in

Pour en finir avec la religiosité aliénante

Si la religion n’est plus libératrice, si elle ne peut plus émanciper l’homme et lui conférer de quoi penser les exigences du temps, à quoi sert-elle ? Il est temps d’en finir avec la religiosité aliénante.

Les défis qui guettent l’humanité sont ailleurs que dans des considérations théologico-juridiques.  Assez des débats sur la manière dont il faut ou non prier alors que la Méditerranée se nourrit quotidiennement de l’âme des chasseurs d’espoir !  Assez des discussions type « la place de la femme en islam », « l’importance de la mosquée dans la vie du citoyen », « l’éducation en islam », au moment où la crise écologique menace des milliers, voire des millions de frères et sœurs en humanité.

Assez des débats sur la licéité  ou non d’avoir un guide religieux ou de suivre une voie initiatique, alors que des « assassins de l’aube », comme le disait Césaire, sont en train d’arracher à l’homme son humanité.  Assez de la religiosité aliénante et vive la liberté de conscience !

Publicité
Publicité
Publicité

Combien de producteurs de discours religieux chantent les gloires et vertus du « couple en islam », comme si le Coran était un code de statut personnel ? Combien de hiérarques de l’islam chantent les mérites ou dangers du travail en islam, comme si le Coran était un code de travail ? Que dire de ce que d’aucuns appellent la « finance islamique » qui n’est qu’une arnaque capitaliste ? Existe-t-elle une manière de faire des opérations financières islamiquement acceptables ? Que dire de la fameuse « médecine islamique », comme s’il existait une manière coranique d’opérer un cerveau ou de vacciner un enfant ? Que dire des musulmans qui dorment matin et soir et qui, après chaque découverte scientifique, se réveillent pour dire que cela a été écrit dans le Coran ? Que diront-ils si une autre découverte contredit la première ? Que le Coran s’est trompé ? Tout cela n’est que littérature. Arrêtons de tout vouloir coraniser ou islamiser. Et ce, pour la survie même de l’homme.

La religion, comme l’indique son étymologie, a pour vocation de créer du lien, de lier.  Lier l’homme à un principe supérieur, lier l’homme à l’homme, lier l’homme à la nature, voilà ce à quoi doit servir toute religion. Et aux poubelles tout discours qui, au nom d’une conception de telle ou telle religion, porte atteinte à la dignité de l’homme et au droit de la nature. Aux poubelles tous les textes qui appellent à la haine des autres hommes, sous prétexte qu’ils ne partagent pas avec nous la même religion. Aux poubelles tout discours inquisiteur et vive la liberté de culte !

Comme j’ai eu l’occasion de le dire ailleurs, le temps presse, éradiquons les mythes d’autrefois. Refusons de nous enfermer dans un passé légendaire auquel voudraient nous faire retourner certains théoriciens de l’identité et apologistes d’un islam fantasmé. Contrairement à ce que prétendent les identitaires et les adeptes d’une lecture médiévale des textes scripturaires de l’islam, ce n’était pas forcément mieux avant. Ne soyons pas passéistes et défaitistes, rien n’a été figé, aucune prédestination n’a fixé le destin de l’humanité. Le monde est à nous et pour nous. C’est à nous de le changer.

Publicité
Publicité
Publicité

L’œuvre de l’homme n’est pas encore finie. Elle vient seulement de commencer, aimait à dire Césaire. Ensemble, nous devons être coréalisateurs de l’œuvre humaine. Le monde n’a jamais été aussi riche qu’aujourd’hui. Pourtant, les inégalités sociales ne cessent de s’accroître. Pendant que des pays risquent la famine, quelques multimilliardaires possèdent presque la moitié de la richesse humaine.

Au moment où j’écris ces lignes, la famine menace la Somalie, des Somaliens « crèvent la dalle » comme on dit vulgairement, et de l’autre côté, l’une des pétromonarchies les plus riches de la planète est en train de rayer le Yémen de la carte, sous le regard et la bénédiction des grandes puissances. Cela doit cesser. Par l’humanitaire, la sensibilisation ou par la simple écriture, nous devons être parmi les acteurs de ce changement radical qui, je l’espère, redonnera le sourire aux hommes, et ce, pour l’éternité. [1]

Dr Seydi Diamil Niane,

Islamologue, chargé de recherche à Timbuktu Institute – African Center for Peace Studies

 

[1] Seydi Diamil Niane, Moi, musulman, je n’ai pas à me justifier, Eyrolles-Timbuktu Institute, 2017, p.118.

