in

Le halal et le cacher diminuent-ils le risque de cancer?

Cancérologue de renommée internationale, le Professeur David Khayat explique dans ce court reportage sur France 2 que la viande rouge peut entraîner un certain nombre de maladies, notamment l’augmentation “du risque de cancer, et  maladies cardiovasculaires”.

Il explique que “dans la viande, il y a du sang. Ce sang est rouge, car il y a une protéine qui s’appelle l’hémoglobine qui sert à transporter l’oxygène depuis les poumons jusqu’aux tissus. Dans cette  hémoglobine, il y a du fer. Cette molécule du fer est cancérigène. On peut alors se dire que l’on peut rendre la viande rouge moins novice, moins toxique, si on enlève le sang. Étonnamment, c’est ce que font les israélites et les musulmans avec la viande cacher et halal, et peut-être que l’on peut trouver là l’explication de ce rituel.”

40 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Ibn Rushd et Patrice

    2 positions bien affirmées. L’une sur le rationnel l’autre plus sur une base de foi! Je serai un peu plus terre à terre… Patrice, en quoi la science viendrait contredire la religion (musulmane du moins). A ma connaissance, les découvertes sur les origines de l’être humain n’invalident pas les textes coraniques. Par ailleurs, je vous rejoins sur un sujet. La foi n’a pas besoin de preuves scientifiques pour être affirmée. Car la base de la foi est de croire en l’invisible, ce qui sort du rationnel.

    • @Tarek

      En effet, sciences et religion appartiennent à des domaines séparés.
      Je suis aussi d’avis que les récits comme celui de La Genèse, dans l’AT, contiennent des vérités cachées, sous la réserve expresse de les considérer comme symboliques. A part ça, la création en 6 jours ils y a 6000 ans est une impossibilité. Le texte coranique est d’ailleurs beaucoup plus flou, si bien que le débat demeure possible.
      A part ça, il est évident que celui qui veut connaitre les origines de l’homme trouvera un début de réponse dans Darwin. Libre ensuite au croyant de supposer un “dessein intelligent”.
      Mais je pense que les religions seraient plus crédibles en acceptant le caractère métaphorique des récits pseudo historiques.
      Juste pour la petite histoire, l’un des principaux cosmologistes du XXème siècle, découvreur du Big Bang, fut un religieux, l’Abbé Lemaître. Non seulement il n’adhérait pas au texte de La Genèse, mais il est intervenu auprès du pape Pie XII pour le dissuader de confondre Big Bang et Création. Ce brillant chercheur avait parfaitement compris la différence entre science et théologie.
      Personnellement, je ne contredis les religieux que lorsqu’ils se mêlent de science, d’histoire, ou de politique. Mais ça ne me dérange en aucune manière d’entendre des croyants faire état d’un “projet divin” visant l’apparition de l’homme. …Sous la réserve expresse que la mécanique évolutive ne soit pas niée. Cette théorie résiste aux assauts depuis 150 ans, et s’enrichit encore chaque année. Elle est désormais confirmée par les méthodes de datation, et par la génétique. Seuls les détails de la théorie font l’objet d’un débat. (on a même remis en selle certaines thèses de Lamarck!).
      Mais, encore une fois, il n’est pas interdit d’envisager un projet divin, hors du temps, hors des contingences du monde observable, et qui réconcilierait la croyance et la logique. Ca implique cependant une lecture symbolique des livres saints, qui n’est pas toujours acceptée par les littéralistes.
      Amitiés

  2. Pour l’ignorant Patrice, Ibn Rushd (Averroes pour vous) disait que la raison ou le coran amene a la meme vérité universelle, comme le nombre Pi (perimetre/diametre cercle) inconstant dans notre univers.

