in ,

La Mecque : un pèlerin yéménite dédie sa Omra à la reine Elisabeth II. Il a été interpellé

Incongrue et excessive, la dévotion que voue un pèlerin yéménite à la défunte reine Elisabeth II l’a poussé, lundi 12 septembre, à l’afficher en Terre sainte sans la moindre retenue, au risque de commettre un acte sacrilège.

C’est devant la Grande Mosquée de La Mecque, le premier haut lieu saint de l’islam, que cet adorateur de la dernière souveraine chrétienne, cheffe de l’Eglise d’Angleterre, a choqué son monde. Enfreignant toutes les règles en vigueur, il n’a pas hésité à brandir, face caméra, une bannière sur laquelle il lui dédiait, en toutes lettres, l’accomplissement de son petit pèlerinage : « La Omra pour l’âme de la reine Elizabeth II, nous demandons à Dieu de l’accepter au Paradis et parmi les vertueux. »

Publicité
Publicité
Publicité

Aussitôt immortalisé, aussitôt diffusé sur les réseaux sociaux, son vibrant hommage posthume, pour le moins inapproprié, l’aura conduit au poste encore plus rapidement… A-t-il sciemment violé la loi, aveuglé par l’admiration qu’il porte à feu Sa Gracieuse Majesté, selon laquelle il est interdit de dérouler des bannières, de scander des slogans, et d’effectuer la Omra en mémoire de non musulmans ? L’histoire insolite ne le dit pas.

Publicité
Publicité
Publicité

Ce que l’on sait, en revanche, de source sûre, c’est que les forces de sécurité saoudiennes de la Grande Mosquée de La Mecque l’ont interpellé prestement, comme le stipule leur communiqué officiel : « un résident de nationalité yéménite apparu dans une vidéo portant une bannière à l’intérieur de la Grande mosquée, violant les règles. Des mesures judiciaires ont été prises à son encontre »

9 commentaires

Laissez un commentaire
    • Ah oui, elle a toujours refusé dis-tu Djeser, de se rendre en tel pays, c’est pas comme les dirigeants Marocains lol. Ouii, certains devraient en prendre de la graine, n’est-ce pas?

      A part ça, sa dynastie fut partisanne largement d’Hitler, ils n’étaient pas les seuls, le communisme était à beaucoup de dirigeants Européens l’ennemi principal. Si bien que l’alliance avec l’Allemagne contre Staline était concevable et conçue dans beaucoup de têtes. Et comme elle n’est qu’une personne ordinaire, et que les gens ordinaires allaient dans le sens du vent et de leurs intérêts, cette reine était en substance nazi.

      Croissant de lune.

  1. Mon message d’il y’a quelques jours a été refusé sans raison valable. J’y avais affirmé que la monarchie britannique a été la cause de la tragédie du Peuple Palestinien (Balfour, etc…). Cette reine n’a pas hésité à ennoblir Salman Roshdy pour avoir porté atteinte au Livre Sacré des Musulmans. Beaucoup de musulmans ignorants et peu renseignés trouvent cette reine sympathique oubliant ou ignorant que beaucoup de malheurs qui ont frappés le Monde Musulman par le passé ont été l’oeuvre de la monarchie britannique. J’espère que ce modeste commentaire ne connaîtra pas le même sort que le précédent!

    • Salam mon frère Moumen. Cette reine et sa dynastie ne sont pas du tout des anges, oui elle a annobli un mauvais romancier, sans égard à la qualité littéraire, qui a publié son pamphlet juste un an avant la dissolution du pacte de Varsovie, avant que Margaret Tascher ne prononce cette phrase historique beaucoup plus blâmable que la condamnation d’Al-Khomeini, elle a dit en substance, “Nous avons perdu notre ennemi historique, le communisme, nous voici avec notre ennemi permanent, l’Islam”.

      Espérons qu’Oumma ne me censurera pas, si on est pour le principe de libre expression, on ne fait pas de distingo Oumma, OK? Curieux qu’à propos de Salmane Rouschdi, cette occurrence-là ne soit jamais citée, il n’a pris qu’un peu d’avance mais c’était dans l’air du temps. Tout le monde et Oumma sait bien qu’en grande partie, pour la plus grande partie, l’Islam est un ennemi choisi, non pas un ennemi naturel mais désigné arbitrairement comme tel, un casse-bâton, un souffre-douleur à ceux qui ont besoin d’ennemi pour exister, d’ennemi à piller. On aimerait lire parfois des développements sur ce thème au lieu d’avoir droit aux arlésiennes habituelles au point que bientôt, je vais chercher si en moi-même je n’aurais pas quelque chose de mal, qui me serait inconnu, en raison de ma seule qualité de Musulman, puisque c’est partout ce qu’on dit y compris sur Oumma manifestement.

      Croissant de lune.

  2. Cet homme a tort, pas de banderoles, pas de politique à la Mecque.
    On a le droit de prier pour une personne non musulmane en vie.
    Si la reine était en vie, je comprendrai sa prière.

    Si on avait le droit de prier pour une personne morte non musulmane, la première personne qui aurait droit à cette prière est l’oncle du prophète., l’homme qui a protégé le prophète.

    En ma connaissance aucun musulman par le passé n’a prié pour l’oncle du prophète, on disait seul Allah guide.

    • Salam Water water, tu écris en substance, pas de politique à la Mecque, en es-tu si sûr? Ce rassemblement de Musulmans n’est-il pas politique au sens profond du mot, n’incarne-t-il pas la Nation Islamique? Qu’est-ce qui serait a-politique et qu’est-ce que ça veut dire? Sans aprouver cet original, provocateur et peut-être pas Musulman, on ne peut savoir, l’absence de banderolles et de slogans en politique politicienne, ok, mais notre dine n’est pas A-politique, d’ailleurs j’ignore ce que ça serait.

      Croissant de lune.

      • @ CDL,

        Le pélérinage ou la oumra. est un voyage vers l’au dela.
        Au dela veut dire chacun pour soit.
        Les gens sont ensemble physiquement, moralement chacun est seul.

        Par définition, la politique au sens littéraire, veut dire ‘ prendre les choses avec douceur’.
        C’est la seule définition du mot politique en islam.

        Une personne A-politique ne peut donc pas être juste.

        cordialement

    • @leroy
      Je vois que vous vous promenez d’un sujet à l’autre, sur le site Oumma, comme un serpent à sonnettes cherchant toute occasion pour déverser son poison de haine.
      Trouvez quelque chose d’intéressant à écrire, ou taisez-vous.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Notre proposition pour une nouvelle philosophie religieuse de l’Islam : leçon inaugurale

La Coupe du monde de football au Qatar boycottée par la presse?