Publicité
Publicité
Publicité

40 commentaires

Laissez un commentaire
      • La seule différence entre vous et moi est que pour moi Dieu swt existe et c’est loin d’être une croyance mais une évidence.
        Vous êtes pour moi spirituellement aussi futil que le néant dont vous vous prévalez. Un pur ignorant qui se pavoise de la science matérialiste que des femmes et hommes de tous bords ont créée.
        La science d’ailleurs met de côté votre athéisme autant que le théisme pour ne se concentrer que sur l’amélioration de la technique.
        En tant que musulman, je vous indique que votre ignrance est l’égale de la mienne. En tant qu’athée vous m’insulter d’une intelligence inférieure. Un vrai cancer, une vraie plaie le complexe d’infériorité de certains athées (comme une frustration, un manque).

  1. Ben vous venez de définir l’eau du bain à jeter.
    Le bébé c’est la raison, la tolérance, en bref le bien pour l’humanité. En étant musulman je le vis bien mieux que n’importe qui. Juste une question @Patrice, donnez-vous l’aumône ? Une vraie aumône régulière, pas juste deux sous de temps en temps.
    Saviez-vous que si chacun donnait autant, il n’y aurait plus de misère sur terre ?
    Parce que votre humanisme commence là et nul part ailleurs, même avec le plus beau discours.

    • Les problèmes d’inégalité ne seront jamais résolus via des aumônes, ou autres oboles. Ca, c’est ce qu’ont défendu les cathos exploiteurs durant 17 siècles. Sauf que la Vatican taxe les pauvres, et garde les sous pour festoyer.
      A part ça, j’aide mes amis, mais surtout pas les associations religieuses, ou les œuvres soi disant caritatives comme la Croix Rouge. Qu’elles paient leurs petits fours avec l’argent de Pinault, Arnaud, et compagnie.
      Les pauvres n’ont d’ailleurs pas vocation à vivre de la charité. Ils ont DROIT à un revenu décent.
      Sinon, je fais une exception pour les Restos du Coeur, mais bon. Ca ne remplacera jamais le revenu universel….Ou un Smic décent. Par exemple.
      A part ça, je n’ai jamais critiqué le sens de l’hospitalité et la générosité des musulmans. Ca n’est bien entendu pas ça qu’il faut benner. J’ai d’ailleurs listé ce qui était à garder, et ce qui pouvait subir un « moratoire ». Jetez un coup d’œil au texte de la DUDH. Ca vous donnera un résumé précis.

      • Elle est jolie la DUDH, encore faudrait-il qu’elle soit appliquée par ceux là même qui s’en prévalent.
        En tant que musulman, la charité dirigée vers des prêtres qui arborent de l’or m’a toujours fait rire effectivement.
        Sinon pour défendre nos amis chrétiens, celui qui a mis en place la sécu est le G. De Gaules. Un bon chrétien non ?

  2. Dieu merci (…), ce site ne censure pas les mécréants, d’où l’intérêt des échanges. Pour ma part, on ne m’a zappé qu’un seul post, en un mois, pour cause de hors sujet. Je n’ai jamais eu l’impression d’être censuré, et beaucoup d’intervenants me répondent très poliment.
    Le rêve.
    Comme quoi on se fait de fausses idées au sujet des musulmans. Ils sont bien plus ouverts que Boutin and Co.

    • Il n’y a pas de destin. Chacun vit sa vie, et meurt, comme les millions d’autres espèces vivant sur cette planète, et probablement comme les milliards d’autres vivant sur d’autres planètes.
      Seuls les croyants, par un tour de passe passe mental arrivent à juxtaposer les notions de destin et celle de libre arbitre (sur lequel nous serions jugés après la mort.

      • Si vous êtiez un grand savant, vous comprendriez qu’en analysant votre environnment, les personnes que vous seriez amené à rencontrer, en connaissant l’état d’esprit de chacun etc, bref tous les paramètres. Malgré votre libre arbitre vous êtes prédestiné. Un peu de logique dans votre tête animale qui se prévaut du néant ne ferait pas de mal.

