in

Hongrie : des actrices égyptiennes agressées pendant le tournage d’une série dénonçant l’islamophobie

Le mois dernier, deux actrices égyptiennes ont été victimes d’une violente agression dans les rues de Budapest, en Hongrie, alors qu’elles étaient en plein tournage d’un court-métrage dénonçant le fléau de l’islamophobie sur le Vieux Continent. Une bien cruelle ironie du sort…
Vêtues d’un voile islamique traditionnel,  Heba et Mona Abdul Ghani s’étaient glissées dans la peau de leur personnage lorsqu’un automobiliste hongrois, hors de lui à leur vue, a freiné brusquement devant elles, avant de sortir de son véhicule, furieusement déterminé à nuire.
Ce dangereux énergumène, aveuglé par sa haine de l’islam au point de n’avoir aperçu ni la caméra, ni les projecteurs, s’est rué vers l’une des deux femmes pour lui arracher son hijab avec une brutalité inouïe, puis a déguerpi une fois sa pulsion assouvie, non sans leur avoir ordonné de quitter son pays.
Cette scène imprévue et choquante, qui a pris de court l’équipe technique et horrifié les malheureuses comédiennes, filmées en train de marcher vers un parc local, a laissé l’effrayante réalité du racisme anti-musulmans s’immiscer sur un plateau de tournage et dépasser la fiction. Une fiction qui avait été imaginée pour agrémenter une émission diffusée pendant le Ramadan.
Heba Abdul Ghani, l’actrice prise pour cible par un islamophobe de la pire espèce, n’est pas voilée dans la vraie vie. Traumatisée par cette séquence impromptue qui a gâché la fin du tournage, elle constate amèrement qu’elle reflète l’inquiétante propagation de l’islamophobie en Occident. « Les grandes puissance de ce monde sont censées soutenir la liberté de choix. Personnellement, j’accepte de voir deux hommes s’embrasser dans la rue et des femmes se promener en bikini, parce que je suis obligée de respecter leur liberté. Mais mon agresseur, lui, n’a pas toléré de me voir voilée, alors même que je faisais mon métier d’actrice », s’est-elle indignée dans une vidéo.
Confrontées à la dure réalité, les deux comédiennes égyptiennes ne garderont pas un souvenir impérissable de leur passage en Hongrie, et c’est un doux euphémisme… De terribles désillusions les attendaient partout où le réalisateur avait planté son décor, à l’image de la soudaine irruption d’un habitant d’un certain âge, visiblement dérangé par leur apparence extérieure, qui les a apostrophées méchamment en pointant du doigt leur voile.
« Il nous a agressées verbalement au sujet de notre hijab. Je lui ai rétorqué que nous étions libres de porter ce que nous voulions », a expliqué l’une d’elles, encore profondément ébranlée par le regard noir que lui a lancé son interlocuteur. Campant sur ses positions, ce dernier est resté de marbre face aux explications fournies par l’équipe de tournage. Peu lui importait, en effet, que ces deux femmes revêtues du voile honni soient les actrices d’un court-métrage qui se tournait près de chez lui…
Plus grave encore, excédé par l’intervention d’un de ses concitoyens qui avait été engagé en tant  que chauffeur, ce Hongrois, mû par un racisme primaire, s’en est pris physiquement à lui, n’ayant cure de ses menaces réitérées d’appeler la police.
En Europe, l’islamophobie galopante n’en finit pas de gagner du terrain, emportée dans une spirale infernale de violences racistes. De nombreux musulmans, parmi lesquels les femmes voilées font figure de proies faciles, ont été durablement meurtris dans leur chair et leur âme au cours de ces dernières années.
En 2009, la fin tragique de Marwa el-Sherbini, une jeune mère de famille égyptienne enceinte de son deuxième enfant et résidant en Allemagne, surnommée « la martyre voilée » après avoir été poignardée à 18 reprises par un Allemand qui la harcelait depuis plusieurs mois, au beau milieu d’un prétoire où elle comparaissait en tant que victime, avait suscité une forte onde de choc émotionnel. Plus récemment, en 2017, une série d’attaques à l’acide frappant des Britanniques musulmans, à Londres, a épouvanté la communauté musulmane du royaume, les défigurant à vie et les laissant brisés intérieurement par des blessures invisibles, difficiles à cicatriser.
Le témoignage des deux actrices égyptiennes 

