in

Réponse à ceux qui affirment que souhaiter “Joyeux Noël” est interdit par l’islam

Nous portons à votre connaissance la recommandation importante formulée par Habib Ali Zain al-Abidin al-Jifri, un islamologue et éducateur spirituel  résidant aux Emirats arabes unis, fondateur de la Fondation Tabah, un institut de recherche basé à Abu Dhabi, sur la licéité des vœux adressés par les musulmans à leurs frères chrétiens pour Noël, et au-delà à tous les non-musulmans lors de leurs fêtes religieuses. Un avis qui bat en brèche les idées reçues et autres jugements hâtifs.

Souhaiter « Joyeux Noël » aux chrétiens n’est pas interdit par l’islam

“Je rappelle à mes frères qui figurent parmi les étudiants en Science sacrée que les érudits qui interdisent formellement de présenter ses meilleurs voeux aux non-musulmans, lors de leurs célébrations religieuses, fondent leur jugement sur la conviction que cela reviendrait à approuver des principes qui sont diamétralement opposés à ceux de l’Islam.

Aujourd’hui, il est difficile d’imaginer que féliciter des croyants, issus d’autres obédiences, à l’occasion de leurs grandes fêtes religieuses, équivaudrait à renier l’islam au profit de leur religion.

L’Islam est solidement établi, ses principes fondamentaux sont parfaitement connus, de même que ses principaux points de divergence avec les autres religions.

Publicité
Publicité

De leur côté, les êtres humains ont en général suffisamment mûri pour accepter la coexistence religieuse, sans aller au-delà des frontières imposées par nos fois respectives. Un Musulman qui félicite des Chrétiens pour Noël ne doit pas être perçu comme faisant sien le dogme chrétien, affirmant la divinité du Christ ou qu’il est le fils de Dieu.

De même, un Chrétien qui reçoit les meilleurs vœux d’un Musulman n’en déduira pas pour autant que son frère en Dieu a adhéré à la théologie chrétienne. Il en va de même pour un chrétien qui félicite un voisin musulman pour l’Aïd, le Ramadan ou la naissance du Prophète Muhammad (saws).

La coutume contemporaine relative à la période de Noël ne lie plus l’expression traditionnelle des vœux, telle que « Joyeux Noël », à l’affirmation de la croyance selon laquelle Jésus est le fils de Dieu. C’est une simple coutume culturelle qui cimente les bonnes relations humaines et aussi interreligieuses.

Un principe légal (qa’ida fiqhiyya) stipule : « un jugement dépend de sa cause » (yaduru Al-hukmu ma’a ‘ ilatihi wujudan wa ‘ adaman). La cause qui a conduit des savants à s’opposer aux félicitations adressées à d’autres croyants, lors de leurs fêtes religieuses, est à présent caduque et l’interdiction qu’ils imposaient n’a plus lieu d’être.

Publicité
Publicité

Il est important de noter que la position défendue par Ibn Al-Qayyim, selon laquelle les érudits s’accordaient à proscrire les félicitations adressées aux non-musulmans, n’est pas exacte. Shaykh Abdullah bin Bayyah a indiqué que l’imam Ahmad avait trois avis sur cette même question : interdit, rejet et permis. Ibn Taymiyyah a adopté sa permissivité, comme l’a précisé Ibn Al-Mardawi dans ‘Al-Insaf’.

Ceux qui se refusent à présenter leurs voeux à d’autres croyants, lors de leurs fêtes religieuses, ont tout à fait le droit de le faire, mais ils n’ont pas à imposer leur opinion à d’autres, comme si se conformer à leur choix était obligatoire. En condamnant ceux qui ne partagent pas leur point de vue et en doutant de la sincérité de leur foi, ils portent gravement atteinte à la grandeur de la sharia. Je vous en conjure : arrêtez de nuire à la noblesse de cette grande religion, à travers les mauvaises interprétations que vous en faites !”.

