in ,

Les vertus scientifiques du jeûne

Une vidéo qui évoque les résultats d’une étude scientifique consacrée au jeûne sur quelques jours. On note sur les souris un gain d’espérance de vie jusqu’à 30%, en provoquant un “stress bénéfique” sur l’organisme…

Publicité

10 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Bon ramadan à tous, les avis positifs sur le jeune ne manque pas, à écouter certains on en deviendrait un super héros. mais pourrions nous au moins fois traiter des effets bien réels , négatifs et indésirables sur nous , comme la’fatigue, les troubles’du comportement et les troubles de l’attention ?

  2. @ Alina Reyes,
    Bien sûr que le jeûne est bénéfique mais malheureusement tel qu’il est pratiqué durant Ramadan par certains musulmans —et quand je dis ”certains” je parle à l’échelle de pays entiers ou de communautés nationales ”émigrées”—, donc par certains musulmans le bénéfice est nul, et c’est même le contraire. J’ai publié un commentaire sur un article traitant du même sujet (Cf. https://oumma.com/royaume-uni-ces-politiciens-non-musulmans-qui-font-le-jeune-du-ramadan-en-signe-de-solidarite/) et c’est ce à quoi Z fait allusion dans son post du 3 mai 2020.
    Comment le corps peut tirer bénéfice d’un supposé jeûne quand, après 15 heures —au minimum— d’absence d’alimentation liquide/solide, après 7, 8, 10 heures d’hypoglycémie il reçoit en l’espace d’1 heure ou 2 une surdose, littéralement, de lipides (graisse des préparations culinaires, graisse/huile des fritures, corps gras contenu dans les fruits secs oléagineux) et de glucides sous forme principalement de sucres rapides et de miel, oui comment ?… et ce ”régime” d’exception est renouvelé durant une 30aine de jours !
    Alors ”certains” qui ne font peut-être pas partie des autres ”certains” précédemment évoqués vont parler d’ascèse, de purification du corps et de l’esprit, voire affirmer que ce que je décris ne concerne qu’une minorité (un grosse minorité quand même…car de quelques millions d’individus au bas mot !) mais c’est parce qu’ils ne veulent pas reconnaître que l’esprit initial, qui était très empreint de spiritualité, a été dévoyé : “”Ô les croyants! On vous a prescrit le jeûne comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, ainsi atteindrez-vous la piété”” (2 ;183).
    Salutations.

  3. djamila est en hypoglycémie ! Vite un sucre car elle délire ! Ah non ? C’est normal ? Ah désolé djamila je ne savais pas que tu étais juste une connasse… Je croyais que c’était à cause du ramadan. Pas celui qui viole les femmes hein !

  4. @Z
    Mais quelle prétention! De quoi je me mêle? Etes vous musulman? Vous a-t-on demandé votre avis? Que savait vous du ramadan pour nous sevir votre “science”? L’avez-vous seulement pratiqué?
    Lachez donc les musulmans, is n’ont que faire de vos divagations. Je vous renvoie à de saines lectures, comme “le coche et la mouche” de J. de la Fontaine. Peut être apprendrez vous à vous tenir en société?
    “Ainsi certaines gens, faisant les empressés,
    S’introduisent dans les affaires :
    Ils font partout les nécessaires,
    Et, partout importuns, devraient être chassés.”

    • @ Kis,
      Pardonnez que j’intervienne au sujet de cette réplique faite à Z mais, sauf erreur de ma part, l’espace ”Commentaires” de Oumma n’est pas réservé qu’aux musulmans même si le slogan ou la raison d’être de ce web-journal déclare « un site d’information portant un regard musulman sur l’actualité et proposant des dossiers sur l’Islam et le monde musulman ».
      Et ce 1er point éclairci et tacitement accepté sert à vous répondre pour ce qui est de demander l’avis puisque par définition un espace ‘’Commentaires’’ est fait pour cela, pour donner son avis.
      Et enfin, je ne vois pas en quoi Z a démontré de la prétention et son incapacité à se (bien) tenir en société ; par contre vous, vous avez fait preuve d’une belle prétention en vous instaurant le Zorro, ou plutôt la Zorra je pense si je peux me permettre cette féminisation, la Zorra de la communauté musulmane la bien-nommée ‘’oumma’’.
      Et puisque vous aimez les fables voici un petit écrit que j’ai composé spécialement pour vous ; il ne répond pas exactement aux critères de ce style littéraire mais intrinsèquement il contient une morale qui, elle, est bien une caractéristique de la fable. Et si pour ”coller” plus encore au genre il était nécessaire de vous trouver une ressemblance avec un quelconque animal, n’ayez crainte Madame —ou ”oukhti”— que parmi ces créatures j’ai déjà pensé à 2 ou 3 qui feraient l’affaire. Mais voici donc :
      Tout comme l’autre lecteur allez-vous m’accuser
      De ne pas être musulman par mes propos tenus ?
      Je vous laisse croire juste ou être abusée
      Mais si je le voulais, par le Saint Coran et son beau contenu
      Je vous démontrerais qu’en parlant sans connaître
      Vous avez failli aux vraies règles du ‘’dîne’’
      À juger votre prochain seulement par ce qu’il peut paraître,
      Bref et dit en un mot votre écrit est indigne !
      Mais tout cela n’empêche pas, chez moi, la politesse donc,
      Salutations.

      • Merci Raji. J’ai failli faire une réponse du même style :
        – d’une part, je me suis permis de m’appuyer sur vos propos qui me paraissaient aussi informés que pertinents mais également dans un autre fil, sur un article publié par Oumma l’an dernier qui allait dans le même sens
        – d’autre part, j’ai des yeux, des oreilles et un cerveau et je n’ai pas besoin de permission pour m’exprimer n’en déplaise à Kiss.
        Je rajouterais à son intention qu’à ce compte là elle n’est pas qualifiée pour s’exprimer sur maints sujets qui font la vie d’un non musulman, voire d’un athée en France et que l’on devrait alors plus généralement se résoudre à ne penser que dans et sur sa « communauté ». Absurde !
        Sinon, je lis avec beaucoup d’intérêt vos posts fort éloignés d’une certaine doxa. Il y a des musulmans comme vous qui n’iront pas jusqu’à nier la réalité ou tomber dans le tribalisme pour contrer systématiquement un « mécréant » comme moi. Je ne peux que louer cela.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Ramadan, prince de l’exil

Journée internationale de solidarité avec les prisonniers politiques palestiniens