محاولة اعتداء عنيفة

Publicité
Publicité
Publicité

محاولة اعتداء عنيفة علي الفنانة مني عبد الغني وهبه عبد الغني أثناء تصوير مشاهد من المسلسل في دولة المجر ، ورد فعل أسرة المسلسل.#فوق_السحاب #رمضان_2018

Publiée par ‎مسلسل فوق السـحاب‎ sur jeudi 24 mai 2018

 

Deux cousins grièvement blessés suite à une attaque à l’acide, à Londres

 
Marwa el-Sherbini posant en famille avant le drame

Publicité
Publicité
Publicité

29 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Est-il possible à un certain nombre d’internautes ici de comprendre :
    1- qu’on doit faire la distinction entre islam -idéologie abominable- et musulmans -les premières victimes de cette idéologie.
    2- que de plus en plus d’Européens ont de plus en plus de mal à supporter l’islam sur leur sol : d’abord parce que cette “religion” conquérante cache de moins en moins ses ambitions ; ensuite parce que les musulmans (je ne parle même pas de ceux qu’on appelle terroristes ou djihadistes), par leur attitude, provoquent de plus en plus la répulsion. De Gaulle avait fait un jour cette réflexion pleine de bon sens : “Si une communauté n’est pas acceptée, c’est parce qu’elle ne donne pas de bons produits, sinon elle est admise sans problème. Si elle se plaint de racisme à son égard, c’est parce qu’elle est porteuse de désordre. Quant elle ne fournit que du bien, tout le monde lui ouvre les bras. Mais il ne faut pas qu’elle vienne chez nous pour imposer ses mœurs.”
    Pour ma part, je déteste l’islam de toute mon âme et j’aime profondément mes frères musulmans, pour lesquels je prie tous les jours. Chrétien, je ne peux que constater que l’islam s’attaque frontalement au fondement même de notre foi, en niant l’identité divine du Christ Jésus et le sacrifice qu’il a fait de Sa vie pour le pardon des péchés de tous les hommes. Serait-il logique, acceptable, que je laisse place, le cœur serein, à l’Antichrist sur le sol de France, pays dont les rois furent sacrés et qui fut consacré à la Vierge Marie (fête : 15 août) ?
    De plus, comment ne pas être heurté par le tournage en Hongrie d’un film contre l’islamophobie avec des comédiennes étrangères (égyptiennes musulmanes en l’occurrence) ? Les Hongrois connaissent l’islam depuis des siècles, ils ont payé pour cela ! Comment ne prendraient-ils pas pour une provocation que des étrangers viennent prétendre leur dicter ce qu’ils doivent penser ? Les musulmans feraient bien, avant de se poser tout le temps en victimes, de considérer le sort des chrétiens dans TOUS les pays musulmans, où ils sont à des degrés divers citoyens de seconde zone (dhimmis).

    • Une raciste nous explique pourquoi elle est raciste, qui ne vous en déplaise les musulmans qui sont sur le sol Français sont FRANÇAIS !!!!
      Vous avez raison vous distribué de mauvais produits et vous êtes la source du mal en France par le désordre que vous créer, attention de ne pas prendre le retour du bâton !!!

    • @Alix
      Vous avez perdu votre cerveau. Apprenez à raisonner même si votre religion vous l’interdit, le rationalisme c’est important. Réformez-vous pour raisonner et n’attendez pas que l’Eglise le fasse parce que cela va prendre un peu de temps.
      Question : Quelles est la religion monothéiste la plus respectueuse des autres religions ?
      Réponse : L’islam.
      Preuve : Il existe des synagogues et des églises depuis des siècles dans les pays musulmans. D’ailleurs, les chrétiens et juifs ont toujours été libres en terre musulmane, disposaient d’une représentation dans les plus hautes instances, accédaient aux plus hautes qualifications, étaient jugés selon leurs lois entre eux et ne payaient qu’un seul impôt pour la préservation et la protection de leur culte (dhimmis) face aux impôts multiples des musulmans. L’occidentalisation des pays musulmans et le recul de l’islam les poussent maheureusement a devenir moins tolérants envers toutes les religions. En terre catholique, les musulmans, une fois dominés, avaient tous été tués et beaucoup de juifs ont été brûlés. Il n’y a que ces dernières décennies que les européens de l’ouest tentent d’accepter la diversité mais ils butent face à des extrêmistes type @Alix.
      INFORMATION IMPORTANTE : L’islam a toujours été présent en Europe. L’islam a été présent avant le catholicisme, l’orthodoxie et le protestantisme en Europe. Le grand schisme qui vut apparaître le catholicisme et l’orthodoxie fut au XIe siècle alors que le protestantisme n’est arrivé que bien plus tard au XVIe siècle. En ce sens, l’islam est la plus vieille religion d’Europe pratiquée de nos jours !!!
      Seules les chrétiens réformistes qui appellent au retour de l’union chrétienne qui prééxistait avant le XIe siècle et le retour de son vrai message peuvent se prévaloir être de véritables chrétiens. D’ailleurs, dans ce cas, plus aucune différence ne pourrait être faite entre musulmans et chrétiens car il s’agit des mêmes prophètes.
      L’intolérance religieuse en Europe est arrivée en même temps que le catholicisme. @Alix fait partie de ces catholiques qui appellent la France la grande prostituée et dénoncent leur propre pape comme étant l’antéchrist. Ce sont les daesh de la chrétienté. Ce sont des christianistes.

