in

Le Petit Journal cite des passages de la Bible à des partisans de Trump, en affirmant d’abord qu’ils viennent du Coran

 

La semaine dernière, aux États-Unis, le candidat aux primaires Donald Trump a lâché qu'il fallait fermer « complètement l'entrée aux États-Unis à tous les musulmans jusqu'à ce que nos représentants comprennent ce qu'il se passe ».

Suite à cette polémique, le Petit Journal a envoyé Martin Weil suivre durant une semaine les meetings du magnat de l'immobilier. Il nous montre un meeting de Trump dans l'Iowa. Le candidat n'y cesse de reprendre ses préjugés vedettes contre les musulmans. Avant le début de l'intervention publique du candidat, le journaliste interviewe quelques partisans.

Pour briser les idées reçues sur l'islam, il leur explique : « Je vais vous lire quelques versets du Coran. Dites-moi si vous les trouvez choquants. » Et il cite : « Femmes, soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur ». « C'est choquant », rétorque une femme. Et le journaliste continue : « Serviteurs, soumettez-vous à votre maître avec tout le respect qui lui est dû, non seulement s'il est bon et bienveillant, mais aussi s'il est dur. »

Les passages cités irritent clairement les partisans interviewés. Et Martin Weil conclut : « Tous ces versets sont tirés de la Bible. » Et à cet instant, une partisane répond : « Vous voyez, c'est pour ça qu'on déteste la presse », esquivant une remise en question des propos dangereux du milliardaire Trump. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un juge américain dans la tourmente pour avoir ordonné à une femme pasteur, coupable d’une agression islamophobe, de se familiariser avec l’islam

Droit de réponse du Cirque Bouglione