in ,

Maroc : une touriste britannique insulte et agresse des vendeurs de poulets. Les réseaux sociaux sont scandalisés

Vociférant et l’injure à la bouche, une touriste britannique très agitée et guère diplomate n’a pas fait dans la dentelle pour exprimer sa désapprobation devant des poulets enfermés dans des cages, et c’est un doux euphémisme…
Si sa volonté de défendre la cause animale était au demeurant fort louable, la manière outrageante, vulgaire, agressive, frisant l’hystérie, dont elle l’a fait, sur un marché en plein air à Tanger, est en revanche déplorable.
Les malheureux commerçants marocains, méchamment apostrophés, insultés, rabaissés, au point d’être traités « d’incultes, ne sachant pas lire », garderont un souvenir cuisant de son irruption fracassante et furieusement méprisante.
Adressant des doigts d’honneur rageurs devant l’objectif d’un téléphone portable, se jetant sur une cage pour essayer de la casser, tout en injuriant copieusement les marchands et badauds marocains qui l’entouraient, ces « sans instruction » hurlait-elle, le clou de cet affligeant spectacle fut sans nul doute quand elle s’est ruée vers deux commerçants pour les… frapper et les mordre !
On imagine aisément que le Royaume-Uni se serait bien passé d’une telle ambassadrice pour le représenter dans le royaume de l’Atlas. Une calamiteuse ambassadrice qui aurait mérité la camisole de force…  Les forces de l’ordre locales ne s’y sont d’ailleurs pas trompées. Au lieu de la menotter après l’avoir maîtrisée, elles l’ont conduite d’urgence à l’hôpital le plus proche !
Mais sur les réseaux sociaux scandalisés, l’excuse officielle de la «  névrose hystérique » est une pilule bien trop dure à avaler…
Pour nombre d’internautes indignés, au Maroc et ailleurs dans le monde, il faudra trouver autre chose pour dédouaner cette touriste britannique de son comportement lamentable, révélateur aux yeux de beaucoup d’un « colonialisme et complexe de supériorité blanc ».

Commentaires

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Bernie Sanders, sénateur du Vermont : « La valeur américaine de la justice et la valeur islamique de la justice ne font qu’un »

Vendredi sur RMC/BFMTV: Tariq Ramadan en quête d’une vaine réhabilitation