in

La notion de liberté en islam 

La notion de liberté en islam

La notion de liberté en islam Dans cette troisième chronique sur Oumma, Mohamed Bajrafil aborde la notion de liberté en islam. Théologien, linguiste Mohamed Bajrafil est l’ auteur du livre “Réveillons-nous ! Lettre à un jeune musulman

Publicité
Publicité
Publicité

Publiée par Oumma.com sur mercredi 13 juin 2018

Dans cette  chronique sur Oumma, Mohamed Bajrafil aborde la notion de liberté en islam. Théologien, linguiste, Mohamed Bajrafil est l’ auteur du livre « Réveillons-nous ! Lettre à un jeune musulman ».

Publicité
Publicité
Publicité

6 commentaires

Laissez un commentaire
  1. La Notion même de liberté en Occident est réduite à ce que disent les pouvoirs en Place Les Gilets Jaunes voilà bientôt plus de deux ans et ils n’arrivent toujours pas à se faire entendre tous les médias main stream parlent en leur lieu et place et aucun n’a eu le droit de pouvoir s’exprimer directement dans les médias Toutes leurs déclarations sont coupées hachées et leur déclaration sont diffusées hors contexte à un point tel qu’elles en deviennent totalement incompréhensibles et contraire à ce qu’elles voulaient dire Dire que des hommes tel que « Thierry Meyssan (Interdit de séjour dans son pays) Richard Labévière (Interdit de tout média en France) Hervé Ryssen (Emprisonné pour avoir voulu écrire sur la 2 ème guerre mondiale) Soral condamné à 130 mille Euro pour avoir évoqué certaines Question Dieudonné interdit de respirer à toutes activités Il suffit de ne pas être à la botte du pouvoir pour être condamné On l’a vu depuis cette pandémie Tout médecin qui osera dire autre chose que ce que dit le pouvoir est condamné au silence certain dégommés de leur poste

  2. Très belle prestation de leçon à celui qui sait écouter et comprendre, il n’est en aucun cas question de Libye, de Rwanda de France, ou de démocratie musulmane dans la chronique de Bajrafil, seul l’homme sa liberté et ses choix sont en exergue de l’expo, sa liberté, la liberté de croire ou pas, de faire ou pas, qui reste spécifiquement de libre choix de cet homme à qu Dieu a prêté la vie et au regard des faits de l’homme sur terre, il est indéniablement libre de ses choix en mal ou en bien, dans le sens propre du terme: « fais ce que tu veux sur terre et au jugement dernier tu répondras de tes actes » l n’y a pas lieu de polémiquer 100 ans…

  3. Ibn ata allah el sakandari , au 13 eme siècle , avait définit la liberté :

     » Le sommet de la liberté réside dans le sommet de la soumission (à dieu) »

    C’est une définition qui veut dire, personne n’est vraiment libre.
    Aucun état en ce monde ne peut cohabiter avec cette définition.

    Dieu au sens musulman, libère l’homme de toute pensée envahissante., politique culturelle religieuse,

    Il y a des problèmes dans la vie , qui ne devraient pas être et même s’ils ont une raison d’être, ces problèmes restent insolubles.

    Le retour vers Allah, permet de mettre ses problèmes de coté et continuer son chemin.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Nouvelles charges policières contre les Palestiniens à Jérusalem-Est (vidéos)

Irak : plus de 80 morts dans l’incendie d’un hôpital pour malades du Covid-19