in

Un pasteur anglais observe le jeûne du Ramadan en signe de gratitude envers les musulmans

Anthony Murley, le pasteur de l’église All Saints à Birmingham, n’en est certes pas à son premier jeûne, mais c’est la première fois qu’il lui est inspiré par le mois béni de Ramadan et le grand souffle spirituel qui le traverse.

Dans cette cité industrielle nichée au coeur de l’Angleterre, où le clocher de sa belle paroisse, chargée d’histoire, côtoie le minaret de l’élégante mosquée Hussainia en briques rouges, la coexistence interreligieuse harmonieuse n’est pas une douce utopie… N’en déplaise aux esprits chagrins, sectaires, anticléricaux ou encore viscéralement islamophobes, elle ne cesse de se consolider depuis un autre jeûne annuel très catholique : celui du Carême, qui s’achève à la veille de la fête de Pâques.

En effet, l’an passé, le pasteur Anthony Murley a eu l’immense joie de voir les hauts dignitaires musulmans de la mosquée voisine, accompagnés de plusieurs fidèles, venir spontanément à sa rencontre pour lui annoncer une grande nouvelle : désireux de tisser des liens interconfessionnels, ils avaient unanimement décidé d’observer le jeûne du Carême en signe de respect et de fraternité.

Profondément touché par ce geste porteur d’espoir, l’homme d’église et bâtisseur de ponts dans l’âme en avait fait le serment : il s’était engagé à leur rendre la pareille en 2024, lors de la parenthèse sacrée du Ramadan. C’est désormais chose faite !

Publicité
Publicité
Publicité
L’église All Saints
La mosquée Hussainia

« Nous sommes conscients des différences entre nos religions, mais aussi de notre désir commun de servir notre communauté avec amour. Il est bon d’être en mesure de maximiser la rencontre avec l’autre, de s’engager dans des échanges interreligieux pérennes, basés sur la confiance et le respect mutuels, d’où peuvent naître de belles amitiés indéfectibles », a expliqué le pasteur Murley, en précisant que son jeûne ramadanien, aux bienfaits inestimables, s’accompagne d’une grande collecte de fonds, dont le fruit sera reversé à Human Relief Foundation qui porte assistance aux musulmans et chrétiens en Irak.

Fervent adepte de la campagne internationale # Christian4Ramadan, lancée par des chrétiens en vue de propager l’esprit et les valeurs du Ramadan au-delà de toutes les frontières, visibles et invisibles, Anthony Murley, comme l’illustre la photo ci-dessus, a volontiers pris la pose pour promouvoir cette belle opération fédératrice.

« Je suis fier d’avoir eu l’idée de cette action qui visait à resserrer les liens avec l’église All Saints et ses paroissiens en pleine jeûne du Carême », a confié pour sa part Nasrin Shah, un fidèle de la mosquée Hussainia, heureux d’avoir contribué à cimenter, sur le socle du vivre-ensemble, les relations prometteuses entre chrétiens et musulmans à Birmingham.

Publicité
Publicité
Publicité

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Michel Ayoub, le “Mesaharati” chrétien qui réveille les musulmans durant le Ramadan

Macron doit avoir les oreilles qui sifflent ! Les étudiants pro-palestiniens de Sciences Po Paris scandent son nom…