in

Selon le rapport de Human Rights Watch, les politiques israéliennes contre les Palestiniens constituent des crimes d’apartheid et de persécution

L’ONG Human Rights Watch vient de publier un rapport démontrant que les autorités israéliennes commettent les crimes d’apartheid et de persécution, qui sont des crimes contre l’humanité, à l’encontre du peuple palestinien.

Ce rapport décrit la réalité de fait sur le terrain : c’est une autorité unique, le gouvernement israélien, qui exerce son pouvoir sur la zone située entre le Jourdain et la mer Méditerranée. Cette zone est peuplée de deux groupes de taille à peu près égale et le gouvernement israélien privilégie méthodiquement les Israéliens juifs tout en réprimant les Palestiniens, le plus sévèrement dans le territoire occupé mais également en Israël.

La Convention internationale sur l’élimination et la répression du crime d’apartheid de 1973 et le Statut de Rome de la Cour pénale internationale (CPI) de 1998 définissent l’apartheid comme un crime contre l’humanité composé de trois éléments principaux :
- une intention de maintenir la domination d’un groupe racial sur un autre,
- un contexte d’oppression systématique par le groupe dominant sur le groupe marginalisé,
- des actes inhumains.

Publicité
Publicité
Publicité

L’Association France Palestine Solidarité, engagée au sein d’une coalition mondiale contre l’apartheid israélien, rejoint les recommandations de HRW adressées à l’Union européenne et à ses États membres. En premier lieu, des déclarations publiques faisant état de leur préoccupation concernant la commission par Israël de crimes d’apartheid et de persécution. Mais aussi de procéder à une évaluation globale des implications qui doivent en découler pour leurs relations avec Israël, et d’imposer des sanctions ciblées à l’encontre des personnes et des entités jugées responsables de la poursuite de ces crimes.

Du 1er au 15 mai, notre association mènera une quinzaine d’action pour demander au Président de la République française de reconnaitre que c’est bien un régime d’apartheid que subit le peuple palestinien dans son ensemble.

Il est temps que le régime politique subi par les Palestiniens soit dénoncé pour ce qu’il est, un régime d’apartheid, et que la communauté internationale s’engage pour y mettre fin.

Publicité
Publicité
Publicité

Association France Palestine Solidarité 

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Une élue d’Aix-en-Provence accuse Eric Zemmour d’agression sexuelle

La Taqwa, cette vertu du jeûne éclipsée par un discours ritualiste (Partie 2 et fin)