in

Un analyste américain démontre que le Coran est moins violent que la Bible

Les sondages tendancieux sur l’islam se suivent et se ressemblent étrangement d’une rive à l’autre de l’Atlantique, tous, à de rares exceptions près, faisant état de statistiques anxiogènes et accablantes à l’encontre de la troisième religion monothéiste, accusée de bien des maux et notamment d’une violence intrinsèque.

Ainsi, 58% des Américains auraient une opinion défavorable de l’islam et seraient convaincus que le Coran est plus sanguinaire que la Bible, selon le prisme d’une énième étude censée prendre le pouls de la population sur le sujet qui inspire invariablement un traitement biaisé et passionnel, d’un continent à l’autre.

Loin de se satisfaire de ce diagnostic, Tom Anderson, un analyste américain de renom, lui a récemment opposé la contradiction étayée en comparant la teneur des versets de l’Ancien et du Nouveau Testament avec celle du Saint Coran, avec une rigueur toute scientifique.

Contrairement aux idées reçues que les Cassandre et autres grands pourfendeurs de l’islam s’acharnent à enraciner dans les esprits, Tom Anderson a mis en évidence que l’Ancien Testament est nettement plus violent que le Coran, 5,3% de son texte appelant à la « destruction et au meurtre » contre 2,1% pour le Livre Saint de l’islam. Le Coran s’avérant même moins violent que le Nouveau Testament, dont 2,8% des passages textuels n’incitent pas franchement à tendre la main à son prochain…

Pour cet empêcheur de diaboliser l’islam en rond, la différence la plus notable s’obverse dans la fréquence plus élevée des sentiments et émotions positifs prônés et émanant du Coran par rapport aux textes de la Bible.

Des conclusions édifiantes que ne démentiront pas deux jeunes néerlandais… En effet, en décembre 2015, ces deux étudiants s’étaient employés à bousculer les idées reçues sur la violence ou barbarie dont il est communément admis de dire qu’elles sont consubtantielles à l’islam, à travers un micro-trottoir qui en a laissé sans voix plus d’un…

Pour ce faire, les deux comparses avaient habilement dissimulé une Bible sous une couverture fabriquée maison, avec un titre tout trouvé : « De Heilige Koran » ou « Le Saint Coran ».   La stupeur des citoyens ordinaires n’en a été que plus grande lorsqu’ils ont découvert que ce qu’ils croyaient être des préceptes coraniques étaient en réalité des paroles bibliques, guère amènes et charitables. De quoi ébranler certaines certitudes et inciter à se méfier de la propagande islamophobe dont la sphère politico-médiatique nous abreuve dans toutes les langues.

,

27 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Très scientifique , ce calcul de pourcentage de violence à 1 chiffre après la virgule.
    Je suis rassuré, je peux donc dormir sur toutes mes oreilles.

    • 123

      Et n’oubliez pas non plus que “votre” Bible est pour la plus part une invention à caractère idéologique. Même le Pape est incapable d’expliquer la Trinité, c’est dire. Espérons que vous dormirez mieux encore.

          • Merci pour le conseil. Pour ce qui est de l’ignorance , je n’ai pas de chance.
            Je vous explique: de grands scientifiques ont découvert que c’est une maladie qui n’a qu’un seul remède :l’urine de châmeau.
            Malheureusement je suis allergique. Donc je suis condamné à vivre et mourir dans l’ignorance.
            Je suis jaloux de vous car je sais que ceux qui se font appeler Abou Machin ou Abou Truc sont des océans de savoir puisqu’ils n’ont pas de problèmes d’allergie.

        • Ça vole haut en effet… peut-être devriez-vous apprendre à compter plus que trois, et seulement ensuite essayer de venir faire de l’esprit.

          PS: pour votre enseigne lugubre et sombre, choisir d’être nommé d’après son enfant est une tradition prophétique qui s’appelle la [kouniya]; un des autres noms du Prophète (saw) était Abou Qassim. Comme ça vous vous coucherez moins idiot.