    Exemples :
    – Unicité puissance infinie parfaite divine dite par le Coran, cela peut etre démontré mathematiquement : Si A engendre B alors A est engendrable.. donc A+B ne peuvent coexister car ils engendrent aussi donc A est unique.. On peut etendre a la notion d’omnicience ou omnitemporelle par le dim infini (8 inversé)

    L’islam est la quintescence de l’abstraction et de l’enrichissement intellectuel car il evite les adorations, les anthropomorhismes (dieu le pere, etc), les assocations et invite a contempler l’univers et ses regles rationnelles fixés par la puissance divine Allah (qui n’est pas un nom mais LE dieu en arabe)

    • @Ibn.

      Pourriez-vous traduire votre propos en langage cohérent?
      Je note juste, au sujet de ce que j’ai compris:
      – Un puissance infini. Pas besoin de calculer. Ca fait toujours un. Un puissance deux, c’est un. Un puissance mille, c’est un. Mais j’ignore ce que vous en déduisez en termes de religion.
      – Pi est une constante, mais n’est plus valide dans un univers courbe. Reste à savoir si vous savez de quoi on parle.
      – Votre développement à propos de A et B relève du mystère. Qu’avez-vous cherché à dire? Si c’est de vous, on oublie. Sinon, indiquez votre source.

  3. C’est une remarque à caractère général.
    – Quand les données scientifique infirment l’hypothèse religieuse, les croyants remettent en question la pertinence de l’approche scientifique. Exemple: La théorie de l’évolution, qui contredit le créationnisme.
    – En revanche, dès qu’une théorie scientifique accrédite, ou semble accréditer une croyance, on réhabilite les sciences exactes pour cautionner, en plus, non la croyance, mais une partie de celle-ci sans s’interroger sur la validité de l’ensemble.
    – Bref, en dépit de son rejet des sciences, le croyant ne réalise pas bien à quel point il y attache de l’importance. …Comme s’il doutait au fond de lui même de la supériorité de l’approche religieuse.
    – A noter que ce conflit intérieur ne concerne que les littéralistes, dans la mesure où une croyance floue s’accommode très bien des découvertes scientifiques.
    – Enfin, s’agissant des interdits alimentaires, je les ai vus dans le passé justifiés à multes reprises via des explications sanitaires, sans jamais bien comprendre le lien avec la foi. Faudrait savoir. S’il s’agit d’un problème sanitaire, c’est aux épidémiologistes de trancher. S’il s’agit de tabous religieux, inutile de faire appel aux scientifiques. Exemple: Les juifs ne mangent pas de crustacés. Pourquoi? On n’en sait rien. Il s’agit d’une superstition, comme celle qui interdit d’allumer la lumière le samedi. A part ça, aucune étude sérieuse n’a jamais démontré la toxicité du homard, ou cette des ampoules électriques le samedi. Je n’évoque le cas de nos amis juifs qu’au motif que les interdits alimentaires pullulent dans leur religion (porc, lapin, crustacés, coquillages, oiseaux sauvages, etc). Quelle est l’origine de ces tabous absurdes? Sans doute des épidémies mal comprises dans un passé lointain.
    – A ce propos, la mise à l’index de la viande de porc est quand même défendable scientifiquement, car cet animal sert de relais lors de la transmission des grippes aviaires, comme la fameuse grippe espagnole, qui a plus tué en 1918 que le première guerre mondiale. Le porc se trouve être génétiquement proche de l’homme, et infectable par certains virus aviaires. Le danger est devenu plus grand encore avec l’élevage intensif. Mais c’est un problème médical, pas un problème religieux.
    A l’époque où le Coran a été rédigé, d’autres pathogènes étaient d’ailleurs en cause pour justifier l’interdiction. Je ne dis pas qu’il était stupide d’interdire cette nourriture, juste que mieux vaut comprendre pourquoi elle a été interdite. Ca concerne tout le monde, y compris les koufars.

  4. Ce qui empêcherait réellement le cancer et qui serait vraiment hallal c’est que les animaux ne soient pas constamment gavés d’antibiotiques et de produits chimiques, qu’ils mangent une nourriture saine, qu’ils ne soient pas stressés par un enfermement systématique et qu’ils soient tués vite sans vivre la violence, la puanteur et la frayeur des gros abattoirs. Le hallal est devenu à cause de cela une vaste fumisterie et un scandale, comme presque toute l’industrie de la viande dans nos pays « développés » où l’on élève et tue les animaux sans aucun respect ni pour la vie ni pour les clients.