      • Je ne vois pas comment l’islam aurait pu être présent avant le “catholicisme”… pour de simples raisons chronologiques. D’ailleurs il faudrait dire “le christianisme”… qui commença de se répandre en Europe pendant le premier siècle du premier millénaire alors que la simple idée de l’islam n’existait pas encore. Comment l’islam aurait-il pu être présent avant une religion qui a précédé de 7 siècles la naissance de la religion musulmane ?

        • Le christianisme n’est apparu qu’après Jésus ou Issa as au 2e siècle (en fait c’est très discutable car il se pourrait que cela soit bien après) et était déjà différent de ce que prêchait Jésus. Le christianisme est surtout né et a surtout commencé à se répandre en Europe fin 3e début 4e siècle après que Constantin en a fait une religion d’Etat en mélangeant l’islam prêché par Jésus aux croyances païennes de ses citoyens pour éviter toute révolte et contenter tout le monde. Par exemple, le culte des saints a toujours une histoire païenne qui lui est liée et personne ne s’en cache. Il ne faut pas oublier également la mise à mort de plusieurs disciples de Jésus par les chrétiens romains.
          L’empire de Rome avait également pris d’assault le pouvoir spirituel quand il avait perdu le pouvoir temporel. Un mixe entre pouvoir et religion comme moyen de régner en est né et a donné le moyen-âge.
          Le christianisme a beaucoup changé surtout au 11e siècle (interdiction de se marier pour les prêtres et les soeurs etc) et sa pratique de nos jours n’est plus la même. Les évangiles ne correspondent plus entièrement aux paroles de Jésus et sont contradictoires tellement il y a d’auteurs sous le pseudonyme de Matthieu, Luc etc. Les évangiles ont une histoire qui leur a enlevé une bonne part du message originel. La résultante a donné le catholicisme, l’orthodoxie et le protestantisme.
          L’islam rappelé par Muhammed sws, le dernier prophète de l’humanité, est arrivé en Europe dès le 8e siècle pour ne plus la quitter. Sa pratique ni son texte (promesse divine) n’ont jamais changé. Le judaïsme a pu faire sa place grâce à l’essor de l’islam (et son âge d’or) dont beaucoup de juifs ont profité et grâce auquel ils ont pu arriver petit à petit en Europe.
          En ce sens, la religion monothéiste européenne la plus vieille encore pratiquée de nos jours en Europe est donc bien l’islam.
          PS :
          Religieusement, l’islam existe depuis Adam.
          Le salut = le shalom = le salam = l’islam.
          Il n’y a aucune différence dans la religion monothéiste sinon celles que se sont fabriquées les hommes de leurs propres mains. Notez que j’ai écrit hommes avec un petit “h” car à ma connaissance aucune femme n’en est responsable. Cela a été prouvé concernant la Bible (Ancien et Nouveau Testament) et personne ne le contredit de nos jours. On parle des gens du Livre dont une copie peut être obtenue sans aucun ajout ou changement humain : le Noble Coran.

  2. Khimar hijab voile ou autres de toutes façon ,ce son des fous aveuglée par la aine de l’islam, c’est un défoulement pour eux . les vraie responsables ce sons les journalistes coronpus ,qui travail avec l’hetat des pays européens ,ceci pour ce qui ai de l’Europe !

  3. Ne confondez pas l’Europe (en particulier occidentale) et la Hongrie, les hongrois étant majoritairement nationalistes, racistes, voire fascistes. Mais ce sont des moutons (manipulés) et ils ne sont en général pas agressifs.

