in ,

Algérie-Maroc : la guéguerre autour du couscous…

La guéguerre culinaire autour du couscous serait-elle repartie de plus belle à Alger, lors de l’inauguration de la Foire de la production nationale ?

A l’évocation de la gastronomie marocaine, la moutarde est montée au nez du Premier ministre algérien, Ahmed Ouyahia… Après avoir été à la rencontre des différents exposants et sillonné les allées du parc des Expositions, l’hôte de marque de ce grand événement annuel a fait une halte devant le stand d’un exportateur de semoule, et pas seulement à des fins gustatives.

Devant les caméras qui n’en ont pas perdu une miette, Ahmed Ouyahia y est allé de ses recommandations afin de bien « marketer » le couscous, face à un « pays voisin qui s’est approprié à lui tout seul » ce plat millénaire.

Une appropriation un tantinet abusive à ses yeux, qui lui a inspiré une petite pique humoristique à la sauce piquante : « il y a un pays frère et voisin qui pense que le couscous n’existe nulle part ailleurs sur la planète que chez lui, prouvons-lui le contraire ! ».

Publicité

Pour enfoncer le clou, le Premier ministre algérien a insisté sur le fait qu’il ne « voudrait pas parler du couscous algérien seulement, mais plutôt du couscous maghrébin », tout en encourageant vivement l’exposant à promouvoir avant tout «  le couscous algérien ! ».

Autant dire que la guéguerre des couscoussières ne manque pas de piment, façon harissa, cela va sans dire !!

Plus sérieusement, rappelons qu’en début d’année, sur initiative de l’Algérie, les pays du Maghreb annonçaient vouloir déposer en mars 2019 un dossier commun pour proposer le classement du couscous sur la liste du patrimoine immatériel de l’Unesco.

Publicité
Publicité

32 commentaires

Laissez un commentaire
  1. attention les gars le débat avec toz bousellouf nif al khawi risque d’être chaud.
    Vive le couscous algérien, vive toz, le maroc est un pays bâtard sorti de nul part, al mowahidine sont chawis, les caporaux de mama franca ont civilisé le monde vive toz je tire mon chapaux
    Waw, avec nif al khawi on va regler tous nos problèmes et à leur tête devinez quoi?
    AL COUSCOUS

      • Je sais bien mon frère, les algériens sont bien sûr au-dessus de ces bêtises mais je regrette qu’un tel type n’ait rien compris à ce qu’est être algérien, maghrébin, musulman et peut être homme en général.
        Rabbi yahdih lui et ses semblables de tout bord; on appartient après tout à la même famille
        Fraternellement Cémwé

    • Bien sûr que si, elles sont même parfois fondamentalement différentes et personne de censé ne se gêne -histoire de varier un peu à l’occasion-, pour emprunter une recette à la région d’à côté, façon couscous aux fèves typiquement kabyle à Constantine qui a déjà au moins deux autres recettes incontournables bien à elle dont une sucrée.
      Le bipède étant ce qu’il est et même s’il devine vaguement sans se l’avouer, que la bêtise même serait de croire qu’on ne peut faire de bêtises qu’à Cambrai… affirme haut et fort que seuls les constantinois peuvent réussir l’authentique nougat constantinois au miel pur et aux noix alors quand d’aventure il en goûte de bien meilleurs sous d’autres cieux, il s’auto-persuade qu’en fait ah mais oui mais non ça ne compte pas étant donné que les abeilles européennes sont bien moins gracieuses que leurs congénères constantinoises … ou autre argument imparable d’égale bonne foi.
      Plus sérieusement un fin gourmet de ma connaissance m’a avoué que le meilleur poisson qu’il ait jamais goûté en Algérie comme lors de ses voyages en Europe, en fait il l’a pris non pas dans tel ou tel établissement étoilé de telle oui telle ville côtière mais dans un petit restaurant familial du fin fond du Sahara algérien, un restaurant tenu par une expatriée… française. Tout fout le camp…;-)

  2. Le couscous tunisien est celui qui présente la plus grande diversité de plats, au poisson, calamar farci, viande, tripe farci, au raisin sec et mouton… De plus les mélanges d’épices tunisien n’ont rien à voir avec ceux du Maroc donc c’est vraiment différent et je trouve que le goût est meilleur.

    • bien sur que le couscous est né en Algerie avec des preuves au musée. En plus les marocaines n’ont jamais eu de gassaa ou djefna pour rouler la graine parce que elles ne savent pas et yaadjnou toujours fi tobssi

  3. des piqures entre pays voisins et peuples frères sur des plats de couscous ne mangeraient pas de pain, mais bloquer les frontières et interdire aux deux peuples de profiter de la complémentarité naturelle de leurs économies respectives et les occasions d’évoluer des deux peuples est un crime contre l’humanité et non un simple effet de patriotisme.

  4. Il n’y a pas de guéguerre puisque l’Algérie ne fait pas cavalier seul mais présente sa requête au nom de l’Afrique du Nord tout entière. Il n’est peut être pas inutile de bien préciser l’origine du couscous car le plat national berbère est largement popularisé dans le monde occidental et en Afrique ( pas dans le monde arabe mangeur de riz, curieusement, même à l’heure de la mondialisation ) et beaucoup de gens en dehors des Nord Africains semblent ignorer son origine au point de croire que c’est un plat de chez eux. Donc, gare aux usurpations car on voit bien un autre plat berbère, le barkoukiche présenté par les Israéliens comme du ” couscous israélien. “

  5. A chaque fois que les élections se rapprochent en Algérie, certains dirigeants n’ont qu’un seul programme : attaquer le pays voisin. La misère intellectuelle de ces dirigeants pour faire avancer l’Algérie est flagrante.
    Et des personnes comme Ayache mordent à l’hameçon; et tant que des personnes cautionnent cela, les dirigeants peuvent rester éternellement sauf si Allah (swt) décide autrement.
    Mister Ayache, lisez les critiques des gastronomes internationaux et vous serez déçu dans votre jugement.