    • @Baraa

      Vous avez 1000 fois raison. C’est le problème général de l’agro alimentaire intensif, auquel il faut ajouter les actions délétères des additifs, la toxicité des pesticides, et les séquelles de la pollution (métaux lourds).
      On soigne désormais un cancer sur deux, mais leur nombre a doublé.
      Dans le même temps, les souches bactériennes résistantes aux antibiotiques se multiplient en raison des méthodes d’élevage.
      En région parisienne, la viande est majoritairement halal, même quand elle est destinée à des boucheries qui ne le sont pas. Et elle est aussi majoritairement de mauvaise qualité. Le halal et le casher ne garantissent rien. Le label bio, en revanche, est plus crédible, même si les analyses le démentent souvent.
      Bref, la bonne viande a bon goût, et est très chère. Le reste est une fumisterie.

  5. Zig,
    Nous sommes d’accord je continue à manger de la viande étourdi tous comme vous, et oui 95% des volailles halal sont étourdi avant abattage. Les 5% qui n etourdisse pas sont AVS, ACHAHADA et quelque autre certificateur.

    Et oui, il aurai du prendre conseil auprès de moi je l’aurais informé que le sacrifice des bêtes à la consommation n est pas un rite. Contrairement à l’aïd comme le précise le verset al hadj.

  6. Assalamou alaïkoum. Dans ce document, il s’agit du seul effet cancérigène du fer sanguin, donc un effet isolé pour l’étude. Mais le sang ne contient pas que ça. La viande des bêtes sacrifiées et saignées contiendra moins de sang que la chair des bêtes d’abattage dit classique. Le sang contient le plus d’éventuels pathogènes, le plus d’anzhymes toxiques comme l’ascéthylcholine, dont la présence augmente avec la fatigue et l’angoisse. La viande dite hallal contiendra encore un peu de sang et liquides circulant, impossible de tout faire sortir, mais elle en contiendra relativement moins. Les Parisiens, les gens des grandes villes sans être ni Musulmans ni Juifs comparent eux-mêmes la viande qu’ils achètent selon les boucheries. J’ai toujours entendu ces gens dire que la viande de boucherie halal est de meilleur goût. Ce n’est qu’un sentiment, une impression bien sûr, mais c’est fréquent, remarqué de beaucoup de gens. Mon hypothèse est que la viande qui garde moins de trace de sang contient forcément moins de fatigue, d’angoisse, de peur etc.

    En plus, le sang d’un animal en vie s’équilibre, les toxines sont rejetées, l’oxygène entre, l’animal urine, transpire etc. Mais un animal au moment où il est abattu, son sang se chargera vite de toxines sans avoir eu le temps de les éliminer ni d’échanger.

    Si l’épidémiologie confirme moindre prévalence de cancerts associés au fer, il faudrait d’autes enquêtes pour tester ne serait-ce que la contamination bactérienne ou autres éléments.

    Mais plus largement, la notion de viande halal va de pair normalement avec moindre consommation de viandes et plus de légumes. Un régime moins carné sans aller jusqu’au végétarien est robablement plus sain et moins fatigant que le régime Européen ancien, carné et arrosé.

    Savoir quand-même qu’avant l’indépendance, en Algérie, les études ont établi moindre mortalité infantile en Kabylie qu’au Nord-Pas-de-Calais.

    Croissant de lune.