          • Vous confirmez l’étendue infinie de votre science.
            Je propose de vous attribuer le prix GHORBEL de kounyalogie.
            Les juifs et les chrétiens seront verts de jalousie.
            Une question SVP :Et la médication par l’urine de chameau , elle provient d’où ?

        • nemi

          Ah bon, “Dieu choisit…”? Vous avez donc un “Dieu” élitiste; pour les autres, il faudra se contenter des absurdités du genre trinité, péché originel, ou fils de Dieu. Bravo pour votre explication tellement convaincante.

  2. Seul point d’ombre : Les Chrétiens n’attachent que peu d’importance à l’Ancien Testament, qui est un livre historique. Leur fondement est le Nouveau Testament retraçant le témoignage du Christ, qui lui, ne contient pas une once de violence

  3. @ Yack, Ce n’est pas ce que dit l’analyse. Le Nouveau testament contient plus de violence que le Saint Coran. Relisez vous, avant de dire …

    • Vous avez raison, j’avais mal lu, autant pour moi. Cependant, je connais un peu le Nouveau Testament, et je ne vois pas quels versets “n’incitent pas franchement à tendre la main à son prochain”

      Aussi je suis très circonspect sur cette étude, dont j’aimerais voir le barème de notation. Etude qui ressemble à un besoin de se rassurer et de se conforter, face à l’actualité

  4. Références de ce que vous annoncez, de la manière dont ces chiffres ont été obtenus svp…
    Autant je suis d’accord que la chrétienté s’est livrée à bien des massacres au cours de son histoire, mais c’était le fait des hommes et des princes, et non pas du Christ et du message du Nouveau Testament.
    Le seul acte de violence qu’on a pu retenir dans la vie du Christ fut lorsqu’il chassa les marchands du Temple du lieu de prière envers Dieu à coup de ceinture en les traitant de tous les noms!
    Pour le reste il n’a jamais appelé à la moindre violence, et toutes les violences dont il parle sont des paraboles servant d’exemple de mauvaises gens à ne pas suivre, paraboles pour mieux faire comprendre son message.
    Ensuite, il avait bien conscience que le message du Nouveau Testament allait sans doute créer des disputes mortelles entre proches et dans la société, par ceux rejettant son message (cf.l’épée). Mais lui n’a jamais préconisé le recours à la violence, et jamais vous ne pourrez retrouver un appel à utiliser la violence pour s’imposer et imposer la religion chrétienne. Il demande au contraire le recours à la non violence: “Et s’ils vous frappent tendez l’autre joue”. C’est ce qui inspira Gandhi pour libérer l’Inde du joug de l’empire britannique, et ça a marché.
    Les princes chrétiens, les hommes de guerre, les esclavagistes, les papes et le clergé puissant et corrompu, cupides d’or, certains des penseurs de l’Eglise chrétienne utilisèrent par la suite la justification de la violence. Mais ils ne faisaient ainsi que trahir le message de Jésus Christ et du Nouveau Testament.
    Que vous preniez Jésus pour Dieu incarné sur Terre d’une manière non violente pour faire passer son message aux hommes, ou comme un grand prophète de l’Islam, Jésus était ainsi dans le Nouveau Testament. Il préconisait un Dieu immanent et transcendant et omniscient, unique à tous les hommes, mais un Dieu bon, un Dieu d’amour, un Dieu miséricordieux pour toutes et tous.

    • Luc 19 -27 ” Et à ceux qui n’ont pas voulu que je règne sur eux , amenez-les et égorgez-les devant moi”

      Matthieu : 10-34: “Je ne suis pas venu apporter la paix mais l’épée”

      • Il est inutile de citer des textes faux, incomplets, qui divergent entre eux (voir les versions différentes de la crucifixion… qui n’a même pas eu lieu). Demandez-vous pourquoi ces 4 évangiles plutôt que les 6 autres, ignorés et censurés par l’église chrétienne…

      • Il s’agit d’une parabole, mais “l’homme de haute naissance” ou le Roi, selon les traductions, symbolise Dieu au jour du Jugement dernier.