  3. Pourquoi, ne peut il pas se poser de questions ?
    Il a été crée, avec un cœur et une tête, comme toi, si toi, tu ne prends la peine a te fatiguer a réfléchir, et que tu acceptes ce que d’ autres te racontent, c’est ton problème, la religion, c’ est comme l’ armée : réfléchir, c’est commencer a désobéir !
    Je suis persuadé, que le moment venu, celui qui sera élu, n’est pas celui que tu cois.
    Si tu as été crée, avec une cervelle, le refus de s’ en servir est un crime devant Dieu, toi seul, est responsable de ta vie, tu auras des comptes a rendre, de ce que tu en as fait. Si tel n’ était pas le cas, tu aurais été crée en tant que mouton, ou chameau, ou que sais je encore .
    Crois tu, que le créateur soit assez démoniaque, pour les ses créatures, vivrent en permanence sous une épée de Damoclès ? , je ne pense pas, je pense, que dans la vie, chacun se retrouve en permanence, devant des choix , et, qu’il faut les assumer individuellement. Je pense qu’en te créant sur le plus haut échelon de la vie, ton créateur attend de toi un autre comportement que de te laisser asservir, par des gens qui se servent de sa parole, pour prendre le pouvoir sur toi.
    Enfin, tu vois les choses comme tu veux, tu es libre de faire ce que tu veux, je te donne simplement rendez vous la haut, nous en reparlerons peut être !!!

    • C »est ton interprétation des religions mais vu de l’extérieur. Si tu en faisais parti tu saurais qu’on ne croit pas bêtement mais suite à des recherches et à des réflexions qui te dépassent manifestement.

      Donc comparer la religion à l’armée est vraiment stupide. L’armée tu cours, tu fais des pompes, tu tires.

      La religion tu lis, tu réfléchis, tu écoutes.

        • Si notre religion nous obligeait à vous tirer dessus dis toi bien qu’il n’y aurait pas un seul endroit au monde où vous seriez en sécurité.

          Hors on vit en paix.

          Pas la peine de me ressortir tes attentats de l’association DST/mossad avec des gogoles qui laissent leur cartes d’identités, les passeports qui résistent aux incendies et aux explosions et les kamikazes qui s’explosent dans un café sans qu’un verre se renverse.

          Par contre moi des tueries d’athés j’en ai des milliers d’exemples.

          Les athés sont les plus violents au monde, mais ils voudraient coller l’image de la violence sur les religieux pour mieux les exterminer.

          On vous voit venir de loin.

        • @ Mak
          Regarde la carte des conflits en 2017 et tu pourras peut être revenir discuter avec nous ptigars. Pour l’instant les faits ne te donnent pas vraiment raison… Tous les conflits sont dans des pays musulmans…
          DST/mossad… Tu n’as que ses mots à la bouche pour justifier ta bêtise. Non vous n’avez besoin de personne pour vous exterminer. C’est ça qui est rassurant.

      • Beaucoup de gens maîtrise la lecture, mais la compréhension c’est plus délicat, quand aux interprétations c’est pour le haut niveau. Mais je suis pour la liberté de pensée, on la chance de pouvoir réfléchir, et raisonner, nous sommes des humains.

        • Tu m’as l’air asservi au système qui t’a éduqué et endoctriné, c’est pour ça que tu racontes des énormités pareilles en pensant avoir des pensées profondes.

          La vraie religion est spirituelle par essence donc ce que tu dis est un contresens.

          Après si pour toi religion = scientologie, rael, hindouisme, bouddhisme et toutes les autres religions de pacotille qui ne servent à rien je ne peux rien pour toi.

        • @ mak
          Je remercie dieu chaque jour de m avoir faite athée ( attention, il y a un piège…… 😉
          Mais la lecture de vos posts vient de me décider de passer le pas et de renier mes errances spirituelles du passé.
          Je pense que le vrai déclic vient de votre dernière phrase :
           » Après si pour toi religion = scientologie, rael, hindouisme, bouddhisme et toutes les autres religions de pacotille qui ne servent à rien je ne peux rien pour toi. »
          Les 2 milliards de bouddhistes et le milliard d hindouistes seront ravis de votre qualificatif de pacotille. Bon faut dire qu ils sont disqualifiés d office, ils ne donnent pas dans le prosélytisme ou la propagation de leur dogme quitte à utiliser la violence. Des truffes, j ‘vous dis.
          En gros, quand on résume votre position, c est  » D’abord c est moi qu’a raison, et çui qu’est pas content c ‘est qu’un con d abord’
          Non, y a pas à dire c est tentant.

