in

Lundi noir sur le marché du pétrole

Le cours du pétrole s’est effondré ce lundi comme jamais : le prix du baril coté à New York a chuté en dessous de zéro. En cause, naturellement : l’épidémie de coronavirus qui paralyse toutes les économies.

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. Très très bientôt la fin des Seouds inshAllah..leur Aramco ne vaut plus rien, le pétrodollars va être détruit. Ils ont été prévenus, eux et leurs alliés , ne vous approchez pas du riba…vous ne pourrez JAMAIS gagné la guerre contre Allah et son messager.
    Il se peut que vous détestiez quelque chose et il y a bien dedans. J’ai aucun doute que sur le moyen long terme tout ca renferme un bien énorme pour les musulmans, et l’humanité toute entière.

    • @Depassage
      Attribuer à Dieu les catastrophes naturelles est classique, mais hautement improbable. Accessoirement, tout le monde y laissera des plumes ou plus encore. La croyance au Grand Soir est un autre mythe, jamais vérifié. La pauvreté entraîne la guerre, qui provoque encore plus de pauvreté.
      Je note quand même le fait que tous les religieux extrémistes contribuent à propager le virus, persuadés qu’ils sont de leur impunité. Voir à ce sujet le fil sur les orthodoxes juifs. Ils ne sont pas les seuls. Evangéliques, salafistes, lefèvristes, pas un pour sauver l’autre. Tous se croient protégés par leur foi. Ils se trompent.

      • leur crasserie morale et leur décadence outrancière sont le facteur numéro 1 de leur chute qui de toute façon était inéluctable… seuls les inattentifs enthousiastes ramènent tout à la mode actuelle holistique qui explique tout, le con vide 19…
        Puisse Allah les rassembler avec leurs idoles le jour promis conformément en sa promesse.

  2. Ca ne va pas arranger les affaires de l’Algérie, qui n’a pas d’industrie, achète tout avec son pétrole et gaz, est corrompue et en plus a multiplié sa population par 4 depuis 1962.
    Algérie, qu’as-tu fait de ton indépendance ?

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Les musulmans britanniques à l’approche du Ramadan : entre tristesse, résignation et impatience…

Manifestation à Tel Aviv avec distanciation physique pour dénoncer la dérive autoritaire de Netanyahu