        • totor
          Pas la peine de se cacher derrière la rhétorique (parabole?), tous ces arrangements théologiques chrétiens restent du grand n’importe quoi. Il y a Dieu et il y a Sa création (les hommes), c’est tout. Jésus était un homme: il est né du ventre d’une femme, il mangeait, il parlait aux hommes et marchait parmi eux, il ressentait de la joie (avec ses disciples) et de la colère (contre les marchands du temple), etc. Et le fait que Jésus accompisssait des miracles est en contradiction avec la soi-disant crucifixion: pourquoi un “Dieu” se laisserait-il torturer et exécuter? Pour démontrer quoi exactement? Toute cette histoire de Jésus “Dieu-fils-de-Dieu” est absurde de bout en bout. Enfin, une des qualités universelle de Dieu est que s’Il est doué d’attributs (miséricordieux, clément, etc.) Il n’a pas de nom.

          • Je suis assez d’accord avec vous.
            Mais vous prêchez un convaincu!
            Je suis déiste de coeur et agnostique de raison, mais je trouve très beau l’idée que Dieu puisse exister et j’aime penser qu’il existe. Ca rend mon ontologie de la perception du monde plus belle. Je suis universaliste unitarien.
            Maintenant un Dieu peut se laisser torturer et exécuter pour montrer que seule la voie non violente est celle voulue par Dieu pour les hommes et faire évoluer l’humanité en mieux…et qu’il a voulu expérimenter le ressenti de ses créatures.
            De toute façon il s’en fiche puisqu’il est éternel et peut ressuciter à son désir, s’incarner dans la forme qu’il désire.
            Ou alors c’est douter beaucoup du pouvoir de Dieu.
            D’une certaine manière, l’univers matériel, c’est de l’énergie qui fait matière dans n dimensions. Ca reste au final une réalité juste informationnelle, à l’image de programmes informatiques. L’énergie spirituelle sous-jacente à l’univers est son vrai moteur.
            Les bouddhistes voient dans cet univers du bruit, qui nous cache cette énergie spirituelle ultime (que l’âme perçoit enfin lorsqu’elle atteint le stade de non réincarnation dans un corps matériel), qui pour d’autres civilisations se dénomme “Dieu”.
            La physique quantique aborde déjà cette étrange réalité du monde, dont les physiciens perçoivent déjà 11 dimensions au minimum.

  5. Il est évident que l’ancien testament est violent et peut être plus que le Coran. Mais dire que les évangiles sont plus violent que le Coran est une ineptie qui remet en doute le sérieux de cette étude.

  6. Il faut faire la différence entre envahissant et violent.
    Le prophète Aissa ( traduit en grec par Jésus) que la paix soit sur lui et sur sa mère, n’est pas un guerrier. Il est tout a fait normal que l’évangile ne soit pas envahissant.

    Je n’en dirai pas plus.

    • eau eau
      Le nom de Jésus ne vient pas du latin, mais de l’hébreu [Yeshua]. Le grec, lui, a donné [Christos].

      Qu’est-ce que veut dire:” Il est tout a fait normal que l’évangile ne soit pas envahissant”. Ça pique les yeux tant de non-sens. Sans doute devriez-vous repartir en vacances.

      • Ab / Taher, les hommes libres dérangent,

        Impeu de bon sens, il n y a pas de charia dans l’évangile.
        L’Islam est envahissant, par contre le musulman ne doit jamais etre envahissant.

        J’accepte les critiques, on apprend toujours, mais impeu de réspect.

        • eau eau
          Quels “hommes libres”?
          “L`islam est envahissant`??? C`est quoi ce charabia?
          Desole de me repeter, mais on ne comprend rien a ce que vous racontez. Prolongez donc vos vacances, cela reposera tout le monde…

