Subscribe

Switch to the dark mode that's kinder on your eyes at night time.

Switch to the light mode that's kinder on your eyes at day time.

Subscribe

Switch to the dark mode that's kinder on your eyes at night time.

Switch to the light mode that's kinder on your eyes at day time.

Publicité
in

L’Iran et la Chine signent un “pacte de coopération stratégique de 25 ans“

L’accord, dont on ne connaît pas le détail, a été signé samedi par le ministre des Affaires étrangères iranien, Mohammad Javad Zarif, et son homologue chinois, Wang Yi, en visite à Téhéran. 

L’Iran et la Chine ont conclu, samedi 27 mars, un accord “pour une coopération globale sur 25 ans”, rapporte Tehran Times. Le document, dont le détail n’a pas été divulgué, a été signé par le ministre des Affaires étrangères iranien, Mohammad Javad Zarif, et son homologue chinois, Wang Yi, en visite à Téhéran.

Dans un tweet relayé par le journal iranien, l’ambassadeur d’Iran à Pékin, Mohammad Keshavarz-Zadeh, écrit que le document précise les capacités de coopération entre l’Iran et la Chine, “notamment dans les domaines de la technologie, des industries, des transports et de l’énergie”.

Publicité
Publicité
Publicité

Le Financial Times indique avoir consulté l’année dernière un projet de 18 pages qui couvrait “la coopération dans des domaines allant de l’énergie, de la pétrochimie et de l’énergie nucléaire aux secteurs de la haute technologie et de l’armée, ainsi que des projets maritimes visant à promouvoir le rôle de l’Iran dans l’initiative chinoise des ‘Nouvelles routes de la soie’”, mais dit qu’il n’a pas été “possible de savoir dans quelle mesure il a été modifié”. “Bouée de sauvetage”

L’alliance Pékin-Téhéran représente, selon les mots de Bloomberg, “un défi” pour l’administration du président américain Joe Biden, qui s’efforce de rallier des pays amis contre la Chine, qualifiée par le secrétaire d’État Antony Blinken de “plus important test géopolitique” de ce siècle. D’autant plus que ce pacte intervient alors que les efforts visant à relancer l’accord de 2015 sur le nucléaire iranien sont au point mort.

Le Courrier International

Publicité
Publicité
Publicité

3 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Pour moi, tout ce qui compte c’est de savoir quel est le profit à si long terme pour l’Iran, pays de Musulmans, je me soucie peu de la Chine, je suis partisan, donc Islamophyle point-barre. Donc, qu’est-ce que l’Iran en retire comme profit et à quoi ça engage ce pays de Musulmans. Si c’était à sa portée, j’eus mieux aplaudi une situation de plus grand non-allignement, mais puisque l’Amérique et les autres Occidentaux ne vous laissent semble-t-il pas le choix, alors s’il faut s’alligner, il faut que ce soit avec une puissance qui ne soit pas ennemie de son propre pays.

    C’est comme ça, la politique de puissance à laquelle un peu trop de Musulmans flasques ne se contraignent pas, la réalité concrète objective les forcera à s’y contraindre.

    Croissant de lune.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Les origines de l’histoire commune entre juifs et musulmans

Mohamed Moussaoui dénonce le double discours du recteur de la Grande Mosquée de Paris

Retour en haut
Partager sur

Se connecter

Ou avec le nom d'utilisateur :

Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ? Créer un compte

Mot de passe oublié ?

Saisissez les données de votre compte et nous vous enverrons un lien pour réinitialiser votre mot de passe.

Votre lien de réinitialisation de mot de passe semble être invalide ou expiré.

Se connecter

Politique de confidentialité

Pour utiliser le Social Login, vous devez accepter le stockage et le traitement de vos données par ce site web. %privacy_policy%

Add to Collection

No Collections

Here you'll find all collections you've created before.