 

 

Publicité
Publicité

 

 

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. Samira que pensez vous des bénévoles musulmans au USA qui vont offrir des cadeaux et du reconfort aux plus démunis a noel ;? je suppose que pour vous ils ne sont pas de bons musulmans…

  2. Je pense avoir été honnête dans ma réponse et je vous demande de la publier, suite aux nombreux commentaires que mon message a suscités. Le Prophète SAWS et la Shariah respectent la liberté de culte des chrétiens et des juifs (c’est d’ailleurs pour cela qu’un homme musulman peut se marier avec une chrétienne ou une juive et non l’inverse car seule la Shariah garantit la liberté de culte des deux autres religions) mais je mets au défi quiconque de trouver un hadith sahih disant que Le Prophète SAWS ait souhaité un joyeux Noel aux chrétiens. Jamais le Prophète SAWS n’aurait encouragé des gens à commettre le shirk> Allah dit dans le Coran: à eux leur religion et à nous musulmans notre religion. Nous ne devons pas les imiter. Respecter leur liberté de culte ne signifie pas y participer. Craignez Allah et ne faites pas dire Au prophète SAWS ce qu’Il SAWS n’a jamais dit.

  3. Quand arrêterez vous avec le licite et l’illicite, sur lesquels il n’y a jamais d’avis unanime, pour parler des valeurs de l’Islam desquelles le reste doit découler naturellement ?

  4. Mon Dieu….Il y a un hadith qui dit que les musulmans imiteront les non-musulmans jusqu’à rentrer dans des trous comme des bêtes (voir le hadith en question pour la traduction exacte). Même si on respecte les Chrétiens (qui sont très peu nombreux car la plupart ne croient même pas), en aucun cas on ne doit ni ne peut participer au Shirk Billehi, ce qu’ils font avec cette fête. Ce que Le Prophète SAWS n’a pas fait, c’est pas un cheikh des Emirats qui va me le faire faire. Allah vous a prévenu: Le Coran et la sounnah Du Prophête SAWS nous suffisent et si nous suivons des cheikh en enfer, nous n’aurons pas pour excuse de les avoir suivi car Allah nous a donné des signes clairs et précis, sans doute aucun. Allah a dit que notre religion était complète. Je vous dis alors: arrêtez d’êtres des béni oui-ouis et craignez Allah. Il Ne Se trompe Jamais et nous a dit: ils ne seront satsifaits que lorsque nous aurons abandonnés complètement notre religion. Est-ce que quelqu’un ici, qui se dit musulman, aurait la bêtise et la folie de contredire Allah ??? La hawla wala qouwata ile billehi.

    • c pas avec de t elle propos que l on va donner une bonne image des musulmans on se prend pour les meilleurs et quand on regarde autour de nous on voie des hypocrite des jaloux des sadiques des incultes des pédophiles des sorcières des voleurs des receleurs faux divorce .si on veux suivre ce que le prophète SAWS a dit et bien la priorité c le comportement . et très peux de personne l on et je pense a vous en premier toucher vous la cafal les assedic des aides social la prime de noel qui devrait être pour vous interdit si on suis la sounah .il y a qu a voir comment vive les musulmans dans les pays arabes pour se rendre compte de la catastrophe un musulman dégouter de l image qui et donner de l islam.bonne soiree

    • Contredire le prophète lui-même, qui a permis a des chrétiens de célébrer une messe dans sa propre mosquée, ne semble pas vous poser autant de dilemme… l’illustration parfaite de se faire plus royaliste que le roi, ou plus musulman que le prophète.

    • A l’origine, Noël était la fête du solstice d’hiver dans les pays nordiques. Cette fête très populaire a ensuite été récupérée par la chrétienté qui y a placé arbitrairement la naissance du Christ. Ceci étant, cette fête est, d’abord et avant tout, la fête des enfants et tout anathème à son égard tient du sectarisme ou de l’ignorance.