    • @Croissant

      Le problème des étude épidémiologiques est qu’il faut pouvoir les interpréter, cf le fameux “régime méditerranéen” qui prévient les problèmes cardiaques. Sinon, on sait aussi qu’une consommation excessive de protéines animales est déconseillée, et que la suppression de ce type de nourriture a des effets délétères, inclus des carences, ou un nanisme partiel des enfants.
      Mieux vaut donc demeurer prudent. …D’autant qu’on dispose de données faciles à interpréter. La junk food, par exemple, est génératrice de cancers, diabète, problèmes cardiaques, obésité, dégénérescence cérébrale. On parle des Mac Do, ou agonistes.
      Bref, mieux vaudrait renouer avec la cuisine traditionnelle, et avec les ingrédients authentiques.
      S’agissant du Nord-Pas-de-Calais, difficile de se faire une religion. Cette région est très polluée et l’alcoolisme y est très prévalent. On sait aussi que la malnutrition partielle est génératrice de longévité, ce qui pourrait expliquer les performances de la Kabylie, un pays où la nourriture est souvent pauvre en calories, ce qui constitue un atout. Les rats mal nourris vivent plus longtemps. C’est juste une référence. Je ne compare pas les kabyles à des animaux.
      Mais n’en déduisez pas des vertus éventuelles du jeune, car elles ne sont pas établies. C’est une sous nutrition constante qui est bénéfique.
      Sauf que c’est chiant.

  7. Les musulmans ne font pas tremper la viande dans l’eau pendant plusieurs heures puis salée pour en expulser le sang, c’est ça la viande cacher. Ils mangent leur viande avec tout son sang interne. La cachérisation de la viande est une chose, la saignée de la bête par tranchage de la carotide qui est commune à l’abattage halal et cacher en est une autre.

    • Ce que vous ne savez peut être pas, c’est que lorsque la carotide est tranchée le cœur continu encore de battre et comme il fonctionne comme un pompe il expulse efficacement le sang qui se trouve dans le corps… Les musulmans mangent également les animaux de la chasse qui peuvent être blessé et tués avant de le égorger… Ils sont tout de même égorger et la viande sera lavée assez simplement. L’égorgement est la méthode la plus optimale. L’Islam en réalité se souciait tout autant du bien être de l’animal qui ne devait par exemple ne pas voir la mort venir si un autre animal était sacrifié avant lui.. Il était aussi interdit d’utiliser une lame peu tranchante… Comme je l’ai dit le gibier mort à la chasse est halal… et une insistance sur une éradication total du sang n’est pas une perspective islamique. De toute évidence un poulet de batterie ne pourra jamais être HALAL malgré ce que dit l’industrie agro-alimentaire à cheval sur le créneau du marché du Halal…
      Je dirais même plus… dire qu’une viande sortie d’un abattoir sanguilonant moderne fonctionnant sur le profit à tout prix (rendre un culte à Mamon) est une aberration d’un point de vue islamique… Je ne dit pas aux gens de ne pas manger de viande MAIS d’arrêter de l’appeler Halal….

  8. Dans mon village, les bouchers abattaient les animaux en les assommant d’abord puis en les saignant tout de suite (sinon comment faire le boudin ?), boeufs et porcs compris, spectacle très apprécié par les gamins. Les agneaux étaient simplement égorgés.
    Personne ne nous a jamais parlé de hallal ou de casher et la viande était parfaitement vidée de son sang. Elle était la même que la vôtre.
    Mais il bien couper les cheveux en quatre pour embêter ceux qui ne sont pas musulmans et s’affirmer supérieurs…

    • Nous n’affirmons pas que nous sommes supérieurs. Nous disons simplement que nous avons des pratiques qui nous sont propres. Nous ne voulons les imposer à personne et ne voulons contraindre personne à suivre notre exemple.
      Maintenant si vous avez le sentiment d’être persécuté, je crains qu’il n’y ait qu’un seul remède: Le psy.

  9. Nous sommes d’accord je continue à manger de la viande étourdi tous comme vous, et oui 95% des volailles halal sont étourdi avant abattage. Les 5% qui n etourdisse pas sont AVS, ACHAHADA et quelque autre certificateur.

    Et oui, il aurai du prendre conseil auprès de moi je l’aurais informé que le sacrifice des bêtes à la consommation n est pas un rite. Contrairement à l’aïd comme le précise le verset al hadj.

