in

Vif débat au Maroc autour de l’avortement avec l’affaire Hajar Raissouni

Des centaines de manifestants ont réclamé la remise en liberté de la journaliste Hajar Raissouni, arrêtée la semaine dernière pour avortement et “débauche”. Elle encourt jusqu’à deux ans de prison. L’audience de son procès a été reportée au 16 septembre.
Publicité

5 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Sauf que le concept de ‘ilm dans ke coran n’a visiblement que peu de rapport avec la science moderne. Je vous renvoie à Nidhal Guessoum. Donc votre science n’est pas la science c’est de la religion.

  2. Dans une société conservatrice qui donc a du mal à évoluer, malheur aux femmes qui dévient du droit chemin…
    C’est vraiment un autre monde !

    Géographiquement, il n’est pas loin, mais culturellement ?

  3. Pour la déesse république,
    On est pas un être humain , tant qu’on est dans le votre de sa mère. on est une chose qui appartient à la mère comme un appendis ou une vésicule biliaire..

    Le Coran dit autre chose.

    • Et la science nous amène à l’humilité. La vie humaine voire l’espèce humaine n’ont que peu d’importance dans la marche de l’univers.

      La religion considère en même temps que la vie est sacrée mais qu’elle n’a pas de valeur car ce qui compte c’est l’au-delà où on ne meurt jamais. Au mieux il s’agit d’endurer quelques dizaines d’années ici bas pour mériter une éternité de bonheur. Une espèce d’épreuve arbitraire qui relève de la loterie vu les conditions de départ et conduit même certains à mourir en martyr. Le fait que ça soit absurde n’empêchera pas les croyants de soutenir que Dieu est infiniment intelligent et bienveillant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Quand les Ecossais découvrent que le “tartan islamique” fait partie de leur patrimoine depuis 7 ans

Football: un match Algérie-France est en préparation pour 2020