    • la prime de Noël, elle est permis? être en transe parce que la caf ne l’a pas versé , faut faire une rokiya? Toute nourriture achetée avec est licite??? Le qamis au dessus des chevilles acheté avec, c’est sunnah?? bonne chance avec cheikh harhar de dammaj.. enfin si vous avez le courage de le lui demander honnêtement. un petit indice peut être? Allez, cheikh ben bise avait autorisé les “alliés du Ahl el kitab” de fêter Nawil en décembre 1991 dans…la péninsule arabique!! le farceur!les mêmes nous disent le plus sérieusement du monde en fronçant les sourcils : ” Le prophète a dit ” Chassez les infidèles hors de la péninsule!”

      Effectivement, la hawla wala qouwata ile billehi.

  5. La cause qui a conduit des savants à s’opposer aux félicitations adressées à d’autres croyants, lors de leurs fêtes religieuses, est à présent caduque et l’interdiction qu’ils imposaient n’a plus lieu d’être.

    je… je… je…mais c’est vous qui altérez la noblesse de l”islam en essayant de faire admettre des choses non admissibles. La grandeur du musulman se manifeste dans son bon comportement envers TOUS, sa gentillesse, son caractère amène… mais pas ce que vous dites. Vous parlez sans preuves pertinentes avec seulement vos “je” mais sachez que l’islam ne se réduit pas à l’appréciation d’un individu. Alors merci de ne pas égarer vos frères fillah, qu’Allah nous préserve !!

  6. Coran 5:68: Dis :
    “ô gens du Livre, vous ne tenez sur rien, tant que vous ne vous conformez pas à la Thora et à l’évangile et à ce qui vous a été descendu de la part de votre Seigneur.” .” Et certes, ce qui t’a été descendu de la part de ton Seigneur va accroître beaucoup d’entre eux en rébellion et en mécréance. Ne te tourmente donc pas pour les gens mécréants.

  7. Nous sommes tous frères en Humanité. les messages divins sont clairs, Dieu a créé les femmes et les hommes sans mentionner de races ou de religions particulières… Ensuite chacun suit sa route comme il l’entend. Malheureusement nous sommes trop nombreux à l’avoir oublié.
    Joyeux Noël

      • ça, c’est vous qui le dites,
        Je suis musulman, je suis français mes voisins sont cathos, voir athée, quand j’étais plus jeune, ils étaient juifs aussi. On va les uns chez les autres, on se donne des coups de main, on se souhaite des joyeux noël et des bons ramadans.
        Pareil avec certains collègues de travail, dans les assos que je fréquente.
        Je ne dis pas que c’est partout le cas, je ne dis pas que les croisades n’ont pas existé, je ne dis pas non plus que je m’entends bien avec tout le monde, mais nous avons la responsabilité individuelle que l’on soit croyant ou pas de se comporter en frères vis à vis des autres humains qu’on cotoie, libre à eux de faire le même choix ou non. Si vous n’êtes pas capable de faire vivre ce principe, c’est bien dommage, en premier lieu pour vous.

  8. Tout à fait vrai,
    C’est comme pendant pour le mois de Ramadan, certains chrétiens ont plus l’esprit de Ramadan (partage, humilité, sobriété) que certains musulmans.
    Il y a des gens de biens dans toutes les communautés.
    Dieu reconnaitra les siens.

  9. Le problème n’est pas l’Islam et tout le monde le sait (même si pour moi les religions c’est du n’importe quoi). Malheureusement il y a toujours des gens, pour tronquer les textes, ou inventer une “haramisation” de certains évènements, tout comme il y aura toujours des gens pour dire que l’Islam n’apporte que de mauvaises choses: mais qu’on ne s’y trompe pas, c’est une minorité qui parle plus fort que les autres dans les deux camps, juste ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

0

Commentaires

0 commentaires

Muhammad Shahrour, le grand islamologue syrien, n’est plus

Mort du général Gaïd-Salah d’un arrêt cardiaque à l’hôpital d’Aïn Naâdja