    • Rigolo.
      Vous êtes hors sujet et vos analyses pertinentes sur y a t’il une vie en dehors de notre conscience et du pourquoi du comment gérer les conflits du genre humain n’intéresse que vous.
      Le sujet c’est le couscous allez voir ailleurs ignorant.
      Pour les autres sujets qui pourraient intéresser l’expert que vous êtes je peux vous donne rdv pour vous apprendre le comment du pourquoi.
      Commentaire nul et hors sujet mon vieux

    • Nous avons comme titres de gloire nationale les rois numides Massinissa et Juba II, Saint Augustin et Apulée, la Kahina et Koceïla, Tariq Ibn Zyad, l’Emir Abdel Kader, Fatma Nsoumer, la Guerre de Libération Nationale, la lutte gagnée contre le terrorisme, et je ne compte pas Zidane , les écrivains et les saltimbanques connus dans le monde entier, je ne cite que quelques uns.
      Nous sommes le plus grand et le plus beau pays d’Afrique et du monde arabe avec les côtes les plus longues du bassin méditerranéen soit 1622 km, nous avons les plus important villes et vestiges romains après l’Italie, nous avons fondé Le Caire et la dynastie des Fatimides, nous avons créé la dynastie almohade avec Abdelmoumen qui a conquis l”Espagne, nous avons régné sur toute la Méditerranée pendant trois siècles sous la Régence ottomane, nous sommes le deuxième berceau de l’Humanité. Et vous, c’est qui et quoi vos gloires nationales, et de quel pays d’ailleurs ?

        • En fait, la France a laissé en Algérie le comment fabriquer le Roman National. Aussi leurs manuels scolaires d’histoire sont-ils un vrai régal de c……les.

      • La dynastie almohade serait plutôt marocaine.
        Quant au reste, rétrécissez un peu votre chapeau.
        Surtout si considère que vous avez simplement été conquis au départ par les Bédouins et que vous avez été vaincus, au point d’accepter la langue officielle et surtout leur religion.
        Soyez fiers….

        • Abdelmoumen était un Algérien né dans la région de Tlemcen. C’est lui le fondateur de la dynastie et le conquérant, le créateur d’empire; Ibn Toumert n’étant que le gourou (marocain) qui n’a pas conquis un seul centimètre de territoire.
          Abdelmoumen s’est déplacé à Marrakech avec toute sa tribu des Beni Ifren pour s’allier aux montagnards Masmouda marocains, surement pas pour jouer les sous-fifres dans l’armée et l’administration de l’Empire par lui créé, et la suite appartient à l’histoire de toute l’Afrique du Nord, pas à celle du maroc seulement.

          On a été vaincus…non sans livrer bataille et ça a duré cent cinquante ans. Et vous, vous vous êtes regardé avec Vercingétorix défait à Alésia et la disparition totale de la culture et de l’identité gauloises au profit de la civilisation romaine et du latin ?
          Il ne reste plus rien des Gaulois alors qu’ il reste toujours aux Berbères leur langue, leur musique, leur costumes et leurs coutumes et par dessus tout le sentiment très fort de leur identité supranationale.
          Alors soyez fier et vos g…les mouettes !

      • la guerre de libération nationale ?

        il faudrait ressusciter tous les morts bien Algériens et tués par des Algériens pour avoir eu une autre opinion politique afin de savoir si c’est exact.

        quant au reste (grosso modo), l’État algérien n’existait pas.
        rappelons que l’Algérie actuelle s’étend bien au-delà de ce qu’elle devrait être.

    • Souareba,

      Tout a fait d’accord avec vous…..on se projette de voyager sur Mars ” trajet 2 ans aller et 2 ans pour le retour” et le ministre nous parle du conflit de semoule ………la Tunisie nous dit que ces paysages sont plus beaux que ceux de Marrakech??????? a part envier les autres, ils n’ont d’autres compétences….triste.

  6. Le couscous est d’origine berbère donc là où il y a des berbères il y a le coucous.
    Malgré tout le couscous Algérien de l’Est reste le meilleur par sa qualité sa finesse et l’utilisation de produits nobles, après viens le tunisien et enfin le marocain qui utilise plus le mouton au lieu de l’agneau donc plus gras et lourd par contre ils sont les rois du Tagine de légumes.
    Point final

  7. Mais non d’une pipe en bois
    Soyez les meilleurs dans la science les nouvelles technologies médecine etc….
    comme nos pieux prédécesseurs
    Et l autre avec sa moustache toute tordu a critiqué des pays frères
    Etouffe toi avec ton couscous
    Je peux vous assurer que tout ces guignols de dirigeants détestent leurs peuples
    Se qui compte c’est leurs comptes en Suisse
    Un point c’est tout……

  8. A défaut de se comparer sur les plans de l’éducation, de la science, du bien être des citoyens…On se compare sur le couscous. Quelle ingnominie !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Pour le ministre turc des Affaires étrangères, “Netanyahu est un tueur à sang froid”

Hillel libre, après 107 jours de prison pour avoir refusé de servir dans l’armée d’occupation