  10. Ah ba si c’est le véto qui le dit redtwo, ce médecin de malheur n’a qu’aller s’rabiller. Les toubibs, tous des charlatans.

    Un truc cependant 2 canons de rouge, quand avez ingurgité tout ce bon pinard qui tâche et qu’arrive la diarrhée, vous appelez sos véto? Parce que purée, les seringues, c’est pas les mêmes!

    Blague mise à part, quand la bête est égorgée vivante, le sang est automatiquement expurgée car le cœur bat encore(3 ou 4 minutes suffisent largement). Par contre quand elle est étourdie, étouffée ou piquée au cerveau par exemple, la bête est morte quand on commence à la découper. Par conséquent quand on la vide de son sang, il en restera toujours une infime partie séchée et disséminée dans quelques tissus, car la coagulation a déjà commencé. C’est par le sang que les maladies se transmettent, sida, hépatite etc… C’est pour cette raison que Dieu nous enjoint de ne pas manger une bête morte.

    • @Rachid

      Les maladies transmissibles par le sang concernent notre espèce, pas le bœuf et l’agneau.
      Quant à Dieu, je ne vois pas ce qu’il vient faire dans cette affaire.
      Mais, s’il nous recommande de manger des animaux vivants, libre à vous de lui obéir. Perso, je n’aime pas les huîtres.

    • tu te trompes Rachid Zani pendant l’étourdissement la bête n’est pas mort, le cœur bat toujours je t’invite à regarder les aratoires sur youtube, sinon bien entendu la bête est illicite comme le dit très bien la S5-V3 verset (morte assommé) .

      Il ne faut pas confondre la mort de la bête et l’étourdissement, c’est pas parce que le cerveaux de la bête est en compote qu’il est mort.

      D’ ailleurs on a très bien vu dans les vidéos de L214 lorsque le bœuf a été étourdi puis dépecé, sans la saigner, elle réagissait au dépeçage, même si elle avait le cerveau en compote.

      Donc l’étourdissement ne tu pas la bête,LE COEUR BAT TOUJOUR, sauf dans de rare cas, et l’étourdissement n’est pas en contradiction avec le S5-V3, car la bête n’est pas morte assommé.

      De plus la saigner verticale carotidien et la plus hygiénique elle évite beaucoup plus de maladie que l’égorgement classique horizontale avec la trachée et l’œsophage sectionné.

  11. Zig ,
    personne ne t’empeche De manger de la viande halal , cacher ou n’importe quel viande ou poisson ou légumes …
    en faite tu fait ce que tu veux tu n’as pas d’obligation.
    L’article du médecin est juste une info , tu prends ou pas c’est ton choix !!
    Merci

    • Denis : Non, des mecs comme Zig, sont incapables de faire des choix, il faut leur imposer une manière de voir, sinon, ils sont perdus. Si on lui pas avec quelle main il doit la tenir, pour se soulager, il fait dans le pantalon !

    • Je crois que tu n’as pas compris, mon cher, mon texte est du second degré lorsque je parle du professeur Khayat. je raille redtwo qui mets en doutes les compétences de celui-ci et se compare à lui.
      Pour ce qui est de la viande halal, je n’attends l’autorisation de personne.

      @chienne12
      Que se passe-t-il chienne12? une crise de rage aiguë. Tu n’as pas digéré une remarque. Ça n’est pas grave cela te passera. La prochaine fois que j’aurai envie de me soulager, je m’adresserai à toi pour la tenir .Tu es si attentionnée.

  12. C’est pourquoi le sang est illicite en islam: « Sont interdits pour vous les animaux qui meurent d’eux-mêmes, le sang, la viande de porc et les animaux dédiés à d’autres qu’Allah. Celles qui ont été étranglées, frappées avec un objet, tombées d’une hauteur, encornées, attaquées par un animal sauvage (…) ; ce qui a été immolé aux autels des idoles ; tout cela vous est défendu. Interdit aussi est le partage de la viande en consultant des flèches, car ceci est une impiété. » Ainsi parle le Coran (sourate « Le festin » 5 ;3)

  13. Vieilles lunes comme celles justifiant pseudo scientifiquement la circoncision ou l’excision qui seraient plus saines alors qu’il s’agit de mutilations !
    Soyons vegans ! Eux au moins ils ont des justificatifs moraux solides.