  4. Pourquoi certaines personnes en Europe passent à l’acte en agressant verbalement ou physiquement les femmes voilées? Parce qu’elles sont persuadées que le voile est un “signe politique” et que les femmes qui le portent sont des “militantes” actives cherchant à “imposer la charia en Europe”.
    Voilà un des messages communément transmis par les médias de masse en Europe et dont les politiques endossent une grande part de responsabilité.

  5. Rien de nouveau sous le soleil pour un pays anciennement allié des nazis. En plus, la Hongrie est très pratiquante et les chrétiens sont des catholiques greco-romains à 80%. L’intolérance catholique multimillénaire en somme. Comme quoi cela n’a jamais vraiment changé. Ne pas oublier leur nettoyage ethnique des musulmans slaves et leur histoire pour le moins violente et dominatrice envers les croates, les serbes et les bosniaques.
    Cette région rappelle à la fois que l’islam est une religion européenne depuis fort longtemps et à la fois l’intolérance des catholiques envers la population musulmane.
    Si les hongrois ne sont pas des tendres, les français, les italiens, les roumains, les autrichiens, les russes et les turcs n’ont pas toujours été sympas n’ont plus.

    • La Hongrie n’est pas pratiquante, c’est juste un délire du gouvernement. Et ils ne sont pas majoritairement catholiques (ils y a beaucoup d’évangélistes, de protestants et même quelques nouvelles sectes chrétiennes mais à ma connaissance peu d’orthodoxes). Je ne vous suis pas sur l’intolérance catholique, puisque en Hongrie la religion est instrumentalisée par le Fidesz et que ceci a été condamné par le Pape.

  6. Tout le monde est libre de s’habiller comme il veut ,et comme il entend ,de quel droit une personne viendrai dicter comment une femme doit s’habiller , il ferait mieux de se mêler de ses affaires ,et de s’occuper de sa frustration et d’aller voir un psy .
    Ils sont vraiment malade ,ils expriment leur mal-être en s’attaquant à des femmes c’est vraiment Les plus grands lâches c’est des lâches des lâches des lâches .
    Des faibles d’esprit .

        • @Nanita, je suis désolé mais en général ce sont des pays musulmans où les autochtones aussi peuvent se mettrent en bikinis, sinon les touristes ne sont pas bêtes ils ne vont pas aller dans une plage publique d’Arabie saoudite ou du Yémen faire bronzette parce que là j’ose même pas imaginer la réaction, alors oui la liberté vestimentaire dans les pays arabes en général est plus que discutable et se dégrade de plus en plus avec la monté du salafisme, on est bien mieux en Occidentaux.

          • “la liberté vestimentaire dans les pays arabes en général est plus que discutable”
            Vous voulez plutôt dire la liberté de se dévêtir pour être exact.

  7. Réaction d’un ignorant. Le voile c’est l’ignorant qui le porte le mieux, sur les yeux. Je souhaite à tous nos frères et sœurs de se soutenir dans de pareils moments et de faire réfléchir ceux qui pensent par la haine.

    • myriam
      Arrêtez de ressasser les mêmes idioties à chaque fois que vous lisez les mots “foulard islamique”. C’est une obsession ou quoi?
      Avec un minimum de connaissance de l’islam vous sauriez que le foulard (tout comme la modestie pour les hommes) figure bien dans le noble Quran. D’ailleurs ce n’est pas le mot [hidjab] qui y est utilisé, mais [khimar].

      • En effet il n’y a pas de hijab et vous devriez aussi souligner que le khimar est juste le nom d’une tenue traditionnelle de cette époque en Arabie et qui existait bien avant l’avènement de l’islam, les versets sont liés à un événement spécifique, à des gens précis et à un lieu bien déterminé.

          • Si vous ne croyez pas que les mots changent de sens (ou bien on leur fait changer de sens) avec les époques, demandez à l’un de vos “savants” de nous préciser la marque de la voiture (sayyarah) dont il est fait mention dans la sourate de Joseph, verset 19. Le texte du Coran montre clairement que le khimar était une pièce d’étoffe utiisée pour couvrir l’entre-seins (juyub).

Laisser un commentaire

Chargement…

0

La valeur de Zakat El Fitr, pour l’année 2018, se situe entre 5 et 7 euros

L’Adhan a résonné dans le palais de l’Alhambra, pour la première fois depuis près de cinq siècles