  7. ll y a bien plus de violence dans la Bible que dans le Coran:
    L’idée que l’islam se soit imposé par l’épée est une fiction occidentale, fabriquée pendant l’époque des Croisades quand, en fait, c’était les occidentaux chrétiens qui se battaient brutalement contre l’islam.
    Dès lors, avant de condamner le coran et les faits historiques de prophète Mohamed (SAWS). Les juifs sont invités à considérer leurs atrocités historiques commises par leurs ancêtres hébreux rapportés par leurs écritures ; et les chrétiens, de considérer le cycle brutal et violent commis par leurs aïeux au nom de leur foi contre les païens et frères chrétiens.
    En d’autres termes, les juifs et les chrétiens sont rappelés de devoir constamment balayer devant leurs portes.
    Ezéchiel 9:5-7 : « Passez après lui dans la ville, et frappez; que votre œil soit sans pitié, et n’ayez point de miséricorde! Tuez, détruisez les vieillards, les jeunes hommes, les vierges, les enfants et les femmes; mais n’approchez pas de quiconque aura sur lui la marque; et commencez par mon sanctuaire! Ils commencèrent par les anciens qui étaient devant la maison. Il leur dit: Souillez la maison, et remplissez de morts les parvis!… Sortez!… Ils sortirent, et ils frappèrent dans la ville ».

    Je précise qu’il n’y a aucun verset dans le Coran qui demande de tuez les vieillards, les jeunes hommes, les vierges, les enfants et les femmes.

  8. Quant à la violence du Nouveau Testament, il suffit seulement de citer l’automutilation souhaitée selon le Christ
    « Tu ne commettras point adultère. Mais moi, je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter, a déjà commis adultère avec elle dans son cœur. Or si ton œil droit te fait tomber, arrache-le et le jette loin de toi, car il vaut mieux pour toi qu’un de tes membres périsse et que tout ton corps ne soit pas jeté dans la géhenne. Et si ta main droite te fait tomber, coupe-la, et la jette loin de toi, car il vaut mieux pour toi qu’un de tes membres périsse et que tout ton corps n’aille pas dans la géhenne. » (Matthieu 5.27-30)
    Ainsi selon le Dieu des chrétiens, il est préférable de se couper un membre sur terre que d’avoir à subir le châtiment du feu dans l’au-delà. Les chrétiens soutiennent que ce passage est une parabole.
    Si c’est effectivement une parabole comme ils le soutiennent, qu’ils nous montrent l’enseignement logique de cette parabole et la sanction sur terre encourue comme c’est le cas dans tout l’Ancien testament.
    Si Jésus est mort pour expier les péchés de l’humanité, pourquoi prévient-il ses disciples qu’il est préférable de se mutiler sur terre plutôt que d’avoir à subir le châtiment du feu ?
    Si la rédemption est un fait, n’aurait-il pas fallu qu’il dise : Même si tes membres sont une occasion de chute, mon sacrifice te rachètera !?

    http://kadbehar.unblog.fr.over-blog.fr/

    • Kader
      Ne perdez pas votre temps à argumenter sur la validité des Évangiles ou sur la véracité de la représentation de Jésus (et son message) dans le monde chrétien.
      1) Les Évangiles sont faux, composés en grec pas en hébreu même s’ils étaient censés s’adresser aux juifs qui étaient aussi les premiers chrétiens.
      2) Leurs récits se contredisent, notamment (et fameusement) sur la crucifixion.
      3) Ils ont été composés, selon les spécialistes chrétiens, entre 12 ans et et 40 ans après l’élévation de Jésus.
      4) Il n’y a AUCUN verset dans le Nouveau Testament qui parle de la “trinité” ou qui dit que “Dieu est trois”.
      5) Pierre renie Jésus 3 fois, pas par lâcheté (tout le monde savait qu’il était un disciple!), mais parce que ce n’est pas Jésus qui était sur la croix.
      5) Il y a 10 Évangiles recensés, pourtant seuls 4 sont considérés comme canoniques.
      6) En tant que musulman vous acceptez le noble Quran dans sa totalité divine, vous savez donc que Jésus était un prophète et qu’il n’est pas mort.

    • Moi j’ai compris dans cette parabole que Jésus recommande d’être maître de ses pulsions, et de faire en sorte que notre esprit garde le contrôle sur notre conduite personnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’appel à la prière résonne à Iqaluit, depuis la mosquée la plus au nord du Canada

Une féministe musulmane allemande projette d’ouvrir des “mosquées libérales” dans toute l’Europe