      • Où ai-je dit cela, cette mutilation, excision, n’est pas musulmane, mais elle fait partie des mutilations imposées par la force par des adultes à des enfants tout comme la circoncision.

        • Non monsieur, la circoncision n’est en rien une mutilation vu qu’elle peut être prescrite aux prépuciens comme traitement contre une infection bactérienne agravée. C’est donc également une prévention médicale hygiénique. En Afrique noire, elle est recommandée pour lutter contre le sida car elle renforce la barrière du gla.d. Ensuite, c’est également un moyen de lutte contre l’éjaculation précoce.
          Aux USA, très peu de femmes accépteraient de coucher avec les prépuciens car elles estiment cela pas très hygiénique.
          Donc ne venez pas avancer des choses foireuses. L’excision est une mutilation, ça oui!

          • Oui monsieur c’est une mutilation car sans cela Dieu ne nous aurait pas donné un prépuce !
            Vous confondez prépuce normal et phimosis donnant une infection …
            Confusion compréhensible car pour être remboursables par la Sécu certaines circoncisions religieuses sont déclarées “phimosis” !
            Si on parle d’hygiène j’aurais beaucoup choses à dire, peu ragoutantes, sur les mœurs des uns et des autres, des unes et des autres, en tant que professionnel de la santé qui a roulé sa bosse en France et … en Afrique, elle est bien bonne celle-là ! Le manque d’hygiène et de respect d’autrui n’a pas de religion et n’a pas de frontières hélas.

          • @Plippe
            Les colonies bactériennes sont journalières (30 minutes est le taux moyen de reproduction bactérienne qui a une augmentation exponentielle) et aboutissent à un léger dépôt blanchâtre (pas tout à fait en fait) qui n’est rien d’autre qu’un nid bactérien. L’odeur ressemble à une culture bactérienne (odeur genre levure moisie) (pas vraiment car il faut rajouter la transpiration et autres joyeusetés, ce n’est pas très ragoutant). Je vous passe le nombre d’infections graves des femmes surtout quand elles sont enceintes, rajoutez à cela les cystites gravement chroniques etc etc.
            Même si vous êtes extrêmement propre, lavé et asceptisé, une heure et c’est reparti.
            C’est hyper connu ce que je raconte, il ne sert à rien de vous voiler la face. Alors stoppez votre façon d’incriminer ce qui n’a pas à l’être parce que la discussion est à un sale niveau qui démontre une certaine inculture crasse de votre part. Un peu de pudeur ne vous fera pas de mal mon cher mon-sieur.

    • il n’y a aucun justificatif moral solide pour les vegans, à moins d’admettre que les végétaux ne vivent puisqu’on les tue afin que nous nous en nourrissions.
      la seule différence est que nous avons plus de facilité à ressentir la peine animale que végétale puisque dans ce dernier cas, nul cri ne se fait entendre.
      mais là-encore, on parle de spécisme.
      ainsi, les prétendus anti-spécistes sont en réalité de véritables spécistes.

  14. le médecin ne doit pas être au courant que la saigné des bêtes après étourdissement est obligatoire depuis plus 100 ANS en france.

    Par conséquent halal cacher et abattage avec étourdissement c’est la même.

    De plus d’après les vétérinaires la saigné par égorgement est insalubre, car risque d’infection, contrairement à la saigné vertical carotidienne qui ne sectionne pas la trachée ni l’œsophage.

    • Qui vous empêche de continuer à manger des viandes abattues après étourdissement? Grand bien vous fasse.
      Croyez donc ce que vous voulez, et laissez nous manger nos viandes “insalubres”.
      Le médecin est certainement un ignorant, il n’a pas du s’informer et parle certainement d’un sujet qu’il ne connait pas. Il aurait du prendre conseil auprès de vous. Mais là aussi, il ne savait pas le puit de science que vous êtes.

