in

Un pasteur britannique observe le jeûne du Ramadan en signe de solidarité avec les musulmans

Anthony Murley, le pasteur de l’église All Saints à Birmingham, n’en est certes pas à son premier jeûne, mais c’est la première fois qu’il lui est inspiré par la ferveur spirituelle du Ramadan, en signe de sa solidarité active avec l’ensemble de ses concitoyens musulmans.

Plein de reconnaissance envers les fidèles d’une mosquée située à proximité de sa paroisse, dont la participation spontanée et inédite au Carême de février dernier l’avait profondément touché, l’homme d’Eglise se préparait avec une joie intense à célébrer le mois saint de l’Islam, désireux de profiter de cette parenthèse sacrée pour leur rendre la pareille et consolider des passerelles de compréhension entre christianisme et islam.

« Nous sommes conscients des différences entre nos religions, mais aussi de notre désir commun de servir notre communauté avec amour. Il est bon d’être en mesure de maximiser la rencontre avec l’autre, de s’engager dans des échanges interreligieux pérennes, basés sur la confiance et le respect mutuels, d’où peuvent naître de belles amitiés indéfectibles », a expliqué le pasteur Murley, tout en précisant que son jeûne ramadanien aux bienfaits inestimables s’accompagne d’une grande collecte de fonds, dont le fruit sera reversé à la Human Relief Fondation qui porte assistance aux musulmans et chrétiens persécutés en Irak.

Fervent adepte de la campagne mondiale # Christian4Ramadan, lancée par des chrétiens début juin en vue de propager l’esprit et les valeurs du Ramadan très largement, Anthony Murley a pris volontiers la pose pour promouvoir cette belle opération, afin de montrer à nouveau son infinie gratitude aux musulmans de Birmingham pour s’être illustrés par un geste magnifique au moment du Carême, en se photographiant munis du Hastag # Muslims4Lent (voir photo ci-dessus).

« Je suis fier d’avoir eu l’idée de cette action qui visait à resserrer les liens avec l’église All Saints et ses paroissiens en pleine jeûne du Carême », a confié Nasrin Shah, un fidèle de la mosquée Hussainia, heureux d’avoir contribué à renforcer des relations placées sous les meilleurs auspices, riches en visites guidées, en dons et petites attentions pour Noël et l’Aïd, qui n’en sont qu’à leurs prémices…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ramadan: de plus en plus de musulmans rompent le jeûne au restaurant (vidéo)

Dominique de Villepin : « Je suis déçu par le rapetissement de la France » (vidéo)