Nouveau

  • in

    Aïd El Adha : Le sacrifice d’Abraham

    Selon l’islam, le Coran est le point terminal de la Révélation pour cette humanité. Il se présente de fait comme la récapitulation et la synthèse des messages antérieurs, et maints récits bibliques y sont relatés de façon condensée et allusive. Le caractère sibyllin du « Livre », on va s’en rendre compte, apparaît nettement dans l’épisode du […] En savoir plus

  • in

    Le sens du pèlerinage

    En guise d’introduction, quelques remarques préliminaires s’imposent. Si l’on prend le terme « pèlerinage » au sens large, alors l’islam connaît d’autres formes de pèlerinage que le Hajj à La Mecque. Ainsi, la visite à des lieux chargés de sacralité ou aux tombes des saints musulmans peut entrer dans ce qui relève en français de la sémantique du pèlerinage. En savoir plus

  • in

    L’universalisme de l’islam : unité et multiplicité

    L’existence est une mer sans cesse agitée par les vagues. De cette mer, les gens ordinaires ne perçoivent que les vagues. Vois comme des profondeurs d’innombrables vagues apparaissent à la surface, tandis que la mer reste cachée sous les vagues. Jâmî (Mystique et poète iranien du XVe siècle) L’islam pourra à nouveau féconder l’Occident contemporain lorsque […] En savoir plus

  • in

    « Retour du religieux », ou « retour du spirituel » ?

    Les religions instituées, on le sait, sont actuellement déconsidérées – notamment en France. On reproche par exemple aux trois religions monothéistes de susciter la violence, l’intolérance et l’intégrisme. On parle en Europe de “société post-chrétienne”, et la crise que traverse la culture islamique, en particulier dans les pays arabes, n’est pas moindre. Une chose est […] En savoir plus

  • Publicité
    Publicité
  • in

    Redécouvrir l’humanisme spirituel, principe fondateur de l’islam

    De nos jours, les tensions créées en pays musulman par la rencontre entre le ‘‘local’’ et le ‘‘global’’ sont très vives. Les musulmans sont ainsi amenés à déterminer ce qui, dans leurs cultures, doit être préservé. Le processus actuel, irréversible, de la mondialisation comporte donc pour les musulmans un défi paradoxalement très positif : ils sont […] En savoir plus

  • in

    Le jeûne, entre transcendance et miséricorde

    Un « propos saint » (hadîth qudsî) révèle toute la portée du jeûne en islam : « Toute œuvre pieuse des fils d’Adam leur appartient, à l’exception du jeûne car celui-ci est à Moi et c’est Moi qui le récompense ». La parole du Prophète vient confirmer la précellence du jeûne : à un Compagnon qui lui demandait quel acte pratiquer, […] En savoir plus

  • in

    Le soufisme et la France (2/2)

    L’époque contemporaine a) Le paysage confrérique Implantée en France depuis les années 1920, la tarîqa‘Alâwiyya, toutes branches confondues, est la voie qui a le plus marqué le soufisme français au XXe siècle. Initiée par un saint au charisme incontesté, le cheikh algérien Ahmad al-‘Alâwî (m. 1934), elle a été orientée dès ses débuts vers une ouverture […] En savoir plus

  • Publicité
    Publicité
  • in

    Le soufisme et la France (1/2)

    L’époque médiévale L’histoire s’écrit parfois davantage en filigranes qu’en traits pleins. C‘est le cas lorsqu’il s’agit des rapports entre des voies spirituelles ou ésotériques issues de religions différentes. Si l’influence de la civilisation islamique sur l’Europe est avérée dans les domaines des sciences et de la philosophie, nous sommes par contre réduits à des « conjectures » […] En savoir plus

  • in ,

    Spiritualité et changement de paradigme

    La crise morale et financière que traverse l'Unesco est un symptôme éloquent de la crise globale du Sens qui affecte actuellement l'humanité. D'après les grandes traditions spirituelles, nous vivons la fin d’un cycle majeur de cette humanité, et ceci apparaît avec d'autant plus d’évidence que cette ‘‘descente’’ à la fin du cycle a pour corollaire une accélération […] En savoir plus

  • in ,

    Aïd El Adha : Le sacrifice d’Abraham

    Selon l'islam, le Coran est le point terminal de la Révélation pour cette humanité. Il se présente de fait comme la récapitulation et la synthèse des messages antérieurs, et maints récits bibliques y sont relatés de façon condensée et allusive. Le caractère sibyllin du « Livre », on va s’en rendre compte, apparaît nettement dans l’épisode du […] En savoir plus

  • in ,

    Le sacrifice d’Abraham

    Selon l’islam, le Coran est le point terminal de la Révélation pour cette humanité. Il se présente de fait comme la récapitulation et la synthèse des messages antérieurs, et maints récits bibliques y sont relatés de façon condensée et allusive. Le caractère sibyllin du « Livre », on va s’en rendre compte, apparaît nettement dans l’épisode du […] En savoir plus

  • Publicité
    Publicité
  • in ,

    La Shâdhiliyya, une des « voies-mères » du soufisme

    A propos de la réédition de : Une voie soufie dans le monde : la Shâdhiliyya Ouvrage collectif sous la direction d'Eric GEOFFROY (Gnôsis –Editions de France, 2012) La Shâdhiliyya est l’une des « voies-mères » du soufisme, ces grandes familles spirituelles qui sont apparues en terre d’islam entre la fin du XIIe siècle et le XIVe siècle. […] En savoir plus

  • in

    Ibn ’Atâ’ Allâh al-Iskandarî (1259 – 1309)

    Troisième maître de l’ordre (tarîqa) des Shâdhilis, Ibn ’Atâ’ Allâh est l’un de ces nombreux maîtres du soufisme (mystique musulmane) qui ont uni en leur personne les aspects ésotérique et exotérique de l’islam. Natif d’Alexandrie, il est issu d’une famille de ’juristes’ musulmans (fuqahâ’), et reçoit donc une formation complète dans les diverses sciences islamiques. […] En savoir plus

  • in ,

    Une grande figure de saint ummî : le cheikh ‘Alî al-Khawwâs (m. 939/1532) (partie 1/2 )

    Si l’on admet que le tasawwuf n’est pas une science de l’irrationnel mais du supra-rationnel, les saints ummî ne sont pas alors des « illettrés » – comme on le traduit généralement – mais des « sur-lettrés ». Peu importe qu’ils aient acquis ou non les codes humains en matière d’écriture ou de lecture, car là n’est pas l’essentiel. […] En savoir plus

  • Publicité
    Publicité
  • in

    De l’influence d’Ibn ’Arabî sur l’école shâdhilie égyptienne (époque mamelouke) : premiers jalons (partie1)

    Le rayonnement de l’oeuvre akbarienne sur Abû l-Hasan al-Shâdhilî (m. 656/1258) et ses successeurs est minimisée, sinon niée, par les auteurs modernes, tant arabes qu’occidentaux. Abû l-Wafâ al-Taftâzânî par exemple, dans son livre Ibn ’Atâ’ Allâh al-Sikandarî wa tasawwufu-hu, considère que « le soufisme des maîtres de l’école shâdhilie est totalement éloigné du courant akbarien et […] En savoir plus

En voir plus
Félicitations, vous avez atteint la fin de cette liste :-)