      • Nous sommes d’accord je continue à manger de la viande étourdi tous comme vous, et oui 95% des volailles halal sont étourdi avant abattage. Les 5% qui n etourdisse pas sont AVS, ACHAHADA et quelque autre certificateur.

        Et oui, il aurai du prendre conseil auprès de moi je l’aurais informé que le sacrifice des bêtes à la consommation n est pas un rite. Contrairement à l’aïd comme le précise le verset al hadj.

      • @Zig

        En effet, il aurait pu prendre conseil auprès de redtwo, qui nous rappelle que la saignée est toujours pratiquée après abattage.
        Accessoirement, la souffrance lors de cet abattage produit des molécules en lien avec le stress de l’animal, et qui sont néfastes.
        J’aimerais aussi qu’on explique en quoi assassiner un bœuf en l’orientant vers La Mecque réduit le risque de cancer. (Il y a une étude qui le démontre?)
        Ceci dit, je me fournis souvent chez un boucher halal, parce qu’il a de la bonne viande. Comme quoi, si on oublie la souffrance animale, peu importe la méthode d’abattage.
        Dernier point: Ce cancérologue évoque un aspect technique en rapport avec son métier. Mais il n’est pas boucher. Ni équarrisseur. On ne peut pas être bon en tout.
        Moi, par exemple, je suis nul en géographie et en tricotage.

        • Ce qu’il a oublié de dire c’est que la saignée à lieu une fois la bête morte (électrocution, “matador”) alors que dans le cas de l’abattage rituel la bête ne l’est pas et pour cause, la saignée est le moyen de la mise à mort.Le sang est expulsé hors du corps de la bête alors que par la bête matadorée ou électrocutée une partie du sang stagne dans les vaisseaux.
          Il faut reconnaitre que les juifs sont plus exigeants que les musulmans en cela, puisqu’ils cacherisent la viande (rincée et salée pour extirper le sang).
          L’abattage rituel lorsqu’il est correctement réalisé vide en à peine 3 secondes le cerveau de la bête. Celle-ci est réputée morte même si le corps continue à s’agiter nerveusement. Le cerveau vidé donc mort, elle ne ressent plus rien.
          Sachez tout de même que si la viande est bonne (et vous n’êtes pas le premier à en témoigner) c’est parce qu’elle a été abattue de la sorte et non pas du fait d’une quelconque origine.
          Au lieu de nous traiter d’assassins ayez, a minima, la reconnaissance du ventre.
          Pour finir je doute qu’un boucher puisse vous commenter d’une étude épidémiologique par contre le professeur en question n’a pas besoin d’être en plus boucher pour constater que l’abattage rituel consiste à saigner les bêtes et que l’absence du sang dans la viande diminue les risques de cancer.
          Vos interventions cher Patrick frisent parfois la mauvaise foi, si j’ose dire.

      • Zig: Ce qui est terrible, c’est qu’ avec vous pas de dialogues, juste des affirmations, bien ancré dans la tête, aucune mécanique de réflexion, juste du rabâchage. Et quand tu vois que tu ne peux plus surnager, tu insultes a tout va !
        Est ce ça , la fameuse tolérance musulmane ?

        • Vous devez être bigleuse ma chère cheyenne12.
          “juste des affirmations”
          Je commence par une question. et je lui demande de ne pas nous imposer ses vues. Est ce insultant, agressif?
          Il est vrai que je me moque un peu de lui car il met en doute une observation effectuée par un grand scientifique à qui il se compare.C’est risible, non?
          Où est l’insulte? je la cherche encore. A moins que “puit de science” en soit une?
          Peut être pour toi?
          En fait, tu cherches des noises . Tu viens mordiller les chevilles de tes maîtres et comme d’habitude tu te prends un coup de pied.
          Ba, Il faut bien t’occuper.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gaza : le bâtiment de la télévision du Hamas détruit par l’aviation israélienne

La femme d’Erdogan refuse poliment que Macron lui baise la main