in

Arabie Saoudite : une femme décapitée pour sorcellerie

La place de grève est en Arabie Saoudite, le châtiment appartient aux temps immémoriaux de la barbarie que l’on croyait à jamais révolus, la scène de mise à mort, insoutenable, se passe de nos jours, loin des regards occidentaux, pendant que les gouvernements alliés du wahhabisme d’Etat préfèrent fermer les yeux…

Condamnée à mort pour sorcellerie, une femme saoudienne a été décapitée, lundi, dans la province de Jawf, selon l’agence Spa, qui se réfère aux déclarations du Ministère saoudien de l’Intérieur.

La victime, Amina Bent Abdelhalim Nassar, est la 73ème suppliciée depuis janvier dans le royaume d’un autre âge, dont l’archaïsme moyenâgeux ne heurte nullement les grands principes humanitaires de nos démocraties, expertes dans l’art de se voiler la face au nom de la realpolitik.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ouverture prochaine d’une ambassade d’Israël en Libye

Le vice-président du FN, Louis Aliot, fait escale à Tel Aviv