  4. Ouf ! Quel effort ! Alors que vous auriez pu simplement expliquer que l’islam est un assemblage hétéroclite de passages souvent mal copiés, mal interprétés ou carrément déformés des textes saints du judaïsme et du christianisme auquel ont été ajoutées des légendes antéislamiques, zoroastriennes, mésopotamiennes, babyloniennes ou encore sumériennes !

  5. Ainsi, la laïcité serait une religion?
    La laïcité repose sur le principe de tolérance à toutes les religions.
    Mais toutes les religions rêvent de massacrer leurs concurrentes.
    Bref.
    Je vous le concède: je suis un tolérant intégriste. Je ne veux tuer personne; et je conçois que cela vous horrifie.
    A part ça, la République est le système qui repose sur la démocratie. En gros, les gens votent pour désigner leur chef. Pas terrible, vu que les électeurs sont un peu limite, mais on n’a pas trouvé mieux. Sauf que ça n’est pas une religion. Juste un système logique.
    Pour ce qui est du patriotisme, en revanche, c’est en effet un truc pour les handicapés mentaux. …. Appuyé par la religion.
    Mais c’est vrai qu’aucun pays n’échappe aux pensées suicidaires.
    Et, franchement, on s’en fout.

      • Leroy, ce n’est qu’un cite , un comptoir où on peut s’exprimer librement.

        Je ne suis pas sur la rue de Lutère à Paris demandant une carte de séjour , pour vous me disiez allez voir ailleurs.
        Ma religion m’a appris de ne pas porté atteinte aux religions des autres.

        La pensée dite moderne reste mon ennemi, jusqu’à preuve du contraire. Un homme qui ne change pas d’avis cela n’existe pas.

      • Non Patrice n’est pas un facho mais veut convaincre c’est différent. @Leroy et @EricB sont limités, il faut les excuser. Ces derniers devraient devenir un peu plus humains à force de lire oumma.com, c’est toujours mieux que le haineux site bvoltaire (pardon pour Voltaire) dont ils se prévalent.

    • Ne jamais confondre les principes et leur application.
      Quand Bush guerroyait au nom de la DUDH, il mentait dans le seul but de faire gagner de l’argent aux fabricants d’armes qui avaient sponsorisé sa campagne.
      Il a aussi prétendu lutter en faveur des droits de la femme en Afghanistan, mais on a surtout constaté l’explosion du trafic de drogue.
      Etc, etc.
      Il n’empêche que les principes édictés par la DUDH sont excellents. ….Sous réserve de les mettre en pratique. …Ou au moins d’essayer de s’en approcher.
      A part ça, c’est grâce à la laïcité que les musulmans peuvent, en général, prier leur dieu sans être emmerdés. Ok! Pas toujours. Vu que la laïcité, on n’en a jamais assez.
      Lorsque Marine le Pen récupère la laïcité pour faire la promo de l’occident chrétien, elle se moque du monde, tout comme Bush, Trump, et compagnie.
      La laïcité bien comprise, c’est la liberté des cultes.
      Mais aussi le droit de les critiquer. Vu que les religieux font aussi de la propagande. Voir la Manif pour tous, qui souhaiterait réduire les libertés des athées. Ou l’UOIF qui voudrait censurer la presse.
      Ce que cherche à imposer la laïcité, c’est un équilibre, souvent imparfait, entre les groupes de pression.

      • Patrice,
        Les propagandistes n’ont jamais été religieux.
        Je préfère vous donner la fin.
        Pour les politiques, ils’agit d’adapter l’Islam à la république.
        Tous les politiques reconnaissent que l’Islam possède un grand niveau d’adaptation. Pourtant à chaque fois il y a échec de l’adaptation.
        Personne ne veut dire pourquoi, alors on parle pour tuer le temps, tenue femme, jihad, conseil du culte……

        Les politiciens n’oseront pas dire la vérité. La vérité est amer.

    • Je n’aime pas les convictions, la réalité est mieux.

      Ahahahahahah mékilécon
      C’est un intégriste qui nous dit qu’il n’aime pas les convictions.
      Ce qui est bien avec ce « cite » c’est qu’on a l’impression d’être super intelligent quand on vous lit !

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Tawfik Mathlouthi: « Les Tunisiens vomissent leur classe politique »

Tunisie : face à l’augmentation des prix