in

Une famille musulmane poursuit en justice l’Empire State Building suite à une visite qui a mal tourné

Poussée sans ménagement vers la sortie de l’Empire State Building en juillet 2013, la famille Tirmizi garde un souvenir amer de sa visite nocturne de ce haut lieu touristique New Yorkais, marquée à jamais par la brutalité dont ont fait preuve les vigiles à son égard, alors qu’elle contemplait l’époustouflante vue panoramique qui s’offrait à ses yeux depuis le site très prisé de l’observatoire.

Sur le coup de 23 heures, alors que l’heure de la prière avait sonné, les parents, Fahad et Amina, et leurs deux jeunes enfants, se sont mis à l’écart du public pour se recueillir discrètement, à l’abri des regards. Une scène qui n’a pas échappé à la vigilance des forces de sécurité, d’autant plus que cette famille se démarquait des autres touristes par sa tenue traditionnelle, fonçant droit sur elle et, sans autre forme de procès, agressant verbalement et physiquement les parents, avant de les forcer à quitter les lieux comme des criminels.

Moins d’un an après, c’est dans l’enceinte de la Cour Fédérale de Manhattan que la famille Termizi fait face, cette fois-ci, aux propriétaires de l’Empire State Building, qu’elle estime responsables de cet excès de zèle inacceptable, après avoir porté plainte contre le gestionnaire immobilier, Malkin, et l’entreprise de sécurité, Andrew International. Selon le New York Post, ce 2 juillet 2013, tout en haut de l’un des plus célèbres gratte-ciel du monde, les droits civils des Termizi ont été violés de la pire manière qui soit, « agressés, battus, et enlevés de force » aux yeux de tous, ajoutant à la violence physique la violence de l’humiliation publique.

Les propriétaires de ce qui fut longtemps l’un des sommets les plus vertigineux du monde risquent fort d’avoir le souffle coupé s’ils sont condamnés à verser les 5 millions de dollars de dommages et intérêts requis à la petite famille musulmane sans histoire, qui se faisait une joie de surplomber New York depuis l’un de ses phares mythiques, tout en profitant de cette hauteur pour se tourner quelques instants vers le Très-Haut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

“Haboob”, la tempête arabe qui provoque une tempête islamophobe au Texas

Qui sont les musulmans de gauche?