connaissaient le coran par coeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Isabelle Eberhardt, le destin exceptionnel d’une Occidentale convertie à l’islam

Ahed Tamimi et sa mère enfin libres!